Conrad de Parzham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint Conrad de Parzham
Image illustrative de l'article Conrad de Parzham
Religieux Capucin
Naissance 22 décembre 1818
Parzham en Bavière
Décès 21 avril 1894  (76 ans)
Altötting
Nationalité Allemande Flag of Germany.svg
Vénéré à Altötting
Béatification 15 juin 1930
par Pie XI
Canonisation 20 mai 1934
par Pie XI
Vénéré par l'Église catholique romaine
Fête 21 avril

Saint Conrad de Parzham, né Jean Birndorfer le 22 décembre 1818 à Parzham en Bavière et mort le 21 avril 1894 au couvent d'Altötting, est un saint catholique bavarois qui fut frère convers capucin à Altötting. Il a été canonisé en 1934 par Pie XI.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né au sein d'une famille paysanne originaire des contrées victimes des guerres napoléoniennes, il est le 11e né de 12 enfants. Sa mère meurt alors qu'il a à peine 14 ans. Deux ans plus tard, son père décède à son tour.

Dès son enfance, saint Conrad est marqué par une grande dévotion. Il recherche la solitude pour se livrer à la prière et à la méditation et fréquente assidûment les églises et sanctuaires, attendant très tôt le matin sur le parvis pour la première messe.

À trente ans, il réalise que Dieu l'appelle à la vie religieuse. Il quitte Parzham, renonce à la ferme paternelle et rejoint les capucins comme frère laïc. Il prononce ses vœux, prenant le nom de Conrad en l'honneur de saint Conrad de Plaisance, ermite franciscain du XIVe siècle, et est envoyé au couvent d'Altötting, en qualité de portier.

Pendant plus de quarante ans, frère Conrad s'attelle sérieusement aux tâches qu'on lui assigne, toujours humble, serviable, plein d'espérance et d'assiduité. Jamais personne ne le verra irritable, fruste ou prononçant des paroles inutiles ou frivoles.

Sa mission lui prend beaucoup d'énergie et de temps, au point d'en oublier de manger. Il enseigne aux enfants la foi et les gestes du croyant, s'occupe d'œuvres de charité, encadre des pèlerinages à la Vierge Noire d'Altötting, écoute les malheureux et aide les pauvres.

Trois jours avant de mourir, il sent qu'il est au bout de sa route. Il sert la messe et au sortir de celle-ci s'allonge sur sa couche. Frère Conrad meurt le 21 avril 1894, le sourire aux lèvres. Il est béatifié par le pape Pie XI en 1930 et canonisé en 1934.

Châsse de Saint Conrad de Parzham