Different Trains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Different Trains
Image décrite ci-après
Different Trains par le Steve Reich Ensemble (2007)

Genre musique contemporaine
Musique Steve Reich
Durée approximative 27 minutes
Dates de composition 1988
Partition autographe Boosey & Hawkes
Création 2 novembre 1988
Queen Elizabeth Hall de Londres

Different Trains est une œuvre musicale pour quatuor à cordes et bande magnétique du compositeur américain de musique contemporaine Steve Reich écrite en 1988. Cette œuvre a remporté le Grammy Award de la meilleure composition de musique classique contemporaine en 1989.

Historique[modifier | modifier le code]

Train de l'Union Pacific des années 1930-40, reliant le centre à la côte ouest des États-Unis.
L'arrivée du train au camp d'Auschwitz en 1945.

Avec Different Trains, Steve Reich met en parallèle son expérience de très jeune enfant de parents divorcés - dont le père vit sur la côte est des États-Unis à New York et la mère sur la côte ouest à Los Angeles - qui devait fréquemment de 1939 à 1942 prendre le train pour aller d'une ville à l'autre au cours d'un voyage de quatre jours[1],[2], avec la mémoire des déportés d'Europe convoyés dans les trains vers les camps de concentration. Steve Reich sous-entend que s'il avait vécu en Europe à cette époque, en tant qu'enfant juif, ce sont ces « trains bien différents » qu'il aurait probablement dû prendre[1].

Different Trains est la première pièce de Reich utilisant le discours parlé comme matériau musical, depuis Come Out en 1967[3]. Cette pièce constitue en revanche une nouveauté dans l'écriture de Reich qui utilise pour la première fois des enregistrements d'entretiens réalisés pour l'œuvre, et non de simples bandes magnétiques retravaillées, comme matériau musical. Il réutilisera fréquemment cette approche spécifique de « mélodie du discours » dans ses œuvres ultérieures telles que The Cave, City Life, Three Tales, ou Daniel Variations, initiant ainsi un nouveau style de documentaire musico-théâtral qu'il affectionnera dès lors pour certaines de ses compositions[1].

Pour cette pièce, le compositeur alterne, en trois mouvements, bruitages évoquant les trains (sirènes, crissements), modifications de cordes et enregistrements de témoignages familiaux et historiques des témoins de cette époque. La composition utilise en partie le concept de répétition, marque des œuvres de Steve Reich. Les interviews, enregistrées dans les années 1980, sont composés de ceux de la propre gouvernante de Steve Reich, Virginia Mitchell, d'un porteur de bagages de la ligne New York-Los Angeles, Lawrence Davis, et de survivants de la shoah (Rachella, Paul et Rachel)[2],[4].

Different Trains est une commande de Betty Freeman pour le Kronos Quartet[2]. La première mondiale de l'œuvre fut donnée par cet ensemble le 2 novembre 1988 au Queen Elizabeth Hall de Londres[1]. En 1989, Different Trains remporte le Grammy Award de la meilleure composition de musique classique contemporaine.

Structure[modifier | modifier le code]

  1. America-Before the War ~ 9'
  2. Europe-During the War ~ 7'30"
  3. After the War ~ 10'30"

Un des principes de base de la composition est l'imitation par le quatuor de la mélodie du discours des personnes interviewées. Reich transpose la musique des voix enregistrées en notation musicale qu'il donne à jouer au quatuor à cordes en quatre partitions différentes. Le montage est alors effectué grâce à des samplers sur les enregistrements pour donner l'œuvre finie[4]. L'exécution de Different Trains dure environ 27 minutes.

Version pour grand orchestre[modifier | modifier le code]

Suite à une commande de l'Orchestre de Philadelphie (dirigé par Wolfgang Sawallisch) et l'Orchestre national de Lyon (dirigé par David Robertson), Steve Reich adapte en 2000 une version pour grand orchestre de 48 instruments. Cette version reprend les éléments de la version pour quatuor à cordes, tout en l'étendant. Trois groupes de 12 instrumentistes jouent en direct, la partie qui était pré-enregistrée dans la version de 1988, tandis que le dernier groupe de 12 instrumentistes joue la partition destinée à être jouée en direct[5]. Selon Daniel Caux, l'œuvre gagne ainsi « en lyrisme et en émotion »[5].

La création de cette version a été réalisée par David Robertson et l'Orchestre de Philadelphie le 25 octobre 2001 à Philadelphie.

Discographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Different Trains sur le site de l'Ircam
  2. a, b et c Livret du disque Different Trains par le Kronos Quartet, Nonesuch Records, 1989
  3. Musiques en création, éditions Contrechamps, Genève, 1997, p. 169 (ISBN 2-940068-10-0).
  4. a et b (en) Differents Trains dans « Introductions par Steve Reich de ses œuvres » sur le site de WQXR
  5. a et b Livret de Different Trains, Triple Quartet, The Four Sections, par David Robertson dirigeant l'Orchestre national de Lyon, Naïve Records, 2003

Lien externe[modifier | modifier le code]