Double Sextet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Double Sextet
Image décrite ci-après
Double Sextet joué en Russie en 2010

Genre Musique contemporaine
Musique minimaliste
Musique Steve Reich
Durée approximative 22 minutes
Dates de composition 2007
Partition autographe Boosey & Hawkes
Création 26 mars 2008
Université de Richmond en Virginie

Double Sextet est une œuvre du compositeur américain Steve Reich écrite en 2007 pour un ensemble concertant de 12 instruments ou bien 6 musiciens jouant contre une bande magnétique. Le compositeur reçoit le Prix Pulitzer de musique 2009 pour cette œuvre[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Double Sextet est une commande du sextuor Eighth Blackbird passé au compositeur en 2006[2] qui en finit l'écriture de la pièce en octobre 2007. L'œuvre a été créée le 26 mars 2008 à l'Université de Richmond par l'ensemble commanditaire[3].

Le 20 avril 2009, Steve Reich reçoit le Prix Pulitzer de musique 2009 pour cette pièce considérée comme « un travail majeur qui présente la capacité de canaliser une poussée initiale d'énergie en un événement musical de grande ampleur construit de manière contrôlée et perpétuellement intrigant pour l'oreille. »[4],[3]. Bien que heureux de ce prix national pour cette œuvre qu'il déclare diplomatiquement être l'une de ses meilleures[5], Steve Reich reconnaît que cela « aurait été bien de recevoir le prix Pulitzer plus tôt dans sa carrière pour Drumming, Music for 18 Musicians, Tehillim, ou Different Trains[2] » qui, il est vrai, constituent des œuvres plus novatrices conceptuellement que Double Sextet.

Le 30 avril 2011, dans le cadre des célébrations new-yorkaises pour le 75e anniversaire du compositeur, cette pièce fut jouée par les ensembles Bang on a Can et Eighth Blackbird, sans bande magnétique[6].

Structure[modifier | modifier le code]

Double Sextet est composé de trois mouvements de quatre sections harmoniques chacun dont l'exécution dure 22 minutes :

  1. Premier mouvement, Fast - 8'40"
  2. Second mouvement, Slow - 6'40"
  3. Troisième mouvement, Fast - 7'00"
La partition des deux pianos dans le Third Movement

Dans sa version pour ensemble concertant, la pièce est composée pour deux sextuors constitués chacun d'une flûte, une clarinette, un vibraphone, un piano, un violon et un violoncelle.

Cette pièce est à rapprocher structurellement de New York Counterpoint notamment en raison des techniques de jeu contre une bande magnétique pré-enregistrée. Cependant, elle possède une très forte composante rythmique et mélodique que certains critiques ont comparé quasiment à un air de chanson pop notamment dans le premier mouvement[7]. Par ailleurs, certains critiques ont souligné que le mouvement lent central par les vibrati des violons, flûtes, et clarinettes pouvait évoquer momentanément le classicisme viennois du XIXe siècle[6].

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The 2009 Pulitzer Prize Winners Music sur le site officiel du Prix Pulitzer.
  2. a et b Livret de Double Sextet / 2 x 5, Nonesuch Records, 2010
  3. a et b (en) Double Sextet sur le site de Boosey & Hawkes.
  4. Citation originale en anglais : As a major work that displays an ability to channel an initial burst of energy into a large-scale musical event, built with masterful control and consistently intriguing to the ear
  5. (en) Double Sextet dans « Introductions par Steve Reich de ses œuvres » sur le site de WQXR
  6. a et b (en) Four Ensembles Unite for a Contemporary Composer’s Big Birthday dans The New York Times du 1e mai 2011.
  7. (en) Intensely Innovative - Eighth Blackbird Gives Wing to New Works dans The Washington Post du 28 mars 2008