Département de Pando

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir pando
Département de Pando
Drapeau de Département de Pando
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Bolivie Bolivie
Capitale Cobija
ISO 3166-2 BO-N
Démographie
Population 60 995 hab. (2005)
Densité 0,96 hab./km2
Géographie
Superficie 6 382 700 ha = 63 827 km2
Localisation
Localisation de Département de Pando

Le département de Pando est une des neuf subdivisions de la Bolivie. Il est situé dans le nord du pays. Sa capitale est la ville de Cobija.

Le département a une superficie de 63 827 km2. Il est limité au nord par le Brésil, au sud par le département de La Paz, à l'est par le département de Beni et le Brésil, et à l'ouest par le Pérou.

Il comptait 60 995 habitants en 2005.

Politique[modifier | modifier le code]

En 2008, le massacre d'une douzaine de paysans soutenant le gouvernement d'Evo Morales a coûté son poste au préfet Leopoldo Fernández (es), qui a été depuis incarcéré à La Paz en détention préventive[1].

Le MAS (Movimiento Al Socialismo) d'Evo Morales remporta l'élection régionale en avril 2010, le candidat Adolfo Flores obtenant 49,7 % des voix contre Paulo Bravo (48,4 %) de l'opposition, dans ce bastion historique de la droite[1].

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

Le département de Pando est subdivisé en 5 provinces :

Province Capitale Superficie
(km²)
Population
(2006)
Carte des provinces
Abuná Santa Rosa de Abuná 7 468 2 121
Carte des provinces du département de Pando
Federico Román Fortaleza 13 200 3 045
Madre de Dios Puerto Gonzalo Moreno 10 879 11 453
Manuripi Puerto Rico 22 461 9 670
Nicolás Suárez Cobija 9 819 41 838

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La région très arrosée correspond à la zone de confluence des principaux cours d'eau qui contribuent à la formation du Madeira. Citons le Río Beni, le Río Orthon et le Río Madre de Dios (tous deux affluents du Beni et dont une partie du bassin se situe au Pérou) et le Río Abuná, rivière frontière avec le Brésil. Au nord-ouest, une petite partie du territoire est drainée par le Rio Acre qui baigne notamment Cobija et fait partie du réseau du Rio Purus.

La topographie montre une altitude moyenne de 280 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Notes et références[modifier | modifier le code]