Crusader Kings

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crusader Kings
Éditeur Paradox Interactive
Développeur Paradox Development Studio
Distributeur Nobilis

Date de sortie Drapeau : Europe 27 août 2004
Drapeau : États-Unis 28 septembre 2004
Genre Grande stratégie, Stratégie en temps réel, Jeu de guerre
Mode de jeu Solo, Multijoueur
Plate-forme PC, Mac OS X
Média CD-ROM
Contrôle Souris

Évaluation PEGI : 3+
ESRB : E

Crusader Kings est un jeu de jeu vidéo de grande stratégie, où les joueurs prennent le contrôle d'une dynastie à la tête d'un comté, duché ou royaume de 1066 à 1453 afin d'étendre leur influence dans une Europe médiévale. Différent des prédécesseurs (séries Europa Universalis, Hearts of Iron et Victoria), le joueur personnifie une lignée dynastique et non un pays. Le jeu suit donc la descendance agnatique d'une famille. Crusader Kings est unique en ce sens qu'il est moins important de bien gérer un royaume que de savoir placer sa progéniture au sein des cours européennes. Paru en France le 2 février 2007, le jeu est édité par Paradox Interactive. Une extension, Deus Vult, a été distribuée uniquement en ligne par l'éditeur corrigeant de nombreux bogues, redessinant légèrement l'interface du jeu et ajoutant quelques modules facilitant l'immersion dans le jeu.

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes obtenues
Crusader Kings
Média Pays Notes
GameSpot US 82 %[1]
IGN US 76 %[2]
Jeuxvideo.com FR 15/20[3]
Compilations de notes
Metacritic US 73 %[4]
Game Rankings US 75 %[5]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Brett Todd, «  Crusader Kings Review », sur GameSpot.com,‎ 10 juin 2004.
  2. (en) Steve Butts, «  Crusader Kings Review: The Europa Universalis series expands yet again, this time with a new focus. », sur IGN.com,‎ 24 septembre 2004.
  3. (fr) Super Panda, « Test de Crusader Kings », sur Jeuxvideo.com,‎ 29 juin 2004.
  4. (en) « Crusader Kings », sur Metacritic.com.
  5. (en) « Crusader Kings », sur GameRankings.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]