Croix de saint Pierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La crucifixion de Saint-Pierre - Le Caravage - Église Santa Maria del Popolo (Rome)

La croix de saint Pierre est une croix latine inversée. Elle est traditionnellement utilisée comme un symbole chrétien (en). Ce symbole est également largement utilisé comme un symbole anti-chrétien (signification contraire aux conventions traditionnelles de la symbolique chrétienne).

Dans la foi chrétienne[modifier | modifier le code]

L'origine du symbole vient de la tradition catholique selon laquelle Pierre l'apôtre aurait été crucifié à l'envers, d'après Origène d'Alexandrie. La tradition du martyre de Saint-Pierre, s'appuie sur un texte apocryphe , fragmenté, les actes de Pierre, écrit vers la fin du IIe ou le début du IIIe siècle.

Selon la tradition chrétienne, la mort de saint Pierre est rattachée aux persécutions de Néron contre les chrétiens[1]. Pierre serait mort en 64 : Eusèbe de Césarée affirme que Pierre « fut crucifié la tête en bas, après avoir lui-même demandé de souffrir ainsi[2] ». Il s'estimait être indigne d'être crucifié de la même manière que Jésus. Pour cette raison, certains catholiques utilisent cette croix comme un symbole d'humilité et de bassesse en comparaison à Jésus.

La croix de saint Pierre

Selon le catholicisme romain, le pape est le successeur de Pierre, en tant qu'évêque de Rome. De ce fait, la papauté est souvent représentée par les symboles qui sont aussi utilisés pour représenter Pierre. Par exemple, dans les armoiries du Vatican sont présentes les clefs de saint Pierre. Il s'agit de clés croisées d'or et d'argent qui symbolisent les clés du royaume des cieux (en) promises à saint Pierre, avec le pouvoir de lier et de délier[3].

Lors de la visite pontificale du pape Jean-Paul II en Israël, en 2000, il s'assoit sur un trône avec la croix de saint Pierre sculptée dans le dossier[4].

Dans l'anti-christianisme[modifier | modifier le code]

La croix de saint Pierre est parfois associée aux images anti-religieuses, mais est aussi utilisée pour représenter l'opposition au Christianisme en inversant son symbole principal, la croix latine. En conséquence, le symbole devient populaire dans des groupes d'anti-religieux parmi lesquels des groupes de Metal extrême et de Black metal (musique). Au cinéma, dans Rosemary's Baby, L'Exorciste : Au commencement, L'Exorcisme d'Emily Rose, Ghost, The Devil Inside, Paranormal Activity, Constantine, La Malédiction, des croix inversées sont souvent utilisées pour représenter Satan.

Controverse[modifier | modifier le code]

Dans le christianisme, la croix latine inversée représente le supplice de saint Pierre. Cependant, un crucifix à l'envers peut également être considéré comme un symbole extrêmement irrespectueux par des chrétiens ne connaissant pas ou ne reconnaissant pas la croix de saint Pierre. Certaines personnes l'utilisent ainsi pour bafouer la religion chrétienne ou même pour représenter les forces sataniques. Par conséquent, la distinction entre une croix de saint Pierre et le crucifix retourné (contre le Christ) est parfois obscurcie, menant à une difficulté quant à l'acceptabilité de ce symbole. La controverse a surgi à l'occasion de la visite du pape en Israël en 2000 ; des organisations sédévacantistes, telles que le Monastère de la Très Sainte Famille, font circuler depuis ce temps des photographies du pape Jean-Paul II avec des messages tendancieux, dans le but de convaincre que l'Église catholique serait associée au Satanisme et que le pape représenterait l'Antéchrist, alors qu'il est assis sur un trône sculpté de la croix de saint Pierre[5],[6], croix représentant donc saint Pierre lui-même, et ses successeurs.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Croix de saint Pierre sur l'église luthérienne de Veitsiluoto en Finlande
  1. Eusèbe de Césarée, Histoire Ecclésiastique, livre II, 25
  2. Eusèbe de Césarée, Histoire Ecclésiastique, livre III, 1
  3. Évangiles selon St Matthieu - chapitre 16 - 18 et 19 ⇒ 18 « Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l'emportera pas sur elle » & 19 « Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux »
  4. photo de la chaise utilisée pape Jean-Paul II
  5. Jean-Paul II
  6. Jean-Paul II et sa croix inversée

Sur les autres projets Wikimedia :