Probotector (jeu vidéo, 1987)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Contra (jeu vidéo))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Probotector (jeu vidéo, 1994)
Contra
Gryzor
Probotector
Logo de Probotector.
Logo de Probotector.

Éditeur Konami
Développeur Konami

Date de sortie 1987
Genre Shoot'n jump
Mode de jeu 1 à 2 joueurs
Plate-forme
Arcade
Ordinateur(s)
Console(s)
Média Cartouche, cassette, disquette
Contrôle Joystick + 2 boutons

Contra (魂斗羅?)[1],[2], connu aussi sous le nom de Gryzor[3],[4] ou bien encore Probotector en Europe[5], est un jeu vidéo d'action de type shoot'n jump de 1987, développé et édité par Konami sur borne d'arcade.

Le jeu a été converti sur Amstrad CPC, Commodore 64, DOS, MSX 2, NES et ZX Spectrum. La plate-forme de téléchargement de la Xbox 360 propose le jeu depuis 2009.

Il s'agit du premier épisode de la série Contra.

Scénario[modifier | modifier le code]

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Probotector est un jeu de tir en 2D. Le héros est le plus souvent vu de côté avec un défilement horizontal des décors, parfois vu de derrière dans une pseudo 3D. Le joueur doit éliminer le maximum d'ennemis tout en évitant leurs tirs et atteindre la fin des niveaux pour battre les boss.

Le personnage possède un fusil qui tire de petites boules orange à une cadence modérée. Durant la progression, il est possible de ramasser divers bonus qui changent le tir de l'arme. Ces bonus sont :

  • le tir triple (trois projectiles en même temps sur 45 degrés vers le haut, en face et 45 degrés vers le bas) ;
  • le tir rapide (cadence très rapide) ;
  • le tir laser (un faisceau laser qui peut tuer plusieurs ennemis à la fois) ;
  • le tir de feu (un projectile qui tournoie).

Il existe également un bonus qui confère au joueur une invincibilité durant 30 secondes.

En outre, il est possible d'obtenir 30 vies dès le début du jeu en exécutant le code Konami pendant le choix du nombre de joueurs (sur la version NES).

Portages[modifier | modifier le code]

Le jeu a été adapté en 1988 sur Amstrad CPC, Commodore 64, DOS, NES, ZX Spectrum et en 1989 sur MSX2. En Europe, les versions micros ont été adaptées par Ocean Software sous le nom de Gryzor. La version NES européenne, quant à elle, s'appelle Probotector ; dans cette version, les mercenaires ont été remplacés par des robots afin d'euphémiser les rapports de violence : cela est dû à une loi de censure en Allemagne de la Bundesprüfstelle für jugendgefährdende Medien qui prohibe les ventes de jeux violents aux mineurs. En conséquence, les jeux suivant sur NES, Game Boy, Super Nintendo et Mega Drive seront tous adaptés dans les régions PAL sous le nom Probotector avec les mêmes modifications graphiques. Les jeux de la série Contra ne recommenceront à reprendre les personnages et le titre originels, en Europe, qu'à partir du jeu Contra: Legacy of War.

La version NES a été rééditée sous Windows via le pack Konami Collector's Series: Castlevania & Contra (2002) et la version arcade sur Xbox 360 via le Xbox Live Arcade (2006)[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Contra sur Arcade-History.
  2. (en) Contra sur Progetto EMMA.
  3. (en) Gryzor sur Arcade-History.
  4. (en) Gryzor sur Progetto EMMA.
  5. (en) « Box Art Disparity: Showdown Between Regions ».
  6. Le portage sur Xbox 360 a été réalisé par Digital Eclipse Software.