Confédération argentine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Confédération argentine
Confederación Argentina es

18351861

Drapeau Blason
alt=Description de l'image Argentine Confederation and BuenosAires 1858.jpg.
Informations générales
Statut République fédérale
Capitale Paraná (1853-1861)
Langue Espagnol
Monnaie Peso Moneda Corriente
Histoire et événements
4 janvier 1831 Pacte fédéral
3 février 1852 Bataille de Caseros
1861 Dissolution
Gouverneur/Président
1835-1852 Juan Manuel de Rosas
1852 Vicente López y Planes
1852-1860 Justo José de Urquiza
1860-1861 Santiago Derqui

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Confederación Argentina ou Confédération Argentine est l'un des trois noms officiels de l'Argentine conformément à l'article 35 de la Constitution de la Nation Argentine. Les deux autres étant République Argentine et Provinces-Unies du Río de la Plata.

En toute rigueur, ce fut la dénomination de droit que reçut le pays entre 1853 et 1862. Néanmoins ce pays se comportait déjà de facto comme une confédération depuis 1835. Ainsi le nom de Confederación Argentina s'utilise pour parler de la période comprise entre 1835 et 1862. Pour la période précédente on préfère parler des Provincias Unidas del Río de la Plata ou Provinces-Unies du Río de la Plata.

La Confédération Argentine était à cette époque formée de quatorze provinces autonomes, celles de Buenos Aires, Santa Fe, Entre Ríos, Corrientes, Tucumán, Salta, Jujuy, Santiago del Estero, Catamarca, Córdoba, La Rioja, San Juan, San Luis et Mendoza.

Dans la version d'origine de la Constitution argentine de 1853, on utilisa les mots Confederación Argentina dans le préambule et les articles. Mais suite à la réincorporation de la province sécessionniste de Buenos Aires au sein de la Confédération et après la réforme constitutionnelle de 1860, on remplaça ces mentions par les termes de Nación Argentina ou Nation Argentine .