Charles de La Cerda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles de La Cerda
Charles d'Espagne
Prise de Saint-Jean-d'Angély.
Prise de Saint-Jean-d'Angély.

Naissance vers 1326
Décès 8 janvier 1354 (à 28 ans)
L'Aigle
Origine Blason Castille Léon.svg Castillan
Blason pays fr FranceAncien.svg Français
Allégeance Blason Castille Léon.svg Royaume de Castille
Blason pays fr FranceAncien.svg Royaume de France
Grade Connétable de France
Conflits Guerre de Cent Ans
Faits d'armes Bataille de L'Espagnols sur Mer
Autres fonctions Comte d’Angoulême

Charles de La Cerda, ou « Charles d'Espagne », dit de La Cerda, né vers 1326 et mort en 1354, connétable de France, comte d’Angoulême de 1351 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alphonse de La Cerda, grand-père de Charles, est surnommé « le Déshérité » à la suite de la mort prématurée de son père Ferdinand de La Cerda, héritier du trône de Castille. Alphonse, qui doit succéder à Alphonse X suivant les règles en vigueur à la couronne de Castille, se voit privé de ses droits par son oncle Sanche, qui, par un coup de force institutionnel parvient à se faire désigner comme héritier à sa place, et règnera à la mort d'Alphonse X sous le nom de Sanche IV « le Brave ».

Alphonse le Déshérité trouve refuge en France en 1303Charles IV le Bel lui donne la baronnie de Lunel. Son fils Louis de La Cerda joue un rôle important dans son pays d'accueil, nommé comte de Clermont et de Talmont, il est fait amiral de France par le roi Philippe VI et combat aux côtés des Français pendant la guerre de Cent Ans.

L'éducation de Charles est confiée à Miles de Noyers, principal conseiller de Philippe VI. Élevé avec celui qui va devenir roi de France sous le nom de Jean II le Bon, il devient le favori de ce dernier. Jean le Bon le fait comte d'Angoulême à la place de l'intrigant Charles le Mauvais. Ce que ce dernier estime être une spoliation s'ajoute à sa rancœur de ne pas régner sur le royaume de France.

En janvier 1351, Charles est fait connétable de France à la place de Raoul II de Brienne, comte d'Eu.

À la suite d'une sévère altercation avec l'ombrageux Philippe de Navarre (le frère de Charles le Mauvais), Charles de La Cerda est assassiné le 8 janvier 1354[1] de 80 coups d'épée à l'auberge de la « Truie-qui-File » à L'Aigle par un des hommes de main du roi de Navarre, Jean de Soult dit « Le Bascon ».

Marié en 1351 à Marguerite de Blois, fille de Charles de Blois, baron de Mayenne, seigneur de Guise et par mariage comte baillistre de Penthièvre, et duc baillistre de Bretagne.
Charles de La Cerda meurt sans descendance.

Généalogie ascendante[modifier | modifier le code]

Charles de La Cerda est le fils d'Alphonse de La Cerda († 1327), et d'Isabelle d'Antoing. Il est de double lignée royale puisqu'il descend à la fois du roi de Castille Alphonse X le Sage et de saint Louis

Louis IX (saint Louis)
  │  
  └──>Blanche de France (1253-1320).
      ép. en 1268, Ferdinand de La Cerda (1255 - † 1275), infant de Castille
      │
      └──>Alphonse de La Cerda (1270 - † 1324), baron de Lunel
          ép. Mathilde de Brienne, fille du comte Jean II de Brienne († 1294)
          │
          └──>Alphonse de La Cerda (1289-1327) dit Alphonse d'Espagne († 1327), baron de Lunel
              ép. en 1325, Isabelle d'Antoing
              │
              └──>Charles de La Cerda (vers 1326 - † 1354), comte d'Angoulême  
                  ép. en 1351 Marguerite, fille du comte Charles de Blois, duc baillistre de Bretagne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Georges Bordonove, Les Rois qui ont fait la France - Charles V le Sage], Pygmalion, 1985, [lire en ligne], p. 85

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]