Charles Coulson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charles Coulson

Naissance
Dudley, Worcestershire (Royaume-Uni)
Décès (à 63 ans)
Oxford (Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni britannique
Champs Chimie
Institutions Université de St Andrews
University College London
King's College London
Université d'Oxford
Diplôme Université de Cambridge
Distinctions Médaille Davy (1970)

Charles Alfred Coulson (1910-1974), membre de la Royal Society fut un chercheur éminent dans le champ de la chimie théorique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étudiant de l'Université de Cambridge, ses centres d'intérêts comprenaient les mathématiques, la physique, la chimie et la biologie moléculaire. Son utilisation des méthodes quantiques afin d'étudier la structure moléculaire le conduisirent à être élu « Fellow| » de la Royal Society en 1950. Il fut en poste académique à l'Université de St Andrews, au University College London, au King's College London, et à l'Université d'Oxford. Il fut « Rouse Ball Professor » de mathématiques appliqués dans cette dernière. En 1972, il devint le premier professeur de chimie théorique de l'Université d'Oxford, chaire qui porte depuis son nom. De nombreux chimistes théoriciens de premier plan ont été ses étudiants, comme Hugh Christopher Longuet-Higgins[1].

Il écrivit de nombreux livres, mais Valence, publié par Oxford University Press en 1952, fut le plus influent. La troisième édition, Coulson's Valence, fut publiée après sa mort par Roy McWeeny en 1979. Il publia aussi des travaux bien connus sur les structures atomiques et moléculaires.

Élevé en méthodiste, il devint un chrétien engagé en 1930. Parallèlement à son activité scientifique, il écrivit Science, Technology and the Christian (1953) et Science and Christian Belief (1955), y développant ses points-de-vue religieux[2]. Il croyait que la foi religieuse était essentielle pour l'usage responsable de la science. Il supporta le développement de l'énergie nucléaire et encouragea les scientifiques à aider à la production de nourriture du Tiers-Monde.

Charles Coulson était membre de l'International Academy of Quantum Molecular Science et fut lauréat de la médaille Davy de la Royal Society en 1970[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • John J. O'Connor, Edmund F. Robertson, [1], MacTutor.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Roger Mallion, Roy McWeeny et Brian O'Leary, « Charles Alfred Coulson », Journal of Molecular Structure (Theochem), Amsterdam, Elsevier Science Publishers B. V., vol. 259,‎ 1992, xv-xx.
  2. (en) Adrian Hough, « Not a Gap in Sight: Fifty Years of Charles Coulson's Science and Christian Belief », Theology, vol. 109,‎ 2006, p. 21–27.
  3. IAQMS Member page for Charles Coulson