Char Ariete C1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Char Ariete C1
C1 Ariete durant la guerre d'Irak
C1 Ariete durant la guerre d'Irak
Caractéristiques de service
Service 1995
Utilisateurs Italie
Conflits Guerre d'Irak
Production
Constructeur OTO Melara, Fiat et Iveco
Production 200
Caractéristiques générales
Équipage 4 hommes : conducteur, canonnier, chargeur, chef de char
Longueur 7,59 m (9,67 m avec le canon)
Largeur 3,61 m
Hauteur 2,50 m
Masse au combat 53,5 tonnes
60 tonnes avec blindage supplémentaire
Blindage et armement
Blindage composite
650 mm équivalent acier pour le A0 (A4 : 1000, A6 : 1800)
Armement principal 1 canon Oto Melara C-1 à âme lisse de 120 mm L/44 (42 obus)
Armement secondaire 2 mitrailleuses MG3 de 7,62 mm (une en tourelle et une coaxiale)
Mobilité
Moteur Moteur diesel Fiat-Iveco V-12 MTCA 12 cylindres
Puissance 1256 ch (987 kW)
Transmission électro-hydraulique automatique ZF LSG3000
Suspension barre de torsion
Vitesse sur route plus de 65 km/h
Puissance massique 23,2 ch/tonne
Réservoir 1100 ℓ
Autonomie 570 km

Le char Ariete C1 (le bélier en français) est un char d'assaut italien de troisième génération, fabriqué par IVECO, Fiat et OTO Melara SpA, la division armement du holding d'État Finmeccanica.

Il est apparu la première fois en 1995, et le dernier de la commande de 200 exemplaires de l'armée de terre italienne a été livré en 2002. Ce char a été utilisé durant la guerre d'Irak de 2004 à 2006.

Il est comparable à l'Abrams américain, au Leclerc français, au Leopard 2 allemand, ou encore au Challenger 2 britannique.

La puissance de son moteur Fiat-Iveco V-12 MTCA sera portée à 1 600 ch lors d'opérations de révision des chars.

Le prix unitaire d'un char Ariete 2 a été évalué à 7 millions de dollars en mars 2006 (source : Forecast International).

Son nom fait référence à la Division Ariete, la plus célèbre division blindée italienne, totalement détruite lors de la seconde bataille d'El Alamein en permettant à l'Afrika Korps de Rommel de se replier.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :