Château de Bresse-sur-Grosne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Bresse-sur-Grosne
Image illustrative de l'article Château de Bresse-sur-Grosne
Château de Bresse-sur-Grosne
Début construction XIVe siècle
Fin construction XIXe siècle
Destination actuelle "Château d'hôtes"
Protection  Inscrit MH (1983)
Coordonnées 46° 35′ 33″ N 4° 44′ 28″ E / 46.5925, 4.741111 ()46° 35′ 33″ Nord 4° 44′ 28″ Est / 46.5925, 4.741111 ()  
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne
Département Saône-et-Loire
Commune Bresse-sur-Grosne

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Bresse-sur-Grosne

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Château de Bresse-sur-Grosne

Le château de Bresse-sur-Grosne est situé sur la commune de Bresse-sur-Grosne en Saône-et-Loire.

Description[modifier | modifier le code]

Le corps central est flanqué de deux ailes disposées en retour, un quatrième bâtiment ayant été abattu au sud pour former une cour ouverte sur le parc. L'aile est comprend le donjon, une entrée à pont-levis et, au sud, un prolongement ajouté au XIXe siècle ; une tourelle est accolée au donjon, une tour ronde à l'angle nord-ouest. L'aile ouest comprend quant à elle une partie ancienne reliée au château par un corps de bâtiment (XIXe siècle) au décor néo-Renaissance. Le château a conservé une chapelle du XIIe siècle. Importantes dépendances à usage vinicole (XVIIe siècle) et une ferme modèle. Dans le parc, restes d'une orangerie, d'une glacière et d'un pigeonnier.

Le château, propriété privée, ne se visite pas. Il fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1180 : le château est mentionné dans une bulle du pape Alexandre III.
  • XIIe siècle : il appartient à une famille noble du nom de Brecis ou Bressis.
  • Vers 1450 : il passe par mariage à la famille Palatin de Dyo, puissante maison du Charolais.
  • 1617 : la propriété est vendue à réméré aux moines de l'abbaye cistercienne de La Ferté.
  • 1689 : les Palatin de Dyo récupèrent la propriété.
  • XVIIIe siècle : le château passe par mariage aux Cambis, famille originaires de Provence.
  • 1769 : le domaine est vendu à Philibert Chiquet, bourgeois de Chalon.
  • 1799 : Philibert Chiquet lègue le domaine à sa petite-nièce Claudine-Marguerite qui, par mariage, l'apporte à la famille Murard à laquelle il appartient encore.
  • 1870 : la restauration du château est confiée à Sanson, architecte parisien.

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Léopold Niepce, Histoire du canton de Sennecey-le-Grand et de ses dix-huit communes, imprimerie d'Aimé Vingtrinier, Lyon, 1875.
  • Françoise Vignier (sous la dir. de), Le Guide des Châteaux de France. 71 Saône-et-Loire, Éditions Hermé, Paris, 1985.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]