Cardisoma carnifex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cardisoma carnifex est une espèce de crabe terrestre des régions tropicales, qui fréquente les abords des mangroves et s'abrite dans des terriers. Il est appelé Tupa en Polynésie française[1].

Description[modifier | modifier le code]

Comme les autres représentants du même genre et ainsi que le laisse entendre le sens du mot Cardisoma (du latin cardium, le cœur et soma, le corps), la carapace de ce crabe est en forme de cœur. Chez les adultes, elle mesure en largeur environ 10 cm[2] et peut atteindre jusqu'à 12 cm chez les mâles[3]. La couleur générale est brune à brun-rougeâtre, les pinces sont plutôt jaunes et de tailles inégales[2].

La respiration aérienne de Cardisoma carnifex est assurée grâce à un poumon d'une contenance de 15,5 ml[4]. Ce type d'organe que possèdent les Gecarcinidae et d'autres espèces comme le Crabe de cocotier dérive d'une chambre branchiale et constitue une adaptation évolutive à la vie terrestre.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cardisoma carnifex est présent dans toute l'étendue tropicale du bassin indo-pacifique, depuis les côtes de l'Afrique de l'Est jusqu'en Polynésie. C'est une espèce assez commune que l'on rencontre notamment le long de la mer Rouge, au Kenya, en Tanzanie, à Madagascar, aux Philippines[5],[6] et sur la plupart des îles, des Seychelles[7] aux Tuamotu [8].

Ce crabe fréquente l'étage supralittoral hors d'atteinte du flux des marées, en bordure supérieure des mangroves mais aussi à l'arrière des plages et dans les zones où la nappe d'eau saumâtre est proche de la surface[3].

Mode de vie[modifier | modifier le code]

Malgré son terrible nom d'espèce, - “carnifex” signifie en latin “le bourreau” et bien qu'il soit à l'occasion omnivore, Cardisoma carnifex est un animal inoffensif essentiellement herbivore qui consomme les feuilles tombées au sol et qui contribue à un rapide recyclage de la matière organique.

Consommation alimentaire[modifier | modifier le code]

Cardisoma carnifex est un crabe comestible, couramment prélevé pour la consommation humaine dans diverses régions côtières, bien que son intérêt gustatif soit médiocre et sa valeur marchande assez faible. Il est ramassé de nuit à la main ou piégé à la sortie de son terrier[3]. Sur l'île de Cebu, aux Philippines, un piège traditionnel est ainsi fabriqué dans un tube de bambou[6].

Quelques cas d'intoxication sont parfois signalés. Ils sont dus alors au fait que le crabe aura ingéré des végétaux eux-mêmes toxiques. Il est donc recommandé de faire jeûner l'animal quelques jours jusqu'à ce qu'il ait vidé ses intestins pour éviter ce risque[3].

Référence[modifier | modifier le code]

  • Herbst, 1796 : Versuch einer Naturgeschichte der Krabben und Krebse nebst einer Systematischen Beischreibung ihrer Verschieden Arten. vol. 2, Pt. 6, p. 163–226.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le Tahiti traveler : Faune terrestre de Tahiti
  2. a et b (en) A field guide to Kenyan mangroves : Cardisoma carnifex
  3. a, b, c et d (en)[PDF] FAO : Gecarcinidae, Land crabs
  4. (en) [PDF] Experimental Biology Online : Stephen Morris, Jocelyn Dela-Cruz, The ecophysiological significance of lung-air retention during submersion by the air-breathing crabs Cardisoma carnifex andCardisoma hirtipes, University of Sydney (1998)
  5. (en) MarineSpecies.org :Cardisoma carnifex
  6. a et b (en) Journal of Crustacean biology A philippine land crap trap (résumé)
  7. (en) Eric Demuylder :Cardisoma carnifex
  8. [PDF] Joseph Poupin, Systématique et écologie des crustacés décapodes et stomatopodes de Polynésie française, mémoire de maître de recherches de l'université de Perpignan, 2005