Brigida Banti-Giorgi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brigida Banti-Giorgi

Brigida Banti-Giorgi, née à Monticelli d'Ongina en 1757 et décédée à Bologne le 18 février 1806 est une chanteuse d’opéra italienne, soprano.

À ses débuts, c’est une chanteuse de rue. Elle restera réfractaire à tout enseignement et ignorera les principes élémentaires de la musique. Selon Castil-Blaze, c’est une « chanteuse routinière » mais aussi « la virtuose du siècle ». Phénomène vocal d’une étendue exceptionnelle et d’une agilité stupéfiante dans les airs de bravoure[1].

Elle débute à l’Opéra de Paris en 1776. Elle se produit sur tous les théâtres européens dans le répertoire italien, notamment à la Scala où elle eut Crescentini pour partenaire[2]. Elle se marie avec un danseur et chorégraphe rencontré à Londres, Zaccaria Banti.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dieux et Divas de l’Opéra de Roger Blanchard et Roland de Candé - Plon 1986
  2. La Musique en France des Lumières au Romantisme Jean Mongrédien Flammarion 1989 p.108