Botho zu Eulenburg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eulenburg.
Botho zu Eulenburg

Botho Wendt Augus, comte d'Eulenburg (* , Wicken près de Bartenstein/Prusse-Orientale; † (à 81 ans), Berlin) fut premier ministre en Prusse et ministre de l'Intérieur sous l'Empire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Botho Heinrich, comte d'Eulenburg (1804–1879) et de Thérèse, comtesse von Dönhoff (1806–1885), il étudie le droit à Königsberg, puis à Bonn.

Eulenburg a occupé différents postes de haut fonctionnaire dans l'administration prussienne. Il est nommé à Wiesbaden de 1869 à 1872. En 1872, il est nommé président du district de Lorraine à Metz[1] où travaille le futur chancelier Bernhard von Bülow, avant d’être muté à Hanovre en 1873.

Le 25 octobre 1875, il épouse Elisabeth von Alvensleben (22 septembre 1834, Brandebourg / Havel - 5 septembre 1919, New Town), dont il aura un fils unique, Botho (15 février 1879, Berlin - 30 mai 1881, Berlin). En mars 1878, Eulenburg devient ministre de l'Intérieur, dans le gouvernement de Bismarck. Il met en place une série de mesures répressives visant les socialistes. De 1881 à 1892, il assure la présidence de la province de Hesse-Nassau. En 1892, il est nommé Premier ministre de Prusse, pour succéder à Leo von Caprivi, chancelier de l'Allemagne. Écarté du pouvoir, il décèdera en 1912, à Berlin.

Eulenburg était le cousin germain du prince Philip d'Eulenburg, un ami proche de l’empereur Guillaume II. C'était un habitué du salon berlinois de la princesse Radziwill, née Castellane.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Karl Erich Born: Eulenburg, Botho zu. In: Neue Deutsche Biographie (NDB). Band 4, Duncker & Humblot, Berlin 1959 (p. 680).
  • Alain Chatriot, Dieter Gosewinkel (Hg.): Figurationen des Staates in Deutschland und Frankreich 1870–1945 / Les figures de l'État en Allemagne et en France, München (Oldenbourg) 2006, (Pariser Historische Studien, 72), ISBN 3-486-57671-2. En ligne sur perspectivia.net

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Alain Chatriot & Dieter Gosewinkel, Figurationen des Staates in Deutschland und Frankreich: 1870-1945, Oldenbourg Verlag, 2006, p.155.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liste des préfets de la Moselle