Major du cinéma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Big Five (cinéma))
Aller à : navigation, rechercher

Dans le monde du cinéma les majors sont les plus gros studios de production américains. Leur nombre a varié selon les périodes et surtout leur actionnaires. Considéré comme indépendant durant l'Âge d'Or des années 1920-1930, les sociétés de production ont par la suite changées de propriétaire, de statut, disparues ou fusionnées.

Histoire[modifier | modifier le code]

1900-1927 : Début du cinéma[modifier | modifier le code]

Au début du cinéma américain de nombreux producteurs ont créés leurs propres compagnies pour tourner leurs films. En 1908, Thomas Edison fonde le groupe Motion Picture Patents Company surnommé Edison Trust, un consortium de sociétés qui avait le monopole des pellicules cinématographiques Eastman et qui en percevait une redevance pour l'usage des pellicules. La société d'Edison avait mis en place un système de contrôle parfois inopiné des caméras dans le studios de tournages alors majoritairement installés autour de New York pour vérifier que la pellicule n'était pas une contrefaçon. Rapidement des productions indépendants non affiliés à la MPPC ont demandé la dissolution du trust.

En 1912, la société de Carl Laemmle basée à Chicago obtient un jugement en faveur de la dissolution du trust pour « association illégale et anticoncurrentielle. » Le 8 juin 1912, il lance la fusion de sa société de production nommée Independent Moving Picture Company avec d'autres producteurs, entité qui devient Universal Pictures. Universal s'installe en Californie à Hollywood avec deux lieux de tournage, les Nestor Studios et les studios d'Edendale[1].

1928-1950 : L'Âge d'Or[modifier | modifier le code]

Années 1950 et 1960[modifier | modifier le code]

Années 1970 et 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990 à 2010[modifier | modifier le code]

Les majors[modifier | modifier le code]

Dans les années 1920 et 1930 bien que 8 studios principaux se partageaient la majorité des productions, les cinq plus gros étaient surnommés les Big Five à savoir la Metro-Goldwyn-Mayer, la Paramount Pictures, la Twentieth Century Fox, la Warner Bros. Pictures et enfin la RKO Pictures. Le terme de Little Three majors était parfois utilisé pour les trois studios du milieu : United Artists, Columbia Pictures et Universal Pictures.

Par opposition aux majors, on employait durant l'Âge d'Or le terme de Poverty Row pour désigner les petits studios.

Les 8 majors de l'Âge d'Or[modifier | modifier le code]

  1. Columbia
  2. 20th Century Fox Film Corporation
  3. Warner Bros. Pictures
  4. Paramount Pictures
  5. Universal Pictures
  6. Metro-Goldwyn-Mayer
  7. United Artists
  8. RKO Radio Pictures

Les 7 sœurs des années 1980[modifier | modifier le code]

  1. Columbia TriStar Pictures — une filiale de Sony Pictures Entertainment
  2. Walt Disney Pictures/Touchstone Pictures — filiales de The Walt Disney Company
  3. 20th Century Fox Film Corporation — une filiale de 21st Century Fox
  4. Metro-Goldwyn-Mayer/United Artists — une filiale de MGM Holdings
  5. Paramount Pictures — une filiale de Viacom
  6. Universal Studios — une filiale de Comcast
  7. Warner Bros. Pictures — une filiale de Time Warner

Majors actuelles[modifier | modifier le code]

Nom du studio Maison mère Principal studio Label art et essai Label film de genre ou série B Studio d'animation Autres studios ou labels
Warner Bros. Entertainment Time Warner Warner Bros. Pictures Warner Bros. Animation Castle Rock, HBO Films, New Line Cinema, Turner Entertainment
Walt Disney Studios Entertainment The Walt Disney Company Walt Disney Pictures Disneynature, Lucasfilm, Marvel Studios DisneyToon Studios, Lucasfilm Animation, Marvel Animation, Pixar Animation Studios, Walt Disney Animation Studios The Muppets Studio, Touchstone Pictures, UTV Software Communications
NBCUniversal Comcast Universal Pictures Focus Features, WT2 Productions Working Title Films Illumination Entertainment, Universal Animation Studios
Columbia TriStar Motion Picture Group Sony Columbia Pictures Sony Pictures Classics Screen Gems, Affirm Films, Stage 6 Films Sony Pictures Animation Sony Pictures Releasing,
TriStar Pictures[2]
TriStar Productions[3],SPWA[4]
Fox Filmed Entertainment 21st Century Fox (ex-News Corporation) 20th Century Fox Fox Searchlight Pictures Fox Faith Blue Sky Studios, 20th Century Fox Animation New Regency Productions (20%)
Paramount Motion Pictures Group Viacom Paramount Pictures Paramount Vantage Insurge Pictures Paramount Animation MTV Films, Nickelodeon Movies

Références[modifier | modifier le code]

  1. Clive Hirschhorn The Universal Story (1983), Londres, Crown Publishing, ISBN 0-517-55001-6., p. 11.
  2. Divisions. Sony Pictures Entertainment: SonyPictures.com. Accessed on November 7, 2013.
  3. Fleming, Mike Jr. "Tom Rothman To Launch New TriStar Productions Label For Sony" Deadline Hollywood (August 1, 2013).
  4. About. Sony Pictures Worldwide Acquisitions.com. Accessed on November 7, 2013.

Voir Aussi[modifier | modifier le code]