Berliner Verkehrsbetriebe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

52° 30′ 49″ N 13° 25′ 24″ E / 52.5136, 13.4233 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BVG.

Berliner Verkehrsbetriebe (BVG)

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de la BVG

Création 1929
Dates clés 1990 : la BVG reprend l'exploitation du réseau de la BVB.
1996 : fondation de la Verkehrsverbund Berlin-Brandenburg.
Siège social Drapeau d'Allemagne Holzmarktstraße 15-17 10179 Berlin (Allemagne)
Direction Sigrid Nikutta, présidente
Zweiniger Lothar (Personnel)
Falk Henrik (Finances)
Actionnaires Land de Berlin (100 %)
Activité Transport de voyageurs
Exploitation
Gestion d'infrastructures
Produits Métro, tramway, autobus, bac
Effectif 11 638 employés
Site web www.bvg.de
Rame du métro de Berlin traversant la Spree par l'Oberbaumbrücke

La Berliner Verkehrsbetriebe (c'est-à-dire la « compagnie des transports berlinois »), abrégé en BVG (prononcer : bé-fao-gué), le « G » correspondant au terme « Aktien Gesellschaft » (AG) c'est-à-dire société par actions, est l'entreprise qui exploite les réseaux de métro (U-Bahn), tramway (Straßenbahn ou Tram) et bus de l’agglomération de Berlin (Allemagne), ainsi que quelques lignes de bac-piétons.

La BVG a par ailleurs pris part au projet de M-Bahn (Magnetschwebebahn : Train à sustentation magnétique) berlinois dans les années 1980 et jusqu’au début des années 1990. Le projet fut cependant interrompu avec la chute du mur. C'est aussi à cette date que la compagnie a repris l'exploitation des réseaux de son homologue est-berlinois nommé aussi : Berliner Verkehrsbetriebe, mais abrégé en BVB.

Entre 1984 et 1994, la BVG a été aussi responsable du réseau de S-Bahn (l’équivalent du RER parisien) de Berlin-Ouest. Le réseau de S-Bahn de Berlin est maintenant exploité par la S-Bahn Berlin GmbH.

Le réseau MetroNetz a été lancé le 12 décembre 2004 et regroupe 24 lignes de bus (Metrobus) et tram (Metrotram). Contrairement à ce que son nom pourrait laisser croire aux étrangers, MetroNetz ne comporte pas de lignes de métro. Le but est d'offrir une meilleure lisibilité et un service cadencé aux trams et bus sur les grands axes délaissés par les lignes de métro et de S-Bahn, ainsi que des correspondances améliorées. Cette réforme est controversée car elle augmente parfois le nombre de correspondances nécessaires, certaines lignes ont été modifiées, et elle change les habitudes. Cependant, globalement l'offre de transport a augmenté.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sur proposition d'Ernst Reuter, la Berliner Verkehrs-AG (BVG) est née le 1er janvier 1929 de la fusion de trois différentes compagnies de transport public berlinois :

  • la Gesellschaft für elektrische Hoch- und Untergrundbahnen in Berlin (« Société du métro électrique à Berlin »),
  • la Allgemeine Berliner Omnibus-Actien-Gesellschaft (« Société anonyme générale d'autobus à Berlin », ABOAG)
  • la Berliner Straßenbahn-Betriebs-GmbH (« Société des tramways de Berlin »).

Elle change de statut et prend son nom actuel de Berliner Verkehrs-Betriebe (BVG) le 1er janvier 1938.

Quatre ans après la Seconde Guerre mondiale, l'Allemagne se divise en deux états : La RFA et la RDA. Berlin se scindant également en deux : la BVG est divisée en deux compagnies exploitant leur réseau respectif : BVG pour l'ouest et BVB pour l'est. Celles-ci laissant aux passagers la possibilité de changer entre les différents réseaux de transport public. La construction du mur en 1961 finira de scinder définitivement les deux réseaux de manière presque hermétique.
Cette situation entraina quelques aménagements sur le réseau : ainsi les lignes 6 et 8 du métro, gérées par la BVG, ont vues presque toutes leurs stations situées à Berlin-Est fermées par les autorités est allemandes. Tandis que la ligne 2 se verra scindé en deux de part et d'autre du mur.

Avec la réunification de l'Allemagne et de la ville de Berlin en 1990, la BVG redevient la seule compagnie chargée des transports publics de métro, tram, bus et bac pour l'ensemble de la ville au 1er janvier 1992.
Le 30 décembre 1996 est créé la Verkehrsverbund Berlin-Brandenburg (« Association des transports de Berlin-Brandenburg ») de laquelle la BVG est partie prenante.

Données clefs[modifier | modifier le code]

Métro de Type HK
Tramway de Type GT6N
Bus de Type NeoMAN
Usagers 
environ 904 millions par an
Véhicules 
  • 1312 wagons de métro
  • 542 tramways
  • 1333 bus
Stations 
  • Environ 6463 arrêts de bus
  • Environ 799 stations de tramways
  • 170 stations de métro
Réseau 
  • 9 lignes de métro : 144,2 km
  • 22 lignes de tramway : 189,4 km
  • 148 lignes de bus : 1 703,0 km
  • 6 lignes de bac-piétons : 6,3 km
Réseau nocturne 
  • 8 lignes de métro (weekend et jours fériés seulement) : 141,3 km
  • 9 lignes de tramway : 103,0 km
  • 65 lignes de bus : 799,0 km
Horaires de fonctionnement et fréquences 
  • Métro : entre 4 h 30 du matin et 0 h 30 environ, une rame par 5 minutes en moyenne, une par 10 minutes en soirée
  • Metrotram et Metrobus : 24h/24h, fréquence de 10 minutes au minimum entre 5 h 00 et minuit, de 30 minutes la nuit
  • Tramway, Bus (circulation normale) : entre 4 h 00 et 1 h 00 toutes le 10 ou 20 minutes, ça dépend de la ligne

Sources : BVG (avril 2008)[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Source: www.bvg.de

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]