Beneath a Steel Sky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Beneath a Steel Sky
image

Éditeur Virgin Interactive
Développeur Revolution Software
Concepteur Charles Cecil
Dave Cummins
Dan Marchant
Dave Gibbons
Tony Warriner

Date de sortie 1994
Genre Aventure
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Amiga, Amiga CD32
PC (DOS)
ScummVM
iPhone, iPod Touch
Média 15 disquettes (Amiga)
6 disquettes (PC)
CD-ROM (CD32, PC)
Téléchargement
Contrôle Souris

Moteur Virtual Theatre

Beneath a Steel Sky est un jeu vidéo d'aventure qui se déroule dans un univers de science-fiction proche du cyberpunk. Il a été créé par le studio Revolution Software et publié par Virgin Interactive ; il utilise le moteur Virtual Theatre. Son design général a été conçu par l'auteur de comics Dave Gibbons.

Le jeu est sorti en 1994 sur les ordinateurs Amiga et PC, et la console Amiga CD32 ; il est disponible pour IPhone et iPod Touch depuis octobre 2009[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

La séquence d'introduction et la bande dessinée fournie avec le jeu racontent les évènements qui précèdent l'aventure : des aborigènes de l'arrière-pays australien recueillent un orphelin ayant survécu à un crash d'hélicoptère et l'appellent Robert Foster, en s'inspirant visiblement d'une étiquette de bière. L'enfant a atteint l'âge adulte quand de mystérieux soldats viennent le récupérer de force, puis annihilent sa tribu. Arrivé en ville, le héros survit à un nouvel accident d'hélicoptère et s'enfuit, déterminé à découvrir les responsables de son enlèvement et du massacre de sa tribu.

Robert Foster, c'est-à-dire le joueur, découvre rapidement que ces soldats étaient des membres du service de sécurité envoyé par LINC, l'intelligence artificielle qui contrôle la ville d'Union City. Il frôle encore la mort lorsqu'il croise une seconde fois l'officier Reich, ayant lui aussi survécu à l'accident, et chargé de le ramener coûte que coûte ; à l'issue de cette rencontre, il apprend que son vrai nom est « Overmann ».

Le reste de son passé se révélera progressivement pendant l'exploration de cette cité dangereuse où tout le monde est appelé à rester vigilant, et où beaucoup sont suspectés de dissidence ou de sabotage au profit d'ennemis de l'extérieur...

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Beneath a Steel Sky.png

La souris permet de déplacer le personnage, d'interagir avec les objets, ou de dialoguer avec les gens rencontrés ; les conversations s'effectuent en choisissant des répliques prédéfinies pouvant varier en fonction de ce qu'a déjà accompli le joueur. Un inventaire, accessible en haut de l'écran, contient les objets trouvés en cours de partie.

Robert Foster est accompagné d'un petit robot, Joey. Le joueur peut parfois lui demander des conseils ou d'effectuer des actions à sa place.

Utilisation de la souris à l'écran
Forme du curseur Bouton gauche Bouton droit
Petite flèche Marcher Idem
Grosse flèche Sortir Idem
Croix sur un objet Examiner Utiliser ou prendre
Croix sur une personne Parler Idem
Utilisation de la souris dans l'inventaire
Forme du curseur Bouton gauche Bouton droit
Main sur un objet Utiliser les deux objets Idem
Main sur un personnage Donner Idem
Croix sur un objet Examiner Prendre
Croix avec objet sélectionné Examiner Replacer

Accueil[modifier | modifier le code]

Beneath a Steel Sky a été bien accueilli par la presse spécialisée. Il a remporté le Golden Joystick du « meilleur jeu d'aventure » de l'année 1994.

Amiga Format : 94 % • CU Amiga : 95 % • Gen4 : 91 % • Joystick : 80 % • PC Gamer 91 % • The One 93 %

Statut légal[modifier | modifier le code]

En août 2003, le jeu est devenu un logiciel gratuit disponible sur différents sites d'abandonwares, sur le site GOG, et sur celui de ScummVM ; ce support permet de télécharger une version complète sur plus de plates-formes que prévu initialement[2].

À noter[modifier | modifier le code]

  • Le nom de développement du jeu était Underworld.
  • Une introduction sous forme de comics promotionnel est sortie en même temps que le jeu.
  • Le jeu contient les voix des comédiens Brian Bowles, Adam Henderson (en), Jason Isaacs et Steve Mallons.
  • La version Amiga était disponible en 15 disquettes 3"1/2 et installable sur disque dur, en faisant le second plus gros jeu jamais sortie en disquettes sur Amiga.
  • La version CD32 est identique à la version Amiga en 32 couleurs et n'exploite pas les capacités graphiques AGA de la machine. Seule l'ajout d'une musique d'ambiance et les voix digitalisées apportent un changement.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Beneath a Steel Sky: Remastered, now available », revolution.uk.
  2. (en) « Beneath a Steel Sky », revolution.uk.

Liens externes[modifier | modifier le code]