Outback

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Outback (homonymie).
Paysage de l'outback.

L'outback est l'arrière-pays généralement semi-aride de l'Australie, situé au-delà du bush. Il n'est pas très peuplé (environ 10 % de la population du pays)  : grand comme les deux tiers de l'Europe, il compte plus d'un million d'habitants.

Exploitation minière[modifier | modifier le code]

Avec l'agriculture et le tourisme, l'exploitation minière est la principale activité économique de cette vaste région. Grâce à l'absence de montagne et de glaciation depuis le permien, l'outback est très riche en fer, aluminium, manganèse et uranium. On y trouve aussi de l'or, du nickel, du plomb et du zinc. On y trouve de l'opale en abondance et de nombreuses personnes s'y rendent et y achètent des concessions pour chercher de l'opale. Autour des mines et des gisements importants ont fleuri des villes. Du pétrole est extrait près de la ville de Moomba.

Faune[modifier | modifier le code]

La clôture des dingos, près de Coober Pedy

L'outback australien peut sembler parfois désolé mais des animaux ont réussi à s'adapter au climat chaud et sec de cette région.

Certains animaux sont issus du marronnage :

  • Les brumbies sont des chevaux sauvages issus de chevaux domestiques relâchés à différentes périodes ;
  • Les dromadaires (camels en anglais) parcourent le désert ; ils ont été apportés par des colons afghans de l'ethnie pachtoune et sont retournés à la vie sauvage ;
  • Les dingos proviennent très vraisemblablement de chiens domestiques arrivés en Australie il y a plus de 3500 ans et probablement moins de 5000 ans ;
  • Les cochons, chats, renards, et lapins redevenus sauvages dégradent l'environnement et donnent lieu à des campagnes d'éradication longues et coûteuses.

D'autres animaux peuvent être considérés comme autochtones :

Tourisme[modifier | modifier le code]

Panneau de signalisation touristique à Yalgoo

L'outback est traversé par un long chemin de fer, parcouru par The Ghan.

L'outback est une attraction touristique ; on y trouve notamment de nombreux cratères météoritiques ainsi que des formations géologiques hors du commun.

Parmi les sites les plus visités, on peut citer :