Belcourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article traite de la municipalité québécoise nommée Belcourt. Pour l'ancien quartier d'Alger, voir Belcourt (quartier d'Alger).

Belcourt
Image illustrative de l'article Belcourt
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Abitibi-Témiscamingue
Comté ou équivalent La Vallée-de-l'Or
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Carol Nolet
2013 - 2017
Constitution 24 octobre 1918
Démographie
Gentilé Belcourtois, Belcourtoise
Population 243 hab. (2014)
Densité 0,59 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 24′ 00″ N 77° 21′ 00″ O / 48.400005, -77.35000548° 24′ 00″ Nord 77° 21′ 00″ Ouest / 48.400005, -77.350005  
Superficie 41 123 ha = 411,23 km2
Divers
Fuseau horaire [[]]
Code géographique 24 89050
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Belcourt

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Belcourt

Belcourt est une municipalité du Québec située dans la MRC de La Vallée-de-l'Or en Abitibi-Témiscamingue[1].

Toponyme[modifier | modifier le code]

La Commission de toponymie du Québec écrit à son propos ce qui suit : « En 1918, était érigée la municipalité des cantons unis de Carpentier-et-Courville, voisine de Senneterre en Abitibi. Connu d'abord sous le nom de Café ou Coffee, emprunté à la gare ferroviaire, l'endroit se nomma ensuite Goulet, d'après le patronyme du premier résident permanent, en 1915. Goulet identifiant déjà un bureau de poste dans Bellechasse, on a procédé, en 1958, à une nouvelle modification dénominative en faveur de Belcourt. Originaire de Toronto, le sénateur Napoléon-Antoine Belcourt (1860-1932), ainsi honoré, a été député (1896-1907) et président de la Chambre des communes (1904-1906), puis sénateur (1907-1932). Il s'est illustré par ses prises de position ardentes en faveur des Franco-Ontariens surtout en défendant le principe des écoles bilingues de l'Ontario. La vie belcourtoise demeure encore fortement axée sur l'activité agricole[2]. »

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 24 octobre 1918: Constitution de la municipalité des cantons unis de Carpentier-et-Courville.
  • 1958: Carpentier-et-Courville change son nom pour celui de municipalité de Belcourt.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
octobre 2005[3] en cours Carol Nolet    
avant 2001[4] octobre 2005 Michel Lahaie    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Tendance de la population [5]:

  • 2011 : 239 (variation de 2006 à 2011 : - 6,6 %)
  • 2006 : 256
  • 2001 : 272
  • 1996 : 285
  • 1991 : 292

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Répertoire des municipalités : Municipalité de Belcourt (La Vallée-de-l'Or) sur le site des Affaires municipales, régions et occupation du territoire.
  2. Commission de toponymie du Québec
  3. Archives des résultats des élections municipales
  4. Archives des résultats des élections municipales
  5. Statistique Canada : recensements de 1996, 2001, 2006 et 2011

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Champneuf Rose des vents
Barraute N Senneterre (paroisse)
O    Belcourt    E
S
Val-d'Or