Ath Mansour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

e

Ath Mansour
Noms
Nom algérien آث منصور
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Kabylie
Wilaya Bouira
Daïra M'Chedallah
Code postal 10125
Code ONS 1043
Démographie
Population 10 077 hab. (2008[1])
Géographie
Coordonnées 36° 19′ 51″ N 4° 18′ 04″ E / 36.330823, 4.30114736° 19′ 51″ Nord 4° 18′ 04″ Est / 36.330823, 4.301147  
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Bouira.
Localisation de la commune dans la wilaya de Bouira.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Ath Mansour

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Ath Mansour

Ath Mansour (anciennement Taourirt) est une commune de Kabylie dans la wilaya de Bouira, située à 46 km à l'est de Bouira et à 101 km au sud-ouest de Béjaïa.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune est située à l’extrême est de la wilaya de Bouira, à la frontière des wilayas de Bordj BouArreridj et de Béjaïa, et fait partie de la daïra de M'Chedallah aux côtés de Chorfa, Hanif et Raffour.

Villages de la commune[modifier | modifier le code]

La commune d'Ath Mansour est composée de 3 villages[2] :

  • Taourirt (Thawrirth), chef-lieu de la commune contient :Taourirt.(plus grande province:ouzoughen, thazdeghth, inzel, ath abdellah,thikhoubay,), 2/Thighilt (IHASSIWEN), 3/ Ath Zeggane.
  • Ath Bouali.
  • Rodha (Aroudha).(Est du village).

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1990, la commune d'Ath Mansour s'appelait Taourirt[3].

Le village est connu par ses braves hommes depuis l’ère du colonialisme jusqu'au temps actuel.

Martyres exécuté à M'chedallah:

Le village est connu pour son histoire des 18 martyres exécutés par l'armée française à la commune de M'chedallah lors de la guerre nationale avant qu'ils rejoignent les maquis.

Ajouter à ses martyres, la commune a livré à la libération de l'Algérie une centaine de martyres entre homme et femmes, de toutes catégories d'ages, ayant tous tombé pour la liberté de leur peuple dans le combat contre l'ennemi français.

centre de torture El Bordj ou Omar:

Ath Mansour contient un centre de torture des Algériens lors de la guerre de libération fondé sur une colline au village de Ath Vouali à l'est de la commune.Le centre reste actuellement comme monument de la commune mais il en demeure toujours sans préoccupation sérieuse par les autorités.

Économie[modifier | modifier le code]

L'activité principale de la commune se concentre dans le domaine de l'agriculture et l’exploitation du gisement minier (soit par l’extraction et le taillage de la pierre bleue, soit par des carrières de production d’agrégats).

Sa grande richesse réside dans la pierre avec toutes ses sortes(bleus, rouge,jaune...etc), que ce soit taillé ou non, elle se trouve un peu partout dans le monde entier et sur le territoire nationale algérien(elle l'unique commune qui en possède).Elle a aussi comme richesse agriculture la pêche de Ath Mansour qui connu par le nom de la commune dans l'Algérie entière et même dans l'étranger (lkhoukh nath Mansour).

Ath Mansour est connue aussi pour sa grande quantité de production de l'huile d'olive, qui est parmi les meilleures huiles en Algérie vu sa pureté et sa richesse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wilaya de Bouira : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  2. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret n° 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriale des communes. Wilaya de Bouira, p. 1492.
  3. Journal officiel de la République Algérienne 28 novembre 1990. Page 1388. Décret n° 90-379 du 24 novembre 1990 portant changement de dénomination de la commune de Taourirt.