Angelo Mosso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Angelo Mosso

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Angelo Mosso (1846-1910).

Naissance 30 mai 1846
Turin (Italie)
Décès 24 novembre 1910 (à 64 ans)
Turin
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Profession
Distinctions

Angelo Mosso, né à Turin le 30 mai 1846 et mort dans la même ville le 24 novembre 1910, est un médecin, physiologiste et archéologue italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Angelo Mosso, étudiant en médecine à l'Université de Turin, est l'élève de Jacob Moleschott. Docteur en médecine en 1870, il rejoint l'Université de Florence pour travailler dans le laboratoire de Moritz Schiff à l'Istituto di studi superiori. En 1874, il étudie à Leipzig auprès de Carl Ludwig pendant deux ans, puis à Paris avec Jean-Martin Charcot; il y rencontre Marey et Brown-Séquard. En 1879, il occupe la chaire de physiologie de l'Université de Turin, succédant à Moleschott parti pour Rome. Il est élu membre de l'Accademia dei Lincei la même année. Il fonde en 1882 les Archives italiennes de Biologie [1] publiées alors en français. Retiré en Crète pour des raison de santé, il s'intéresse à l'archéologie et publie plusieurs ouvrages remarqués sur ce sujet.

Travaux[modifier | modifier le code]

Son intérêt se porte sur la relation entre physiologie et psychologie. Ses travaux concernent également les effets physiques de la peur et de la fatigue, la circulation sanguine et la respiration en altitude. Il sera la fondateur en 1893 du Laboratoire[2], [3] en altitude de la Capanna Regina Margherita sur le Mont Rose. Il s’intéresse à l'éducation physique et sportive. À l'exemple des méthodes de recueil dynamiques des variables physiologiques de Karl Ludwig, Mosso perfectionne plusieurs instruments de mesure utilisés en physiologie: le pléthysmographe[4], le sphygmomanomètre, l'ergographe[5], le spiromètre[6].Il aura Lombroso et Pagliani (1847-1932) comme assistants à Turin et Masherpa, directeur de l'institut pharmacologique de Pavie, Maggiora, Kiesow (1858-1940), Gaetano Viale.

Œuvres et publications[modifier | modifier le code]

  • (en) « Crooninan lecture. - The Temperature of the Brain, especially in relation to Psychical Activity » (Abstract), in : Proceedings of the Royal society of London. vol.51 R. Taylor (London), 1892, p. 83-85 disponible sur Gallica.

En traduction française :

  • La Fatigue intellectuelle et physique, traduit de l'italien sur la 5e édition par P. Langlois, F. Alcan (Paris), 1894, disponible sur Gallica.
  • La peur : étude psycho-physiologique , traduit de l'italien sur la 3e édition par Félix Hément disponible sur Gallica

Titres et récompenses[modifier | modifier le code]

Commandeur de l'Ordre des Saints-Maurice-et-Lazare.

Chevalier de l'Ordre Civil de Savoie.

Commandeur de l'Ordre de la Couronne d'Italie.

Membre de l'Académie des XL (1897).

Membre de l'Académie des Lyncéens.

Correspondant de l'Académie des sciences de Paris (1898).

Correspondant étranger de l'Académie de médecine (séance du 5 juin 1906).

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives italiennes de Biologie
  2. Istituto Mosso
  3. Les laboratoires scientifiques du Mont-Rose, van de Vyver L., Ciel et Terre, Vol. 32, p. 365-368.
  4. Le pléthysmographe de Mosso dans La grande encyclopédie : inventaire raisonné des sciences, des lettres et des arts. 1885-1902, Tome 26, p. 1092, par une société de savants et de gens de lettres ; sous la dir. de MM. Berthelot, Hartwig, Derenbourg, F.-Camille Dreyfus, A. Giry et coll.
  5. L'ergographe d'Angelo Mosso
  6. http://www.torinoscienza.it/multimedia/esperimento_di_spirometria_12503

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le professeur A. Mosso, in :L'Année scientifique et industrielle : ou Exposé annuel des travaux scientifiques, des inventions et des principales applications de la science à l'industrie et aux arts, qui ont attiré l'attention publique en France et à l'étranger, par Louis Figuier, Librairie de L. Hachette et Cie (Paris), 1857-1914, p. 386. disponible sur Gallica
  • Angelo Mosso : apostolo dello sport (1846-1910), Lando Ferretti, Milano : Garzanti, 1951.
  • Angelo Mosso : la sua vita e le sue opere - In memoriam novembre 1912.,Milano : Tip. Treves, 1912.
  • Angelo Mosso fisiologo, pedagogista, archeologo..., Scuola media statale Angelo Mosso, Chieri : Tip. Bigliardi e C., 1959.
  • Fisiologia dell'uomo sulle Alpi : studi fatti sul Monte Rosa da Angelo Mosso, Milano : Club Alpino Italiano, stampa 1993.
  • Angelo Mosso and muscular fatigue: 116 years after the first congress of physiologists: IUPS commemoration, Camillo Di Giulio, Franca Daniele, et Charles M. Tipton, Adv. Physiol. Educ. June 2006 vol. 30 no. 2 51-57, doi: 10.1152/advan.00041.2005.texte intégral
  • Angelo Mosso, Paladino, Giovanni <1842-1917>, in Estratto dal Rend. della R. accademia delle scienze fisiche e matematiche di Napoli, fasc. 10.-12., ottobre-dicembre 1910.
  • (en) Physiology at the University of Turin, from the unification of Italy to the end of the twentieth Century,G. Losano & O. Pinotti, Vesalius, VI, 2, 114-119, 2000.

Liens externes[modifier | modifier le code]