Alvin Cullum York

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alvin Cullum York
Image illustrative de l'article Alvin Cullum York

Surnom Sergeant York
Naissance
Tennessee Tennessee
Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 76 ans)
Nashville
Tennessee Tennessee
Drapeau des États-Unis États-Unis
Origine Tennessee Tennessee
Drapeau des États-Unis États-Unis
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Arme Armée de terre des États-Unis
Grade Caporal (à l'époque de la Médaille d'honneur de l'action), Sergent (à la fin de la guerre), Colonel (Garde d'État du Tennessee WW II rang)
Années de service 1903 – 1920
Conflits Première Guerre mondiale
*Offensive Meuse-Argonne
Commandement 82e division aéroportée (États-Unis)
7e Régiment, Garde d'État du Tennessee
Distinctions Medal of Honor ribbon.svg Medal of Honor
US-DSC-RIBBON.png Distinguished Service Cross
World War I Victory Medal ribbon.svg Médaille Interalliée
World War II Victory Medal ribbon.svg World War II Victory Medal
Ordre national de la Légion d'honneur Légion d'honneur
Croix de guerre 1914-1918 (France) Croix de guerre
Croce di guerra al valor militare BAR.svg Croce di guerra
ME Order of Danilo I Member BAR.svg Ordre du prince Danilo I

Alvin Cullum York (1887-1964), natif de Pall Mall dans le Tennessee, s'engage en 1917 dans l'armée américaine et devient sergent au 328e régiment d'infanterie, 82e division.

Chatel Chéhéry.
Inauguration of Trail and Monument on October 4th 2008

Le 8 octobre 1918, dans la forêt d'Argonne, il capture à lui seul un bataillon de mitrailleurs allemands qui tenaient une position fortifiée. À cette occasion, il tue 28 soldats ennemis avec son fusil de précision et fait 132 prisonniers (4 officiers et 128 soldats). Ce fait d'armes exceptionnel lui vaut de se voir décerner la Distinguished Service Cross — qui sera remplacée par la médaille d'honneur plus tard — ainsi que la croix de guerre française 1914-1918.

Cet exploit est d'autant plus remarquable qu'il n'avait endossé l'uniforme qu'à contrecœur, puisqu'il était à l'origine objecteur de conscience.

Conversation rapportée par le sergent York lors de sa rencontre en janvier 1919 avec le général Lindsey, commandant la division, lorsqu’ils faisaient le tour du site où York captura 132 Allemands :

« — York, comment avez-vous fait ça ?

— Mon Général, ce n’est pas d’ordre humain. C’est une puissance supérieure à celle des hommes qui m’a guidé et protégé et qui m’a dit ce qu’il fallait faire.

[Le général inclina la tête et mit ses mains sur mon épaule]

— York, vous avez raison.

— Il n’y pas le moindre doute que Dieu y est pour quelque chose. Il n’y a pas sur terre de puissance capable de sortir quelqu’un de cette situation. De chaque côté de moi des hommes ont été tués ; et j’étais le plus grand et le plus exposé de tous. Plus de 30 mitrailleuses ont concentré leur feu sur moi à bout portant à une distance d’à peu près 25 mètres. Lorsque Dieu est avec vous, vous vous en sortez à tous les coups. »

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, cette histoire sera mis en scène au cinéma par Howard Hawks dans Sergent York, avec Gary Cooper dans le rôle titre.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :