Albert-Camille Vital

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Albert-Camille Vital
Fonctions
15e Premier ministre malgache
20 décembre 20092 novembre 2011
(&&&&&&&&&&&&06821 an, 10 mois et 12 jours)
Président Andry Rajoelina
Gouvernement Vital
Législature IVe législature
Prédécesseur Eugène Mangalaza
Cécile Manorohanta (intérim)
Successeur Jean-Omer Beriziky
Biographie
Date de naissance 18 juillet 1952 (61 ans)
Lieu de naissance Toliara (Madagascar)
Nationalité malgache
française
Diplômé de École spéciale militaire de Saint-Cyr
École supérieur de guerre de Paris
Profession Ingénieur en génie civil

Albert-Camille Vital
Premiers ministres malgaches

Albert-Camille Vital (né le 18 juillet 1952 à Toliara) est un officier et homme politique malgache, un ingénieur en génie civil formé en URSS. Dans son parcours, il a été chef de bureau technique de l’État-major des forces de développement (1987-1991), puis désigné chef de corps du premier régiment de la Région militaire no 5 Toliara (1998-2001) avant de suivre une formation à l’École supérieur de guerre de Paris à Paris de 2001 à 2002.

Le 20 décembre 2009, il est nommé Premier ministre par le président de la Transition, Andry Rajoelina, succédant ainsi à Eugène Mangalaza[1],[2]. Il accepta d'intégrer le camp de Rajoelina après qu'on lui eut interdit de se présenter aux dernières élections municipales de Toliara à cause de sa popularité grandissante[3].

Le 2 novembre 2011, il est remplacé par Jean-Omer Beriziky à la tête du gouvernement.

Au cours du Conseil des ministres du 28 juin 2012, il est nommé ambassadeur[4] représentant permanent de Madagascar auprès de l’Office des Nations unies et des institutions spécialisées à Genève en succession de Guy Rajemison Rakotomaharo "limogé en raison de sa déclaration de candidature à la présidentielle"[5].

Le 19 avril 2013, il annonce à son tour, en tant qu'indépendant, sa candidature à l'élection présidentielle malgache de 2013 après avoir été préféré à Edgard Razafindravahy[6] par les militants du parti Tanora Gasy Vonona (TGV) lors du congrès tenu le 6 avril 2013.

Trois jours plus tard, "c'est sans parti" qu'il dépose son dossier de candidature auprès de la Cour électorale spéciale le 22 avril 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le processus de paix vole en éclats à Madagascar Le Monde, 21 décembre 2009
  2. Camille Vital, Premier ministre de la transition Madagascar Tribune, 21 décembre 2009
  3. Camille Vital à Mahazoarivo : Un choix judicieux, lundi 21 décembre 2009
  4. Général Camille Vital à Genève: Premier ambassadeur nommé par la Transition, La Gazette de la Grande Ile, 29 juin 2012.
  5. Rajemison Rakotomaharo limogé en raison de sa déclaration de candidature à la présidentielle, L'Express de Madagascar, 23 février 2012]
  6. le TGV a choisi Edgard Razafindravahy comme chef de file pour la présidentielle , RFI, 7 avril 2013]