Pascal Rakotomavo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pascal Joseph Rakotomavo (né le 1er avril 1934 - mort le 14 décembre 2010[1],[2],[3]) est un homme politique malgache, premier ministre du 21 février 1997 au 23 juillet 1998.

Il est ministre des Finances et de l'Économie de 1982 à 1989 et conseiller spécial du président Didier Ratsiraka de 1989 à 1993. Sa nomination au poste de premier ministre en février 1997, après le retour de Ratsiraka à la présidence, est considérée comme une surprise. Rakotomavo est ensuite gouverneur de la province de Tananarive de juin 2001 à 2002.

Il est le directeur de campagne de Ratsiraka à l'élection présidentielle de 2001 mais, face à la grave crise politique entre Ratsiraka et le candidat de l'oppostion Marc Ravalomanana, en tant que gouverneur il adopte une position neutre. Le 28 février 2002, Ratsiraka nomme le général Léon-Claude Raveloarison comme gouverneur militaire de la province de Tananarive, sous le régime de la loi martiale. Rakotomavo est le seul des six gouverneur provinciaux à ne pas signer un décret de transfert provisoire de la capitale malgache Toamasina, bastion de Ratsiraka pendant la crise[4]. Après la victoire de Ravalomanana dans le conflit, Rakotomavo, contrairement aux gouverneurs des autres provinces, n'est pas poursuivi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jeannot Ramambazafy, « Madagascar : Décès de Pascal Rakotomavo sur l’île de La Réunion », sur madagate.com,‎ 14 décembre 2010 (consulté le 15 décembre 2010).
  2. Iloniaina Alain, « Pascal Rakotomavo meurt d'un AVC », sur lexpressmada.com, L'Express de Madagascar,‎ 15 décembre 2010 (consulté le 15 décembre 2010).
  3. http://www.madagascar-tribune.com/Pascal-Rakotomavo-a-tire-sa,15223.html
  4. « Madagascar : Les réactions des partisans du président Ratsiraka », sur afrique-express.com, Afrique Express, N° 246,‎ 14 mars 2002 (consulté le 15 décembre 2010).