Aéroport international de Simferopol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport international de Simferopol
Міжнародний аеропорт "Сімферополь"
Le terminal international de l'aéroport.
Le terminal international de l'aéroport.
Localisation
Pays Drapeau de la Russie Russie
Crimée Crimée
Ville Simferopol
Coordonnées 45° 03′ 08″ N 33° 58′ 31″ E / 45.052222222222, 33.97527777777845° 03′ 08″ Nord 33° 58′ 31″ Est / 45.052222222222, 33.975277777778  

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Aéroport international de Simferopol
Pistes
Direction Longueur Surface
01L/19R 3 701 m (12 142 ft) Béton
Informations aéronautiques
Code AITA SIP
Code OACI UKFF
Site web aéroport Consulter

L'aéroport international de Simferopol (en ukrainien : Міжнародний аеропорт "Сімферополь", en russe : Международный аэропорт "Симферополь", en tatar de Crimée : Aqmescit Halqara Ava Limanı Code OACI UKFF) est un aéroport situé à Simferopol et desservant la capitale de Crimée, et plus largement la République de Crimée, en Russie. Il dispose d'un terminal international et d'un terminal domestique.

Historique[modifier | modifier le code]

Piste actuelle de l'aéroport.

Le 21 janvier 1936, le Conseil des commissaires du peuple de la République autonome de Crimée décide de lancer la construction de l'aéroport de Simferopol. Les liaisons aériennes entre Moscou et Simferopol sont ouvertes en mai 1936. Avant la Seconde Guerre mondiale, les compagnies aériennes soviétiques utilisaient les aéroports entre autres de Kiev et de Kharkov.

En 1957, un terminal est construit. L'aéroport était alors utilisable par des Il-12, des Il-14 et les Mil Mi-4. En 1960, une piste en béton est installée. L'aéroport se voit accueillir de nouveaux appareils tels que des An-10 et des Il-18.

Depuis 1964, l'aéroport accueille des Antonov An-24. En 1977 commence la construction de la deuxième piste, conçue pour être utilisable par des Il-86, des Il-76, des Il-62 ainsi que par des Tu-154. Elle est terminée en 1982. Dans les années suivantes, les IL-86 font une moyenne de 5,6 vols quotidiens à destination de Moscou.

Au début des années 2000, l'ancienne piste 01R/19L est mise hors service en raison de son manque de longueur. La deuxième piste (01 /19) est maintenant en opération et est plus longue et plus large, accueillant des avions lourds.

Compagnies et destinations[modifier | modifier le code]

Compagnie aérienne Destinations
Aeroflot Moscou
Aeroflot
operated by Dobrolet
Moscou
Aeroflot
operated by Donavia
Krasnodar, Rostov-sur-le-Don
Aeroflot
operated by Rossiya
Saint-Pétersbourg
Ak Bars Aero Anapa, Bougoulma, Kazan, Nijnekamsk, Petrozavodsk
Alrosa Novossibirsk
Atlasjet Istanbul
Bylina Ivanovo, Perm, Tcheliabinsk
Grozny Avia Belgorod, Grozny, Kazan, Rostov-sur-le-Don
Kostroma Avia Kostroma, Voronej
Nordavia Arkhangelsk
Orenburg Airlines Orenbourg
Pegasus Airlines Istanbul-Sabiha Gökçen
Red Wings Airlines Moscou, Omsk, Oufa
RusLine Koursk, Volgograd, Voronej, Oulianovsk
S7 Airlines
operated by Globus
Moscou
Novossibirsk
SCAT Airlines Aktaou
Severstal Tcherepovets
Turkish Airlines Istanbul
VIM Airlines Moscou
Ural Airlines Tcheliabinsk, Moscou, Nijni Novgorod, Samara, Saint-Pétersbourg, Iekaterinbourg
UTair Aviation Moscou-Vnukovo, Saint-Pétersbourg
Uzbekistan Airways Samarcande
Yakutia Airlines Iakoutsk, Irkoutsk, Krasnodar, Mineralnye Vody, Moscou-Vnukovo
Yamal Moscou, Nijnevartovsk, Saint-Pétersbourg, Tioumen

Présence militaire russe[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Euromaïdan et Crise de Crimée.

Suite à la crise de Crimée, l'aéroport est saisi le 28 février par des troupes pro-russes. L'espace aérien de Crimée est resté fermé et le trafic aérien perturbé pendant deux jours[1],[2].

Le 11 mars les pro-russes se sont emparés de la tour de contrôle et ont fermé l'espace aérien de Crimée jusqu'à la fin de la semaine. Le vol international ukrainien PS65 a dû retourner à Kiev peu de temps avant son atterrissage[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ukraine: Russian military blocking airport, Yahoo! News, 28 février 2014
  2. (en) Ukrainian airline says Crimean airspace closed, Reuters, 28 février 2014
  3. (en) Ukraine crisis: Flights into Crimea denied permission to land, The Telegraph, 11 mars 2014
  4. (en) Crimea bars flights, The Standard, 11 mars 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]