Île Barren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Île Barren
Image satellite de l'île Barren.
Image satellite de l'île Barren.
Géographie
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Archipel Aucun
Localisation Océan Indien
Coordonnées 12° 16′ 00″ N 93° 51′ 00″ E / 12.266667, 93.8512° 16′ 00″ N 93° 51′ 00″ E / 12.266667, 93.85  
Superficie 10 km2
Point culminant Barren (354 m)
Géologie
Géologie Île volcanique
Type Volcan gris
Activité Actif
Dernière éruption 12 octobre 2013 - 20 avril 2014
Code 260010
Observatoire Aucun
Administration
Territoire Îles Andaman-et-Nicobar
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+5:30

Géolocalisation sur la carte : Andaman-et-Nicobar

(Voir situation sur carte : Andaman-et-Nicobar)
Île Barren
Île Barren

Géolocalisation sur la carte : Inde

(Voir situation sur carte : Inde)
Île Barren
Île Barren
Îles d'Inde

Barren (l'île stérile) est une petite île volcanique inhabitée de l'océan Indien, localisée dans la Mer d'Andaman, à environ 135 kilomètres à l’ouest des îles Andaman[1]. Elle appartient administrativement au territoire des îles Andaman-et-Nicobar, rattaché à l’Union Indienne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Géologie[modifier | modifier le code]

Image satellite de l'éruption de 1995.

L'île porte un des rares volcans actifs de l'Asie du sud avec celui de Narcondam[2], situé à 150 kilomètres au nord - nord-ouest. Barren appartient à un arc volcanique qui s'étend du nord de Sumatra au territoire birman (Myanmar). Le stratovolcan qui l'occupe émerge des fonds océaniques et atteint l'altitude modeste de 354 mètres, mais l'essentiel de la montagne est situé au-dessous du niveau de la mer dont les fonds atteignent une profondeur de 2 250 mètres[1]. L'île présente une superficie réduite d'environ 10 km2; une vaste caldeira de 1,6 km de circonférence aux parois hautes de 250 à 350 mètres, partiellement occupée par un cône pyroclastite, se localise au centre-ouest[3]. Cette caldeira, ouverte sur la mer à l'ouest, aurait été formée lors d'une éruption explosive de la fin du pléistocène. Les coulées de lave (basalte, andésite) remplissent le plancher de celle-ci lors des éruptions et peuvent atteindre la mer comme ce fut plusieurs fois le cas lors des phases récentes d'activité[4].

Depuis la première éruption attestée de 1787, le volcan est entré en activité à 6 reprises : en 1789, 1795, 1803-1804[5], puis après un sommeil de près de deux siècles, en 1991 (elle dura 6 mois et les dégâts sur l'île furent considérables), en 1994-1995 et du 26 mai 2005 au 23 décembre 2007[6]. Cette éruption, tout comme le réveil du volcan endormi de Narcondam, semble liée au séisme du 26 décembre 2004 dans l'océan Indien.

La dernière éruption a commencé le 13 mai 2008 et continuait encore en 2010[6].

Faune[modifier | modifier le code]

L'île est occupée par des oiseaux, des crabes, des chauves-souris mais également par quelques espèces terrestres ayant réussi à s'adapter à des conditions sévères et à survivre aux éruptions: rats, chèvres sauvages[7]. La présence de ces dernières, qui auraient été abandonnées par un navire à vapeur à la fin du XIXe siècle, a longtemps intrigué les scientifiques car aucune source d'eau douce n'avait été décelée sur Barren. Certains avancèrent que ces animaux devaient se désaltérer en buvant de l'eau de mer, d'autres qu'ils se contentaient pour survivre de l'humidité contenue dans les feuilles des maigres arbustes poussant loin du cratère. Une expédition italo-indienne, organisée en 2003, résolut le mystère des chèvres de l'île Barren, en découvrant deux sources chaudes d'eau douce à l'est du volcan[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Les principales caractéristiques de l'île sur le site du Global Volcanism Program.
  2. Ce volcan était considéré comme endormi mais des projections de boues et des fumées ont été enregistrées en juin 2005.
  3. (en) Les éruptions des années 1990 sur Volcanoworld.
  4. (en) La géologie de l'île sur Geological survey of India.
  5. Une éruption a dû se dérouler en 1852 mais elle n'est pas répertoriée en raison de sa faible intensité et de l'absence de témoignages authentifiés.
  6. a et b (en) Barren Island, Smithsonian National Museum of Natural History
  7. a et b (en) L'expédition italo-indienne de 2003 dans Scientific Expedition to Barren Island, Department of Earth Sciences, ITT Bombay Lire en ligne.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :