Élection présidentielle bulgare de 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 2006 Drapeau de la Bulgarie 2016 Suivant
Élection présidentielle bulgare de 2011
Rosen Plevneliev 02.jpg
Rossen PlevnelievGERB
Voix 1 698 136
  
52,58 %
Ikalfin.jpg
Ivaïlo KalfinPSB
Voix 1 531 193
  
47,42 %
Président
Sortant
Élu

L’élection présidentielle bulgare de 2011 (Президентски избори в България (2011)) s'est tenue les dimanche 23[1] et , pour élire le président de la République et le vice-président, pour un mandat de cinq ans.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Le président de la République et le vice-président sont élus au suffrage universel direct, pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois, sur un ticket. Seuls peuvent se présenter les citoyens bulgares de naissance, âgés de quarante ans au moins et ayant vécu en Bulgarie pendant les cinq années ayant précédé le scrutin. L'élection comporte un ou deux tours de scrutin :

  • au premier tour, et à la condition expresse d'une participation supérieure à la moitié des électeurs inscrits, le candidat qui remporte la majorité absolue des suffrages exprimés est déclaré élu ;
  • si cette condition n'est pas remplie, un second tour est organisé sept jours plus tard, auquel concourent les deux candidats ayant recueilli le plus grand nombre de suffrages exprimés au premier tour, le vainqueur étant celui qui remporte la majorité des suffrages exprimés, sans quorum de participation.

Depuis la première élection, en 1992, aucun candidat n'a été élu au premier tour.

Candidats[modifier | modifier le code]

Principaux déclarés[modifier | modifier le code]

Après que l'ancienne commissaire européenne et ministre de l'Intégration européenne, Meglena Kouneva, a annoncé, le , que sa candidature (sans le soutien de son parti, le Mouvement national pour la stabilité et le progrès (NDSV)) était plus que probable[2], son comité de soutien révèle, le 2 juin, qu'elle compte bien être candidate et se déclarera le 6 juin[3]. Elle rejoint ainsi l'ultra-nationaliste président de l'Union nationale Attaque, Volen Siderov, qui était parvenu au second tour en 2006 contre le président sortant Parvanov, et s'est lancé dans la course dès le mois de février[4]. Le 12 juin, l'ancien ministre de l'Agriculture Roumen Hristov remporte les élections primaires de la Coalition bleue et devient ainsi le troisième candidat déclaré[5]. Le parti Ordre, loi et justice (RZS) décide, une semaine plus tard, de lancer la candidature de son vice-président, Atanas Semov[6]. Alors que le président du Parti socialiste bulgare (PSB), Sergueï Stanichev, avait fait savoir, en mars, qu'il était prêt à soutenir Kouneva[7], le député européen socialiste Ivaïlo Kalfin, ancien ministre des Affaires étrangères, qui avait déclaré le 30 mai qu'il souhaitait être candidat sous les couleurs du PSB[8], obtient finalement l'investiture du conseil national du parti le 16 juillet[9]. Le 15 août, l'homme d'affaires controversé Alekseï Petrov fait savoir qu'il compte être lui aussi candidat[10], alors qu'il avait initialement choisi de renoncer, trois mois plus tôt[11]. Trois semaines plus tard, soit relativement tard dans la vie politique bulgare, le président des GERB, Boïko Borissov, présente à la presse le candidat du parti pour le scrutin, Rosen Plevneliev, ministre du Développement régional[12].

Renoncement[modifier | modifier le code]

Candidat pressenti des Citoyens pour le développement européen de la Bulgarie (GERB), au pouvoir depuis 2009, le ministre-président Boïko Borissov fait savoir le 8 mai qu'il renonce à concourir, arguant que la présidentielle est « une élection entre chefs de partis », et que « le chef des GERB est déjà ministre-président »[13]. Au mois de janvier, c'est l'indépendante Kristalina Georgieva, actuelle commissaire européenne chargée de l'Aide humanitaire et personnalité politique la plus populaire de Bulgarie, qui avait décliné toute idée de candidature[14].

Candidat empêché[modifier | modifier le code]

Le président du PSB, Sergueï Stanichev, n'est pas en mesure d'être candidat lors de cette élection, puisqu'il n'est pas né en Bulgarie mais en Ukraine, lorsque celle-ci faisait encore partie de l'Union soviétique. Il ne remplit donc pas une des conditions pour être candidat. À ce titre, il a demandé à Borissov de modifier la Constitution afin de permettre son éventuelle candidature, après les déclarations du chef du gouvernement sur la participation des chefs de parti à la présidentielle[15]. De même, le président Gueorgui Parvanov ne peut se représenter, ayant déjà été élu deux fois, en 2001 et 2006. Il a en outre affirmé qu'il resterait impartial et ne désignerait donc aucun successeur[16].

Tentative d’empêchement[modifier | modifier le code]

Le , Volen Siderov annonce qu'il compte saisir la Cour constitutionnelle pour faire annuler la candidature de Meglena Kouneva, car pour lui celle-ci n'a pas le droit, constitutionnel et moral, d'être candidate, puisqu'elle n'a pas résidé en Bulgarie durant au moins six mois sur les cinq dernières années, du fait de son poste comme commissaire européenne, puis conseillère à la Commission[17]. Bien qu'il soit impossible de saisir la Cour pour un tel motif, car celle-ci a déjà prévu ce genre de situation en décidant, en 2001, que cette disposition ne s'appliquait pas pour les Bulgares nommés à un poste officiel à l'étranger par le gouvernement[18], elle reçoit le soutien d'Ivaïlo Kalfin, qui accuse même Siderov de faire « le sale travail des GERB »[19].

Liste définitive[modifier | modifier le code]

Présidence Vice-présidence Parti
Meglena Kuneva Lioubomir Hristiv Aucun
Rossen Plevneliev Margarita Popova GERB
Sali Ibriam Valentina Gotseva NDE
Roumen Hristov Emanouïl Yordanov SDS
Maria Cappone Nikola Kissiov ENP
Stefan Solakov Galina Vassileva NFSB
Ivaïlo Kalfin Stefan Danaïlov PSB
Volen Siderov Pavel Chopov Ataka
Alexeï Petrov Nikolaï Gueorguiev Aucun
Nikolaï Nentchev Jéko Ivanov BZNS
Atanas Semov Polia Stancheva RZS
Pavel Tchernev Anélia Deltchéva RHN
Dimitar Koutsarov Kamelia Todorova Aucun
Krassimir Karakatchanov Daniela Simidtchiéva-Dimitrova VMRO-BND
Andreï Tchorbanov Anguel Mirtchev BDO
Nikolaï Vassilev Vladimir Savov Aucun
Svetoslav Vitkov Ventsislav Mitsov Aucun
Ventsislav Yossifov Emilian Dimitrov Aucun

Galerie[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Scores[modifier | modifier le code]

Candidat 1er tour
(Partic. : 48,54 %)
2e tour
(Partic. : 48,04 %)
Voix  % Voix  %
Rossen Plevneliev 1 349 380 40,11 % 1 698 136 52,58 %
Ivaïlo Kalfin 974 300 28,96 % 1 531 193 47,42 %
Meglena Kuneva 470 808 14,00 %
Volen Siderov 122 466 3,64 %
Stefan Solakov 84 205 2,50 %
Roumen Hristov 65 761 1,95 %
Atanas Semov 61 797 1,84 %
Svetoslav Vitkov 54 125 1,61 %
Sali Ibriam 41 837 1,24 %
Krassimir Karakatchanov 33 236 0,99 %
Alexeï Petrov 31 613 0,94 %
Maria Cappone 30 665 0,91 %
Nikolaï Nentchev 9 827 0,29 %
Pavel Tchernev 8 081 0,24 %
Ventsislav Yossifov 7 021 0,21 %
Dimitar Koutsarov 6 989 0,21 %
Andreï Tchorbanov 6 340 0,19 %
Nikolaï Vassilev 5 633 0,17 %
TOTAL 3 364 078 100,00 % 3 229 329 100,00 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bulgaria to Vote for President on Oct 23 », sur Sofia News Agency (consulté le )
  2. (en) « Bulgaria's Ex EU Commissioner Makes It Clear She'll Run for President », sur Sofia News Agency (consulté le )
  3. (en) « It's Official: Bulgaria Ex-EU Commissioner Joins Presidential Race », Sofia News Agency, le
  4. (en) « Bulgarian Nationalist Leader Sets Out to Conquer Presidency », Sofia News Agency, le
  5. (en) « Hristov Wins Bulgarian Rightists' Preliminary Presidential Election », sur Sofia News Agency (consulté le )
  6. (en) « Controversial Bulgarian Conservatives Name Presidential Runner », Sofia News Agency, le
  7. (en) « Bulgaria's Socialists Battle over Backing Ex EU Commissioner for President - Report », sur Sofia News Agency (consulté le )
  8. (en) « Bulgarian Socialist MEP Kalfin Confirms Presidential Nomination », Sofia News Agency, le
  9. (en) « Former Top Diplomat Chosen as Bulgarian Socialists’ Presidential Runner », Sofia News Agency, le
  10. (en) « Bulgarian 'Octopus' Officially Announces Presidential Bid », Sofia News Agency, le
  11. (en) « Bulgarian 'Octopus' Drops from Presidential Race », Sofia News Agency, le
  12. (en) « It's Official: Bulgarian Regional Min Plevneliev Nominated for President by Ruling Party », sur Sofia News Agency (consulté le )
  13. (en) « Bulgarian PM: It's Normal That I Don't Run for President », sur Sofia News Agency (consulté le )
  14. (en) « Commissioner Georgieva Dashes Bulgarians' Hopes for Presidential Bid », Sofia News Agency, le
  15. (en) « Bulgarian Socialist Leader Hints He Might Run for President », sur Sofia News Agency (consulté le )
  16. (en) « Bulgarian President Without Nomination for Successor », sur Sofia News Agency (consulté le )
  17. (en) « Bulgaria Ex EU Lady to Face Court over Presidential Bid », Sofia News Agency, le
  18. (en) « Ex EU Commissioner Presidential Bid Can't Be Challenged in Bulgarian Court - Expert », Sofia News Agency, le
  19. >(en) « Socialist Candidate Defends Main Rival's Presidential Bid from Bulgarian Nationalists », sur Sofia News Agency (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]