Église Santo Spirito in Sassia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Santo Spirito in Sassia
Image illustrative de l'article Église Santo Spirito in Sassia
Présentation
Nom local Chiesa di Santo Spirito in Sassia
Culte Catholicisme
Début de la construction XIIe siècle
Fin des travaux Reconstruite au XVIe siècle
Style dominant Architecture Renaissance
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Latium
Commune Rome
Coordonnées 41° 54′ 04″ N 12° 27′ 40″ E / 41.9012, 12.4612 ()41° 54′ 04″ Nord 12° 27′ 40″ Est / 41.9012, 12.4612 ()  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église Santo Spirito in Sassia

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Église Santo Spirito in Sassia

Santo Spirito in Sassia est une église de Rome, une basilique du XIIe siècle construite sur le site de la schola Saxorum fondée par le roi Ina de Wessex au VIIIe siècle.

Historique[modifier | modifier le code]

Le roi des Saxons Ina construisit vers (726/728) en ce lieu la schola Sacorum, un institut accueillant les pèlerins saxons à Rome.

Au XIIe siècle une nouvelle église fut construite. Celle-ci prit le nom Sassia dalla schola. En 1475, par ordre du pape Sixte IV, l'église fut reliée à l'hôpital Santo Spirito.

Le Sac de Rome (1527) endommagea l'église qui fut reconstruite (1538-1545) par Antonio da Sangallo le Jeune ou par Baldassarre Peruzzi.

La façade fut réalisée par Ottaviano Mascherino (d'après un dessin de Sangallo), dans la période 1585-1590 sur instruction du pape Sixte V.

La décoration à fresques remontent aux XVIe et XVIIe siècles et on remarque surtout les chefs-d'œuvres de Livio Agresti. Le succès de l'œuvre fut telle Michel-Ange, en âge déjà avancé, fut invité à voir l'œuvre[1].

Depuis 1991, l'église est le siège de la diaconie cardinalice de Santo Spirito in Sassia.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La façade est à deux niveaux avec des colonnes à chapiteaux corinthiens divisant le niveau inférieur en cinq et le supérieur en trois parties. Une grande fenêtre circulaire s'ouvre sur le niveau supérieur. Au-dessus trône l'écusson du pape Sixte V.

L'intérieur est constitué d'une simple travée centrale entourée par dix chapelles.

Décorations[modifier | modifier le code]

Livio Agresti :
  • Fresques de la cappella Gonzaga : la Crèche, La Pietà, la Résurrection et les Scènes bibliques, terminées en 1557).
  • Fresques de la cappella della Trinità : Jésus guérissant l'estropié, Jésus guérissant l'aveugle (1574).
  • Fresques et autres scènes bibliques de la voûte : Visitation, Annonciation, Couronnement de Marie, Assomption, retable.

Certaines fresques ne furent pas achevées à sa mort (1579).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lettres d'Agresti et de Girolamo da Ponte à Alfonso Gonzaga