Zuglio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Zuglio
Zuglio
L'église Saint-Pierre.
Nom frioulan Zui
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Frioul-Vénétie Julienne Frioul-Vénétie Julienne 
Province Udine 
Maire Battista Molinari (liste civique)
Code postal 33020
Code ISTAT 030136
Code cadastral M200
Préfixe tel. 0433
Démographie
Population 607 hab. (31-12-2010[1])
Densité 73 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 28′ 00″ nord, 13° 02′ 00″ est
Altitude Min. 425 m
Max. 425 m
Superficie 831 ha = 8,31 km2
Divers
Saint patron Léonard de Noblat
Localisation
Localisation de Zuglio
Localisation dans la province de Udine.
Géolocalisation sur la carte : Frioul-Vénétie Julienne
Voir sur la carte administrative du Frioul-Vénétie julienne
City locator 14.svg
Zuglio
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Zuglio
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Zuglio
Liens
Site web http://www.altofriuli.net/altofriuli/zuglio/home.nsf

Zuglio (en frioulan : Zui) est une commune de l'ancienne province d'Udine dans la région Frioul-Vénétie Julienne en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La vallée du But.

La commune fait partie de la zone géographique de Carnie dans le nord-ouest du Frioul, à environ 60 km au nord d'Udine. Elle se situe dans la vallée du But au sein des Alpes carniques, sur la route menant de Tolmezzo à la frontière autrichienne au col du Monte Croce Carnico.

Histoire[modifier | modifier le code]

Zuglio portait à l'époque romaine le nom de Iulium Carnicum qui rappelait sa position dans le pays des Carni. La ville occupait une position stratégique près de la via Iulia Augusta, une route[2] qui, d'Aquilée, suivait la vallée du Tagliamento puis celle du But et, de là, montait jusqu'au col du Monte Croce Carnico en direction du Norique.

Iulium Carnicum fut le siège d'un évêché à la fin de l'Antiquité, du IVe au VIIIe siècle ; aujourd'hui c'est un siège titulaire épiscopal de l'Église catholique créé en 1967.


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Fielis, Formeaso, Sezza

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Arta Terme, Lauco, Sutrio, Tolmezzo

Jumelages[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gian Battista Pellegrini, « L'agro di Iulium Carnicum e le iscrizioni confinarie su roccia », in Archivio storico di Belluno, Feltre e Cadore, 28, 1957.
  • P. M. Moro, Iulium Carnicum (Zuglio), Rome, 1961.
  • C. Zaccaria, « Iulium Carnicum. Un centro alpino tra Italia e Norico (I sec. a. C. - I sec. d. C.) », in G. Bandelli, F. Fontana (dir.), Iulium Carnicum, centro alpino tra Italia e Norico dalla protostoria all’età imperiale, Studi e ricerche sulla Gallia Cisalpina, 13, 2001, p. 139-157.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Cette route est couramment appelée via Iulia Augusta. En fait, cette appellation n'est pas attestée par des documents romains ; elle a été proposée par l'historien C. Gregorutti, « Iscrizione inedite aquileiesi, istriane e triestine », Archeografo Triestino, n. s., X, 1884, p. 379, et reprise par la plupart des auteurs. Cette via Iulia Augusta hypothétique ne doit pas être confondue avec une autre via Iulia Augusta, parfaitement attestée, qui reliait l'Italie du nord à la Gaule en longeant la côte.