Yves Sabouret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sabouret.
Yves Sabouret
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Conseiller général
Canton de Matignon
-
Maire
Saint-Cast-le-Guildo
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (82 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Yves Sabouret, né le 15 avril 1936, est un dirigeant français des médias[évasif] et un homme politique des Côtes-d'Armor.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir été diplômé de Sciences Po Paris, il entre à l'ENA dont il sort major de promotion[1], en 1964 (promotion Blaise Pascal). Il intègre alors l'Inspection des finances. Il sera membre de plusieurs cabinets ministériels entre 1968 et 1974 : conseiller technique au cabinet d'Albin Chalandon, ministre de l'Équipement et du Logement (1968), directeur de cabinet de Joseph Fontanet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Population (1969-1972) et conseiller pour les Affaires sociales et culturelles de Pierre Messmer, Premier ministre (1972-1974)[2].

En 1979, il entre dans comme vice-président chez Matra et devient l'un des principaux collaborateurs de Jean-Luc Lagardère[3]. Jean-Luc Lagardère le nomme directeur général d'Hachette de 1981 à 1990. En 1990, Hachette reprend les parts de Robert Hersant dans la chaîne de télévision La Cinq créée quatre ans plus tôt et alors en grande difficulté, Yves Sabouret en est nommé président directeur général jusqu'à la disparition de la chaîne en 1992. De 1994 à 2003, il est directeur général des Nouvelles messageries de la presse parisienne (il siégeait à son conseil de gérance de 1981 à 1990), tout en restant conseiller auprès du groupe Lagardère.

Entre avril 2004, il est nommé président du conseil d'administration d'Ingenico, poste dont il démissionne un an plus tard en avril 2005[4]. En juin 2008, il est engagé comme gérant- senior adviser pour le fonds immobilier Tishman Speyer[5].

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Yves Sabouret mène également une carrière politique locale. Il est maire de Saint-Cast-le-Guildo, une petite ville côtière des Côtes-d'Armor, de 1967 à 1995 et conseiller général de ce département de 1973 à 1992 (élu du canton de Matignon).

Distinctions[modifier | modifier le code]

En janvier 2007, il a été nommé président de la Fondation de France[6]. Le 12 avril 2009, il est promu au titre de Commandeur de la Légion d'honneur[7].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il était marié en premières noces avec Anne de Caumont-La Force, descendante de la famille Hachette, dont il a eu deux enfants[8].

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]