You Really Got Me

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
You Really Got Me
Single de The Kinks
extrait de l'album Kinks
Face A You Really Got Me
Face B It's Alright
Sortie Drapeau : Royaume-Uni
Drapeau : États-Unis
Enregistré juillet 1964
aux studios IBC (Londres)
Durée 2:14
Genre garage rock, hard rock
Format 45 tours
Auteur Ray Davies
Producteur Shel Talmy
Label Pye
Classement 1er (Royaume-Uni)
7e (États-Unis)

Singles de The Kinks

Pistes de Kinks

You Really Got Me est une chanson des Kinks sortie en 1964.

Écrite par Ray Davies, elle se distingue par son riff de guitare qui est l'un des plus célèbres de l'histoire du rock. À sa sortie, elle se classe no 1 des ventes au Royaume-Uni pendant deux semaines et devient par la suite un classique du rock. Avec son son de guitare distordu, elle est parfois considérée comme le premier morceau de hard rock[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Ray Davies écrit You Really Got Me entre le 9 et le 12 mars 1964. C'est l'une des toutes premières chansons qu'il écrit. Il la compose sur le piano qui occupe la pièce principale de la maison de la famille Davies. Il s'agit alors d'une chanson légère, avec de légers accents jazz[2]. Il la fait écouter au photographe Allan Ballard lors d'une séance de photos au printemps 1964, mais elle ne lui fait pas grande impression. Bien que Ray Davies l'ait écrite comme une chanson plutôt tranquille, Dave Davies estime que le riff serait plus puissant s'il était joué à la guitare. C'est sous cette forme que You Really Got Me intègre le répertoire scénique des Kinks, et le public lui fait bon accueil[3].

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Les Kinks tentent au moins à deux reprises d'enregistrer You Really Got Me durant l'été 1964. La première démo est de style bluesy, tandis que le deuxième essai, enregistré en studio, reste plus lent que la version finale[4]. Les musiciens souhaitent faire une troisième tentative, mais Pye Records, leur maison de disques, refuse de payer pour un autre passage en studio dans la mesure où les deux premiers 45 tours des Kinks n'ont pas rencontré le succès escompté. De son côté, Ray Davies menace de ne pas assurer la promotion du single s'il n'est pas ré-enregistré, et le manager du groupe, Larry Page, le soutient. L'impasse est résolue lorsque le management du groupe finance lui-même la nouvelle séance d'enregistrement[5].

C'est en lacérant le haut-parleur de son amplificateur avec une lame de rasoir que Dave Davies obtient le son de guitare distordu caractéristique de la chanson et révolutionnaire pour l'époque[6]. La chanson est enregistrée aux studios IBC à Londres le 4 juillet sous la houlette du producteur Shel Talmy. Une légende persistante veut que ce soit Jimmy Page et non Dave Davies qui ait interprété le solo de guitare. Elle est notamment rapportée par Jon Lord, qui affirme jouer du piano sur cette chanson[7]. En réalité, bien que Page ait joué en tant que musicien de studio pour les Kinks par la suite, c'est bien Dave Davies qui joue le solo de You Really Got Me, comme l'ont confirmé à plusieurs reprises les principaux intéressés[8],[9],[10]. Doug Hinman suggère que cette rumeur a pu voir le jour dans le petit milieu du rhythm and blues britannique, qui n'aurait pas apprécié de voir un groupe comme les Kinks, composé d'adolescents sortis de nulle part, rencontrer le succès avec une chanson d'inspiration blues aussi forte[11].

Parution et accueil[modifier | modifier le code]

You Really Got Me sort le 4 août 1964 avec It's Alright en face B. Il s'agit du troisième 45 tours des Kinks. Il lui suffit de trois jours pour apparaître dans les charts régionaux, et elle finit par se hisser au sommet du hit-parade national[12]. Ce succès incite la maison de disques américaine Reprise Records à importer à la va-vite le single, qui sort aux États-Unis le 2 septembre. Bien qu'il n'entre dans les charts que le 26 septembre, il atteint la 7e place du Billboard Hot 100[13]. You Really Got Me figure également sur Kinks, le premier album du groupe, et elle donne même son nom au 33 tours édité sur le marché américain.

Le guitariste des Who, Pete Townshend, admet avoir été influencé par You Really Got Me pour écrire le premier single de son groupe, I Can't Explain[14]. La chanson est également une source d'inspiration pour des musiciens tels que Tom Petty, John Lydon ou Chris Bell[15].

Musiciens[modifier | modifier le code]

Reprises[modifier | modifier le code]

You Really Got Me a connu de nombreuses reprises. L'une des plus connues est celle du groupe de hard rock Van Halen, qui se classe à la 36e place des charts américains en 1978.

Le groupe The Smithereens reprend You Really Got Me avec Ray et Dave Davies lors d'un concert en 1991. Cette version apparaît sur la compilation Attack of the Smithereens (1995). En 2010, Ray Davies reprend à nouveau la chanson, cette fois avec Metallica, sur son album See My Friends.

Dick Rivers enregistre en 1964 une adaptation française sous le titre La seule qui me tient.

You Really Got Me a également été reprise par :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Auclair, « The Kinks » dans le Dictionnaire du rock, sous la direction de Michka Assayas, Robert Lafont, 2000, pp.951-958.
  2. Hinman 2004, p. 24.
  3. Jovanovic 2014, p. 64-65.
  4. Hinman 2004, p. 28.
  5. Jovanovic 2014, p. 65-66.
  6. (en) Denise Sullivan, « You Really Got Me », sur AllMusic (consulté le 19 septembre 2016).
  7. (en) Joe Lalaina, « Jon Lord's Purple Reign », sur The Highway Star,‎ (consulté le 24 juin 2011).
  8. (en) Richard Buskin, « The Kinks ‘You Really Got Me’ », sur Sound on Sound,‎ (consulté le 19 septembre 2016).
  9. (en) Dave Simpson, « How we made You Really Got Me », sur The Guardian,‎ (consulté le 19 septembre 2016).
  10. (en) Kory Grow, « 5 Things We Learned From Jimmy Page's SiriusXM Interview », sur Rolling Stone (consulté le 26 avril 2015).
  11. Hinman 2004, p. 30.
  12. Hinman 2004, p. 31.
  13. Hinman 2004, p. 34.
  14. Jovanovic 2014, p. 79.
  15. Jovanovic 2014, p. 51, 72.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Doug Hinman, The Kinks: All Day and All of the Night: Day by Day Concerts, Recordings, and Broadcasts, 1961-1996, Backbeat Books, (ISBN 978-0879307653).
  • (en) Rob Jovanovic, God Save The Kinks: A Biography, Aurum Press Ltd., (ISBN 978-1781311646)