Malléole latérale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La malléole externe (Lateral malleolus en anglais).

La malléole latérale (Malleolus lateralis) ou malléole externe correspond chez l'Homme (et les primates), au niveau de la cheville, à l'extrémité inférieure de la fibula qui fait saillie sous la peau. C'est un des principaux repères osseux utilisés pour les diagnostics d'entorse ou de fracture de la cheville.

On lui décrit deux faces et deux bords.

  • une face interne, qui porte à sa partie basse une petite surface triangulaire articulaire qui va s'articuler avec l'astragale ou talus, puis en dessous une fossette sur laquelle s'insère le faisceau postérieur du ligament latéral externe de la cheville.
  • une face externe, convexe et sous cutanée, facilement palpable.
  • un bord antérieur épais et rugueux avec une fossette pour le faisceau antérieur du ligament latéral externe de la cheville.
  • un bord postérieur épais et rugueux qui présente une gouttière verticale dans laquelle coulisse les tendons des muscles fibulaires (muscle long fibulaire et muscle court fibulaire).

La malléole externe, de forme losangique, est moins saillante et située nettement plus bas que la malléole médiale.

Galerie[modifier | modifier le code]

Animaux[modifier | modifier le code]

Chez de nombreux mammifères, comme les ruminants ou les équidés, la malléole latérale appartient, comme la malléole médiale, au tibia.