Yūjirō Ishihara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ishihara.
Yūjirō Ishihara
Description de cette image, également commentée ci-après
Yūjirō Ishihara en 1957
Naissance
Suma-ku (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonais
Décès (à 52 ans)
Shinanomachi (Japon)
Profession Acteur
Chanteur
Films notables Passions juvéniles
Chronique du soleil à la fin de l'ère Edo
Puni par le ciel
Séries notables Taiyō ni hoero!

Yūjirō Ishihara (石原 裕次郎, Ishihara Yūjirō?), né le à Kobe et mort le à Tokyo, est un acteur et un chanteur japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yūjirō Ishihara étudie à la prestigieuse université Keiō, puis il commence sa carrière en 1956 dans le film La Saison du soleil de Takumi Furukawa adapté du roman écrit par son frère Shintarō. Acteur vedette de l'après-guerre, considéré comme l’Elvis Presley ou l'Humphrey Bogart japonais, sa mort, à 52 ans, bouleversa ses fans.

Il a tourné dans plus de cent films entre 1956 et 1984[1].

Famille[modifier | modifier le code]

Son frère aîné, Shintarō Ishihara, est un auteur et homme politique, actuellement député et qui a été gouverneur de Tokyo de 1999 à 2012. Il s'est marié en 1960 à l'actrice Mie Kitahara.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Mémorial[modifier | modifier le code]

Sur l'île d'Hokkaidō existe un mémorial Yūjirō dans la ville d'Otaru[2], où la famille Ishihara a vécu. Chaque année plus d'un million de fans visitent ce musée[3] qui rassemble quelque 20 000 pièces ayant appartenu à Yūjirō Ishihara dont des vêtements et des voitures. Ce mémorial est souvent comparé avec le mémorial Graceland à Memphis consacré à Elvis Presley (qui compte 600 000 visiteurs par an).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) « Filmographie », sur JMDB (consulté le 18 octobre 2018)
  2. Site web du mémorial Yūjirō Ishihara à Otaru
  3. (en) "A Sibling Synergism", Asiaweek

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :