Buichi Saitō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saito.
Buichi Saitō
Naissance
Chichibu (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonais
Décès
Profession Réalisateur
Scénariste
Films notables Baby Cart : L'Âme d'un père, le cœur d'un fils
La Pivoine rouge : le code yakuza

Buichi Saitō (斎藤武市, Saitō Buichi?), né le et mort en , est un réalisateur et un scénariste japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Buichi Saitō a réalisé 76 films et est l'auteur de cinq scénarios entre 1956 et 1990[1].

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

  • 1956 : Ai wa furu hoshi no kanata ni (愛は降る星のかなたに?)
  • 1957 : Joshiryōsai (女子寮祭?)
  • 1958 : Chi to ai no shuppatsu (知と愛の出発?)
  • 1959 : Kawaii onna (かわいい女?)
  • 1959 : Retour impossible (南国土佐を後にして, Nangoku tosa o ato ni shite?)[2]
  • 1959 : Guitar o motta wataridori (ギターを持った渡り鳥?)
  • 1960 : Wataridori itsu mata kaeru (渡り鳥いつまた帰る?)
  • 1960 : Daisogen no wataridori (大草原の渡り鳥?)
  • 1960 : Sabita kusari (錆びた鎖?)
  • 1961 : Profession vaurien (ろくでなし稼業, Rokudenashi kagyo?)[3]
  • 1962 : Moeru minamijūjisei (燃える南十字星?)
  • 1962 : Ai to shi no katami (愛と死のかたみ?)
  • 1963 : Wakai Tōkyō no yane no shita (若い東京の屋根の下?)
  • 1964 : Le Joueur (鉄火場破り, Tekkaba yaburi?)[4]
  • 1964 : Ai to shi o mitsumete (愛と死をみつめて?)
  • 1966 : Hone made aishite (骨まで愛して?)
  • 1966 : Anata no inochi (あなたの命?)
  • 1967 : Fujimi na aitsu (不死身なあいつ?)
  • 1967 : Koi no highway (恋のハイウエイ?)
  • 1967 : Kimi ga seishun no toki (君が青春のとき?)
  • 1967 : Za Supaidasu no gōgō utau mizu sakusen (ザ・スパイダースのゴーゴー向う見ず作戦?)
  • 1967 : Kimi wa koibito (君は恋人?)
  • 1968 : Sekido o kakeru otoko (赤道を駈ける男?)
  • 1968 : Hana no koibitotachi (花の恋人たち?)
  • 1969 : Hana hiraku musume tachi (花ひらく娘たち?)
  • 1969 : Femme de yakuza (藤田五郎の姐御, Fujita Gorō no anego?)[5]
  • 1971 : Kantō kyōdai jingi ninkyō (関東兄弟仁義 仁侠?)
  • 1972 : La Pivoine rouge : le code yakuza (緋牡丹博徒 仁義通します, Hibotan bakuto: jingi tōshi masu?)
  • 1972 : Baby Cart : L'Âme d'un père, le cœur d'un fils (子連れ狼 親の心子の心, Kozure Ōkami: Oya no kokoro ko no kokoro?)
  • 1990 : Ruten no umi (流転の海?)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) « Filmographie », sur JMDB (consulté le 19 juillet 2018)
  2. Retour impossible : titre français du film lors de la rétrospective "La Nikkatsu où la modernité toujours recommencée" du 9 septembre au 27 octobre 2007 à la MCJP
  3. Profession vaurien : titre français du film lors de la rétrospective "La Nikkatsu où la modernité toujours recommencée" du 2 octobre au 27 octobre 2007 à la MCJP
  4. Le Joueur : titre français du film lors de la diffusion d'un cycle "Yakuza eiga" de quinze films sur la chaine CinéCinéma auteur en 2004 - diffusé le
  5. Femme de yakuza : titre français du film lors de la diffusion d'un cycle "Yakuza eiga" de quinze films sur la chaine CinéCinéma auteur en 2004 - diffusé le

Liens externes[modifier | modifier le code]