Toshio Masuda (réalisateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toshio Masuda.
Toshio Masuda
Naissance (91 ans)
Kobe (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonais
Profession Réalisateur
Scénariste
Films notables Tora ! Tora ! Tora !

Toshio Masuda (舛田 利雄, Masuda Toshio?, né le ) est un réalisateur japonais connu notamment pour le film de guerre Tora! Tora! Tora!.

Biographie[modifier | modifier le code]

Toshio Masuda a réalisé 82 de films et écrit 37 scénarios entre 1955 et 1992[1].

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

  • 1958 : Kokoro to nikutai no tabi (心と肉体の旅?)
  • 1958 : Couteau rouillé (錆びたナイフ, Sabita naifu?)
  • 1958 : Haneda hatsu 7 ji 50 pun (羽田発7時50分?)
  • 1958 : Akai hatoba (赤い波止場?)
  • 1959 : Onna o wasurero (女を忘れろ?)
  • 1959 : Otoko ga bakuhatsu suru (男が爆発する?)
  • 1959 : Ten to chi o kakeru otoko (天と地を駈ける男?)
  • 1960 : Yakuza no uta (やくざの詩?)
  • 1960 : L'Arbre de la jeunesse (青年の樹, Seinen no ki?)
  • 1960 : Kenka Tarō (喧嘩太郎?)
  • 1960 : Tōgyū ni kakeru otoko (闘牛に賭ける男?)
  • 1961 : Ankokugai no shizukana otoko (暗黒街の静かな男?)
  • 1961 : Taiyō wa kurutteru (太陽は狂ってる?)
  • 1962 : Zerosen kurokumo ikka (零戦黒雲一家?)
  • 1962 : Hana to ryū (花と竜?)
  • 1962 : Hitoribotchi no futari daga (ひとりぼっちの二人だが?)
  • 1964 : Le Mouchoir rouge (赤いハンカチ, Akai hankachi?)[2],[3]
  • 1964 : Kawachi zoro: Kenja shamo (河内ぞろ 喧嘩軍鶏?)
  • 1965 : Shirotori (城取り?)
  • 1965 : Akai tanima no kettō (赤い谷間の決斗?)
  • 1966 : Eikō e no chōsen (栄光への挑戦?)
  • 1966 : Kettō (血斗?)
  • 1967 : Hoshiyo nagekuna: Shōri no otoko (星よ嘆くな 勝利の男?)
  • 1968 : Le Vaurien (無頼より 大幹部, Burai yori daikanbu?)[4]
  • 1968 : Waga inochi no uta: Enka (わが命の唄 艶歌?)
  • 1968 : Shōwa no inochi (昭和のいのち?)
  • 1968 : Ā himeyuri no tō (あゝひめゆりの塔?)
  • 1969 : Arashi no yūshatachi (嵐の勇者たち?)
  • 1970 : Tora ! Tora ! Tora ! co-réalisé avec Richard Fleischer et Kinji Fukasaku
  • 1972 : Ken to hana (剣と花?)
  • 1972 : Kage gari (影狩り?)
  • 1972 : Kage gari: Hoero taihō (影狩り ほえろ大砲?)
  • 1973 : Ningen kakumei (人間革命?)
  • 1974 : La Fin du monde d'après Nostradamus (ノストラダムスの大予言 Catastrophe-1999, Nosutoradamusu no daiyogen?)
  • 1976 : Zoku ningen kakumei (続人間革命?)
  • 1978 : Saraba uchū senkan Yamato: Ai no senshitachi (さらば宇宙戦艦ヤマト 愛の戦士たち?)
  • 1980 : 203 kōchi (二百三高地?)
  • 1982 : Dainippon teikoku (大日本帝国?)
  • 1982 : Hai tiin bugi (ハイティーン・ブギ?)
  • 1982 : Future War 198X
  • 1983 : Nihonkai daikaisen: Umi yukaba (日本海大海戦 海ゆかば?)
  • 1984 : Zerosen moyu (零戦燃ゆ?)
  • 1985 : Ai: Tabidachi (愛・旅立ち?)
  • 1986 : Katayoku dake no tenshi (片翼だけの天使?)
  • 1989 : Shasō (社葬?)
  • 1991 : Dōten (動天?)
  • 1991 : Edo-jō tairan (江戸城大乱?)
  • 1992 : Tengoku no taizai (天国の大罪?)

Il a en outre participé à la réalisation de certains épisodes de l'anime Yamato.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) « Filmographie », sur JMDB (consulté le 31 juillet 2018)
  2. Le Mouchoir rouge : titre français du film lors de la diffusion d'un cycle "Yakuza eiga" de quinze films sur la chaine CinéCinéma auteur en 2004 - diffusé le
  3. Le Mouchoir rouge : titre français du film lors de la rétrospective "La Nikkatsu où la modernité toujours recommencée" du 2 octobre au 27 octobre 2007 à la MCJP
  4. Le Vaurien : titre français du film lors de la diffusion d'un cycle "Yakuza eiga" de quinze films sur la chaine CinéCinéma auteur en 2004 - diffusé le

Liens externes[modifier | modifier le code]