Hiroya Oku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hiroya Oku

奥・浩哉

Naissance (52 ans)
Fukuoka, Fukuoka
Nationalité Drapeau : Japon japonaise
Auteur
Éditeur associé
Maître
Naoki Yamamoto

Œuvres principales

Hiroya Oku (奥 浩哉, Oku Hiroya?) est un mangaka né le [1] à Fukuoka dans la préfecture du même nom au Japon.

Carrière[modifier | modifier le code]

Hiroya Oku va travailler quatre ans aux côtés de Naoki Yamamoto, un artiste de notoriété locale[réf. souhaitée].

Pré-publié à partir de 1989 dans le magazine Young Jump, l'auteur sort son premier manga Hen, en 1991, constitué de deux parties (Strange - treize volumes - d' à et Strange Love - huit volumes - de à ) dans lesquels il expose des relations intimes au travers des différents genres (homosexuel et hétérosexuel). Ce manga n'est pas publié en France alors qu'une réédition est en cours au Japon. Il existe également deux OAV sortie en 1997.

01 Zero One est pré-publié dans Young Jump à partir de 1999. L'histoire autour d'un tournoi de jeu vidéo ne rencontre pas son public et la publication s'arrête en 2000. L'auteur y exploite des modèles en 3D pour les décors et les personnages. Il est publié en France en 2003, chez Génération comics.

En 2000, l'auteur commence Gantz, pré-publié dans Young Jump, et le succès est au rendez-vous. Il est édité en France chez Tonkam. Le manga est édité en 37 tomes et une édition deluxe intitulée Gantz Perfect Edition est sortie au Japon entre et . En France la perfect edition est sortie entre et et compile les 37 tomes en 18 tomes plus gros. Ce manga est vraiment le pied d'appui de Hiroya Oku qui a permis à sa carrière de décoller. Il a révolutionné le manga de SF et a permis une ouverture à la 3D dans les mangas. Dans Gantz, Oku a su parfaitement donner vie aux émotions des personnages et a su rendre le tout bluffant et subtil aussitôt qu'on ne lit plus le manga mais qu'on le vit.

Me~teru no Kimochi a débuté en et s'est terminée en . Elle met en scène un hikikomori qui, à la suite du décès de son père, doit vivre en compagnie de la nouvelle épouse de ce dernier.

En est publiée au Japon Gantz Minus compilé en 1 seul tome. Il raconte l'histoire de la team de Tokyo avant le début de la série principale. On y voit Izumi et Nishi avant leurs rencontres avec Kei. Il est édité en en France par Tonkam.

Gantz:G Gantz:G est un spin-off de la série Gantz se déroulant dans un univers parallèle à la série d'origine. Il reprend le même principe que Gantz.

Kei, et ses camarades de classe lycéens sont dans un bus scolaire et passent du bon temps. Soudainement, le conducteur s'évanouit, et le bus se retrouve précipité du haut d'un pont. Croyant que tout est fini, les élèves se réveillent tant bien que mal dans une étrange pièce miteuse, où une étrange sphère noire: Gantz, et d'autres personnes en justaucorps noirs les convieront à participer à une épreuve de survie... Le manga est sorti en au Japon et en en France par Tonkam et est compilé en 3 tomes.

En débute Last Hero Inuyashiki, œuvre centrée sur les vies d'un vieillard malade et d'un adolescent dont les corps ont été détruits par accident et reconstruits par des extraterrestres, les rendant quasi-omnipotents.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1991-1997 : Hen (Strange / Strange Love), 13 volumes + 8 volumes publiés par Shūeisha (pré-publié dans le magazine Weekly Young Jump)
  • 1999-2000 : 01 Zero One, 3 volumes publiés par Shūeisha (pré-publié dans le magazine Weekly Young Jump)
  • 2000-2013 : Gantz, 37 volumes publiés par Shūeisha (pré-publié dans le magazine Weekly Young Jump). La version française est éditée par Tonkam.
  • 2006-2007 : Me~teru no Kimochi, 3 volumes publiés par Shūeisha (pré-publié dans le magazine Weekly Young Jump)
  • 2009 : Gantz Minus, 1 volume. La version française est éditée par Tonkam.
  • 2014-2017 : Last Hero Inuyashiki, 10 volumes publiés par Kōdansha (pré-publié dans le magazine Evening). La version française est éditée par Ki-oon.
  • 2015-2017 : GANTZ:G, dessiné par Iizuka Keita et compilé en 3 volumes. La version française est éditée par Tonkam.
  • Depuis 2017 : Gigant, publié par Shōgakukan (pré-publié dans le magazine Big Comic Superior)
  • Depuis 2020 : Gantz:E

Récompense[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en + de + fr + ja) Masanao Amano, Manga Design, Cologne, Taschen, coll. « Mi », , 576 p., 19,6 cm × 24,9 cm, broché (ISBN 978-3-8228-2591-4, présentation en ligne), p. 152-155
    édition multilingue (1 livre + 1 DVD) : allemand (trad. originale Ulrike Roeckelein), anglais (trad. John McDonald & Tamami Sanbommatsu) et français (trad. Marc Combes)

Liens externes[modifier | modifier le code]