Kingdom (manga)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kingdom
キングダム
(Kingudamu)
Type Seinen
Genre action, historique
Manga
Auteur Yasuhisa Hara
Éditeur (ja) Shueisha
Prépublication Drapeau du Japon Weekly Young Jump
Sortie initiale 2006en cours
Volumes 42
Anime japonais : Saison 1
Réalisateur
Jun Kamiya
Studio d’animation Pierrot
Chaîne Drapeau du Japon NHK BS Premium
1re diffusion
Épisodes 38
Anime japonais : Saison 2
Réalisateur
Akira Iwanaga
Studio d’animation Pierrot
Chaîne Drapeau du Japon NHK BS Premium
1re diffusion
Épisodes 39

Kingdom (キングダム, Kingudamu?) est un manga écrit et dessiné par Yasuhisa Hara (原泰久, Hara Yasuhisa?). Il est prépublié depuis 2006 dans le magazine Weekly Young Jump de l'éditeur Shueisha et a été compilé en trente-sept tomes en janvier 2015.

Une adaptation en série télévisée d'animation produite par le studio Pierrot a été diffusée entre juin 2012 et février 2013. Une seconde saison est diffusée depuis juin 2013. Un jeu vidéo est également sorti sur PlayStation Portable[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

En Chine, il y a des centaines et des centaines d’années, le récit suit le jeune Shin dans son chemin vers l'accomplissement de son rêve : devenir un Grand Général. Notons que dans cette chine ancestrale, Shin est originaire de l'état de Qin en proue à de nombreux soubresauts aussi bien à l'intérieur du royaume, mais aussi à l'extérieur. En effet, on est dans la période des Royaumes combattants, quand la Chine était divisée entre sept royaumes: Qin, Zhao, Han, Wei, Chu, Yan et Qi. À travers l'histoire de Shin, on suit également l'histoire de Ei Sei, l'homme qui sera par la suite connût comme Qin Shi Huang, l'unificateur de la Chine.

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Ri Shin (, Shin?)

Ancien esclave, il s'entraînait avec son meilleur ami, Hyō, dans l'espoir de devenir un jour un général. Après la mort de Hyō, il accepte d'aider Sei à vaincre son frère dont la rébellion a provoqué la mort de Hyō, et est récompensé par une maison. Cela lui permet de s'engager dans l'armée, ce qu'il n'aurait pas pût faire en étant esclave. Son rêve est de devenir un grand général. Après son engagement, il gravit les échelons de la hiérarchie militaire de Qin. Il n'est pas très intelligent et a tendance à foncer dans le tas, il fait aussi souvent peu de cas du protocole envers le roi, ce qui énerve les membres de son entourage plus respectueux.

Ei Sei (贏政, Ei Sei?)

Roi de Qin, plus tard connût comme Qin Shi Huang, son rêve est de détruire les sept royaumes combattant pour unifier la Chine en un seul état.

Hyō (, Hyō?)

Esclave, tout comme Shin, c'est lui qui a donné son ambition de devenir général à son ami lors de leur rencontre dans leur enfance. Véritable frère pour son ami, sa mort causera un immense chagrin à Shin. Il a été choisi pour devenir un officiel du gouvernement sans qu'on n'explique au début pourquoi, jusqu'à l'apparition de Sei ou l'on comprend que c'est à cause de sa ressemblance avec le roi de Qin qu'il a été choisi pour lui servir de doublure. Blessé à mort, il succombera finalement dans les bras de son meilleur ami.

Kyō Kai (羌瘣, Kyō Kai?)

Soldat dans l'armée de Qin, il participe à la première campagne militaire de Shin. En fait, c'est une jeune fille ayant le même âge que Shin, membre d'une tribu composant un peuple ancien et secret descendant d'anciennes prêtresses. Son peuple composait un binôme par tribu, et ces binômes s'affrontaient entre eux dans un combat à mort pour déterminer qui serait le représentant officiel de leur peuple, et qui servirait d'assassin. Elle est d'abord présentée comme la représentante de son peuple, avant qu'on n'apprenne qu'elle ne l'est pas: elle a survécu au combat à mort parce que sa sœur adoptive l'a droguée pour qu'elle n'y participe pas et pour ne pas devoir la tuer. Depuis elle cherche à venger sa sœur. Elle est extrêmement forte à l'épée et dotée d'une technique redoutable, mais dangereuse car elle épuise rapidement son souffle lorsqu'elle l'effectue. Après avoir accomplit sa vengeance, elle intègre l'unité militaire que commande Shin. En fait, si dans ce manga ce personnage est une femme, historiquement c'était un homme.

Karyō Ten (河了貂, Karyō Ten?)

Enfant descendant d'une tribu de montagnards vivant à l'ouest de Qin, elle rencontre Shin lorsque celui-ci va retrouver Sei en suivant la dernière volonté de Hyō. Elle travaillait pour un village abritant des voyous et autres bandits, survivant tant bien que mal. Pendant longtemps, Shin, qui deviendra son ami, ignorera qu'elle est une femme. Après la première campagne de Shin, elle décidera de devenir utile pour son ami, et demandera à être formée dans une école de stratège. Après son passage dans cette école, elle deviendra le stratège de l'unité militaire de Shin.

État de Qin[modifier | modifier le code]

Sei Kyou

Demi-frère de Sei, il haït ce dernier car il lui a ravi la place de prince héritier de par son droit d'aînesse. Contrairement à Sei, la mère de Sei Kyou était une dame noble, et il a été éduqué en se croyant au-dessus de tous, ce qui le pousse à haïr les roturiers qui réussissent dans leur carrière au gouvernement, ce qui inclut son frère et le chancelier Ryo Fui. Il lance un coup d'état au début de l'histoire, ses partisans engageant des assassins pour tuer son frère, mais finit par être vaincu et tabassé à mort par Sei après la mort du chancelier Ketsu, son principal soutien. Gardé en vie, mais sous étroite surveillance, il accepte de joindre sa faction à celle de son frère dans sa lutte de pouvoir contre Ryo Fui, car il haït encore plus ce dernier que son demi-frère.

Shou Bun Kun (昌文君, Shōbunkun?)

Ce vieil homme était autrefois au service du roi Sho, et a pris Sei sous sa protection après qu'il se soit retiré de l'armée pour devenir un officiel de la cour. C'est le principal soutien du jeune roi, un serviteur indéfectible et à la loyauté absolue. Après la nomination de Ryo Fui comme premier ministre, il devient Chancelier de la Gauche, poste autrefois occupé par le chancelier Ketsu Shi, l'instigateur du coup d'état de Sei Kyou. C'est lui qui a découvert Hyou en faisant des préparatifs pour le cas ou un coup d'état éclaterait, et il l'a immédiatement engagé en voyant la ressemblance qu'il avait avec son roi, ce qu'il regrette par la suite à cause de la mort du jeune homme.

Le roi Sho

Arrière-grand père du roi Ei Sei, qui a régné pendant 55 ans, c'était un monarque guerrier connût comme le « Roi de la Guerre » et qui a instauré le système des Six Grands Généraux de Qin pour mener ses conquêtes contre les autres royaumes. Comme son arrière-petit fils, son rêvé était de détruire les six autres royaumes combattant pour unifier la Chine en un seul état, mais il n'a pas pu le mener à bien et est mort neuf ans avant que l'histoire ne commence et deux ans avant que son arrière-petit fils ne revienne à Qin. Il a réellement existé sous le nom de Zhaoxiang de Qin.

Ryo Fui

Ancien marchand de Zhao, c'est un homme rusé. Il est aussi connu historiquement sous le nom de Lü Buwei. Il a manipulé l'ancien roi, le père de Sei, pour lui faire prendre pour épouse une danseuse qu'il a aimée autrefois et pour placer ce jeune prince sur le trône. Il a obtenu ensuite un poste de Chancelier de la Droite à Qin, et a ensuite protégé un temps le jeune Sei lors du règne de son père. Néanmoins, lorsque Sei Kyou lança son coup d'état, il n'intervint pas, attendant la mort de Sei pour revenir à Qin et détruire les rebelles afin d'atteindre son but : devenir roi de Qin. Malgré la fin de la rébellion, il continue à intriguer pour obtenir finalement le pouvoir avant la cérémonie de passage à l'âge adulte de Ei Sei, il a d'ailleurs réussi à devenir le premier ministre de Qin.

Shou Hei Kun

Ce stratège de génie est l'un des « Quatre Piliers » au service de Ryo Fui, et le responsable des affaires militaires. Quand son maître deviendra Chancelier d'État, il sera nommé Chancelier de la Droite et restera responsable des affaires militaires. C'est lui qui enseignera l'art de la stratégie à Ka Ryo Ten. Après Les événements de la Guerre de la Coalition, il finira par se désolidariser de la faction de Ryo Fui pour rejoindre le roi Ei Sei.

Ri Shi

Membre des Quatre Piliers et responsable de l'administration, il sera déçu lorsque le poste de Chancelier de la Gauche sera donné à Shou Bu Kun plutôt qu'a lui.

Sai Taku

Vieux diplomate, ayant servit sous le roi Sho, c'est le responsable des affaires diplomatiques de la faction de Ryo Fui, et un de ses quatre Piliers.

Sou Jou

Père de Ei Sei et petit-fils du roi Sho. Ce personnage a réellement existé sous le nom de ZhuangXiang de Qin.

Duke Hyou

C'est un général de Qin de type instinctif : il se bat avec férocité en faisant souvent le contraire de ce que ferait un général de type stratégique, ce qui le rend particulièrement dangereux. Il a vécu l'époque des Six Grands Généraux de Qin, et lorsque Shin, qu'il prendra sous son aile lors de l'invasion de Qin par la Coalition des autres royaumes, lui dit qu'il pense qu'il est aussi fort que les Six Généraux, il lui répond qu'en fait le roi Sho lui avait plusieurs fois demandé de rejoindre le groupe au vu de ses talents, mais il avait toujours refusé car il préférait être un simple général, le combat étant tout pour lui. C'est un vétéran de nombreuses batailles assez impulsif : lors du premier jour de la bataille de la Porte de Kankoku, alors que les généraux de Chu font une longue déclaration avant d'engager la bataille, il les interrompt brusquement en chargeant le premier, donnant l'initiative de la bataille à Qin. Alors que la bataille de Kankoku tourne à l'avantage de Qin, il comprend la ruse de Ri Boku qui a choisi d'envoyer des troupes par un autre passage vers Kanyou, et se lance à sa poursuite. Il finit par affronter Hou Ken, qui lui prend un bras après qu'il ait faillit le décapiter, il tente de briser un bras du Bushin mais échoue. Avant de mourir, il envoie son bouclier a Shin, et l'encourage a aller de l'avant. Après la bataille de Sai les survivants de son armée se disperseront, un certain nombre rejoignant l'unité Hi Shin.

Les Six Grands Généraux de Qin[modifier | modifier le code]

Ou Ki

Dernier survivant des Six Grands Généraux, c'est l'un des généraux les plus réputé de Qin, son armée étant composée des soldats les plus forts du pays. Excentrique général, c'est un combattant et un stratège redoutable. Il finira par voir en Ei Sei un roi capable de réaliser le rêve du roi Sho, et acceptera de mener une ultime campagne pour lui, mais il y perdra la vie. Il acceptera également de former le jeune Shin et donnera un nom à son unité, l'unité « Hi Shin », dans sa dernière campagne.

Kyou

Plus jeune membre des Six Grands Généraux, c'était une femme, et la fille du roi Sho, qu'on croyait morte lors d'un incendie du harem royal. Après sa rencontre avec son père, elle décidera de porter un masque pour cacher son visage et empêcher qu'on voit la ressemblance entre elle et le roi. Elle a été élevée par Ou Ki, et était censée devenir sa femme, mais elle fût tuée 9 ans avant le début de l'histoire par le Bushin Hou Ken.

Haku Ki

Haku Ki était le leader des Six Grands Généraux. Il était particulièrement cruel, car il ordonna à la victoire de la bataille de Changping de faire exécuter les 400 000 prisonniers Zhao que son armée avait fait, en les faisant jeter dans une fosse géante pour les enterrer vivants. Pour des raisons non expliquées dans le manga, il finit par se suicider.

Ou Kotsu

Membre des Six Grands Généraux, il a autrefois mené une attaque contre le royaume de Chu, et a été tué par le général Kan Mei.

Ko Shou

Un des Six Grands Généraux, on sait peu de chose sur lui.

Shi Ba Saku

Un des Six Grands Généraux, on sait peu de chose sur lui.

État de Zhao[modifier | modifier le code]

Chou Sou

Fuu Ki

Ri Haku

Shou Mou

Man Goku

Un des généraux de Zhao les plus sadiques, il voue une haine féroce à Qin car il est un survivant de la bataille de Changping. Il y a été enterré vivant avec son père et son frère, mais il a réussi a s'extraire de la fosse où il avait été jeté. Depuis c'est un général adepte de la terreur: à chaque bataille, pour venger les morts de Changping, il fait massacrer tous les habitants de Qin que son armée rencontre, civils comme militaires. Il finira par se faire tuer par Shin lors de la bataille de la Porte de Kankoku.

Kou Son Ryuu

Gi Ka

Shun Pei Kun

Roi Tou Jou

Rin Shou Jo

Kei Sha

Un des meilleurs généraux de Zhao, ambitionnant d'être le troisième Grand Dieu de Zhao, c'est un vassal de Ri Boku auquel il est parfaitement fidèle. Malgré ses tactiques élaborées c'est un général de type instinctif, comme Duke Hyou, qu'il affronte lors de la guerre de la Coalition. Contrairement à son adversaire de Qin, il agit plus comme une araignée que comme un fauve, tissant sa toile pour vaincre ses ennemis. Il mène l'armée de Zhao après la guerre de la Coalition lorsque Qin envoie son armée pour s'emparer de la région Zhao de Rigan, et affronte Kan Ki. Les tactiques de ce dernier finissent par pousser Kei Sha dans ses retranchements, et il décide de massacrer l'unité Hi Shin qui se trouve alors à côté de lui, mais il meurt lors de son duel contre Shin.

Les Grands Dieux de Zhao[modifier | modifier le code]

Hou Ken

Hou Ken est un Bushin, un homme qui se dit habiter par les dieux. Il se considère comme l'être le plus fort du monde, et désire éliminer tous ceux qui se prétendent plus fort que lui. Il est doté d'une force monstrueuse et a rarement été vaincu: la première fois où il a été battu, c'était neuf ans avant le début du manga. Après être entré dans le camp d'une armée Qin, il tua le général Kyou avant d'être gravement blessé par Ou Ki et de passé pour mort. Il a survécu et a été convaincu par Ri Boku de rejoindre les généraux de Zhao afin de pouvoir retrouver Ou Ki pour avoir sa revanche. Il finit par affronter Ou Ki lors de la campagne de Bayou et, grâce à une blessure que le général de Qin reçoit dans son dos, il parvient à le transpercer de sa Guandao. Après la fuite de Ou Ki, il quitte un temps l'armée de Zhao pour aller s'entraîner seul, notamment en affrontant des tigres à main nue. Il reprend sa place de général lorsque l'armée de Zhao attaque le royaume de Yan, et tue d'un coup le général Geki Shin, qui se vantait auparavant d'avoir tué de nombreux Bushins dans sa jeunesse. Il ne va pas au front lors de la guerre de la coalition et l'invasion de Qin, mais suit Ri Boku lorsque celui-ci prend une autre voie pour rejoindre Kanyou sans passer par la Porte de Kankoku. Là, il tue Duke Hyou, bien que celui-ci ait faillit le blesser gravement. Lors de la bataille de Sai, il finit par combattre Shin, qui le blesse comme l'avait fait autrefois Ou Ki, mais pas très gravement. Il se retire avec Ri Boku et les autres troupes de Zhao tout en déclarant qu'il finira par tuer Shin, avec ui il a crois plusieurs fois le fer et qui a toujours survécu à ces affrontements.

Ri Boku

Les Anciens Grands Dieux de Zhao[modifier | modifier le code]

Rinshoujou

Ren Pa

C'est le seul des trois anciens Grands Dieux de Zhao encore en vie au début du manga. Après la mort du précédent roi de Zhao, il a eut des problèmes avec l'actuel roi qu'il ne respectait pas, et a été jugé comme traître au royaume. Il a facilement vaincu l'armée de 50,000 hommes envoyés par Zhao pour le vaincre, puis s'est exilé à Wei où il s'est mis au service du royaume. Il a pris avec lui ses quatre Rois célestes, ainsi que quelques soldats Zhao qui l'ont suivit dans son exil.

Chousha

État de Wei[modifier | modifier le code]

Ren Pa

Haku Ki Sai

Roi Kei Bin

Kyuu Gen

Go Kei

Go Hou Mei

Les Quatre Rois Célestes de Ren Pa[modifier | modifier le code]

Kai Shi Bou

Rin Ko

Gen Pou

Kyou En

État de Chu[modifier | modifier le code]

Kou Yoku

Haku Rei

Rin Bu Kun

Shun Shin Kun

Kan Mei

Ka Rin

État de Han[modifier | modifier le code]

Sei Kai

C'est le commandant en chef de l'armée Han envoyée à Qin lors de la guerre de la coalition. Les veines de son corps, noircies, ressortent sur toute sa peau. C'est un adepte de l'utilisation des poisons, et un expert dans leur élaboration, il a crée plusieurs sortes de poisons virulents, que ses soldats emploient avec leurs arcs où qu'ils utilisent sous forme gazeuse en les projetant dans des conteneur propulsé par des arbalètes géantes. Il méprise les généraux qui trouvent que l'usage de poison n'est pas une tactique guerrière, et ce n'est pas un très grand combattant: lors de la bataille de la Porte de Kankoku, croyant que Chou Tou, le général de Qin qu'il affrontait, allait finir par mourir à cause de son poison, il lui tourne le dos, mais Chou Tou, en utilisant ses dernières forces, le rejoint tout en le traitant de lâche et en lui disant qu'un véritable général ne tourne pas le dos à l'ennemi, avant de le trancher en deux d'un coup de guandao.

État de Yan[modifier | modifier le code]

Gaku Ki

Geki Shin

Réception[modifier | modifier le code]

Le manga a reçu le 17e Grand prix du prix culturel Osamu Tezuka[2]. Le tome 26 est rentré dans le livre des records en décembre 2012 après avoir été redessiné par plus de 1000 personnes, fans ou mangaka[3].

Manga[modifier | modifier le code]

La série est publiée depuis 2006 dans le magazine Weekly Young Jump de l'éditeur Shueisha. Le premier volume relié est publié le 19 mai 2006[4], et 37 volumes sont sortis au 19 janvier 2015[5].

Anime[modifier | modifier le code]

L'adaptation en série télévisée d'animation a été annoncée en novembre 2011[6]. Elle est dirigée par Jun Kamiya et scénarisée par Naruhisa Arakawa[7]. Les trente-huit épisodes ont été diffusés entre le 4 juin 2012 et le 25 février 2013[8]. Avant même la fin de la diffusion, une seconde saison a été annoncée en janvier 2013[9]. Celle-ci a été diffusée le 8 juin 2013[10], et s'est terminé le 1er mars 2014 après 39 épisodes[11].

Hors du Japon, la première saison est diffusée en streaming par Funimation en Amérique du Nord[12].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]