Vote anticipé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le vote anticipé est un dispositif permettant aux électeurs d'exprimer leur droit de vote un ou plusieurs jours avant la date fixée pour le scrutin. La procédure peut se dérouler par correspondance (vote postal) ou physiquement dans des bureaux de vote spéciaux. L'objectif du vote anticipé est de développer la participation en permettant de voter aux personnes empêchées de le faire par des circonstances personnelles, et de réduire l'affluence le jour de l'élection. Des motifs d'empêchement particuliers peuvent être requis (participation à l'organisation de l'élection, raisons professionnelles, médicales).

De tels dispositifs sont appliqués depuis plusieurs décennies en Suède, et plus récemment au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Russie, en Biélorussie, en Allemagne et en Suisse.

Les États-Unis ont également adopté ce système de façon partielle depuis 2004 (autorisé alors dans 32 États)[1]. On estime qu'à l'occasion de l'élection présidentielle de 2008, un tiers des votes étaient exprimés de façon anticipée[2]. Pour l'élection présidentielle de 2020, le vote anticipé est autorisé dans tous les États. Dans le contexte de pandémie de Covid-19, le vote anticipé atteint un niveau record : plus de 100 millions d'Américains ont voté avant le jour officiel du scrutin, que ce soit par voie postale ou en personne. Cela représente environ 73 % de la participation totale de 2016[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Early Florida voting hits some bumps », sur msnbc.com, (consulté le 13 juin 2009)
  2. Bruce Cain, « Comment le vote anticipé change l'élection américaine », sur lexpress.fr, (consulté le 13 juin 2009)
  3. (en)2020 General Election Early Vote Statistics

Liens externes[modifier | modifier le code]