Vol 6 UPS Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vol 6 UPS Airlines
L'appareil impliqué dans l'accident photographié en novembre 2008.
L'appareil impliqué dans l'accident photographié en novembre 2008.
Caractéristiques de l'accident
Date
Type Incendie
Site Dubaï, Émirats arabes unis
Coordonnées 25° 05′ 53″ N 55° 21′ 36″ E / 25.098, 55.3625° 05′ 53″ Nord 55° 21′ 36″ Est / 25.098, 55.36
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareil 747-44AF
Compagnie UPS Airlines
No  d'identification N571UP
Passagers 0
Équipage 2
Morts 2
Blessés 0
Survivants 0

Géolocalisation sur la carte : Émirats arabes unis

(Voir situation sur carte : Émirats arabes unis)
Vol 6 UPS Airlines

Le Vol 6 UPS Airlines est un vol de la compagnie aérienne américaine UPS Airlines qui s'est écrasé le à Dubaï aux Émirats arabes unis.

Le vol était opéré par un Boeing 747F construit en 2007 et immatriculé N571UP. Il était prévu qu'il relie l'aéroport international de Dubaï à l'aéroport Konrad Adenauer de Cologne en Allemagne. Les 2 membres d'équipage ont été tués dans l'accident. L'accident est dû à un incendie du fret des piles au lithium s'étant enflammées. La fumée s'est ensuite rependue dans le cockpit et a detruit le cable d'alimentation en oxygene du commandant de bord le tuant et laissant le pilote seul aux commandes, la fumée empechant le co-pilote de voir ses instruments. Il se sert de la tour de controle pour savoir leur vitesse leur altitude et leur cap. Il tente une approche ILS mais l'avion vole trop et ne peut pas intercepter le faisseau ILS il depasse la piste. Le controleur propose au pilote d'effectuer un virage au 95 pour aller sur une autre piste située à l'Aéroport international de Charjah mais à cause de la fumée, il entre le cap 195 dans le pilote-automatique. S'en redant compte il debranche le pilote-automatique mais les flammes ayant detruit les cables pour faire monter ou descendre l avion, il descend rapidement , il frole des habitations avant de s'écraser et de prendre feu sur le sol d'une base aérienne. Le bilan se monte à deux morts.