Via Fluvia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Via Fluvia est une véloroute - voie verte partiellement réalisée reliant la vallée du Rhône à la Loire en passant par le Parc naturel régional du Pilat. Elle emprunte d'anciennes voies de chemins de fer et s'inscrit dans le Schéma national des véloroutes et voies vertes en tant que route cyclable nationale V73.


Via Fluvia
Image illustrative de l'article Via Fluvia
Logo de la Via Fluvia
Localisation Haute-Loire, Loire, Ardèche
Type Voie verte Vélo-route
Longueur environ 120 km. Construit : 32 km; en construction 30 km
Revêtement Enrobé lisse
Origine chemin de fer
Départ Lavoûte-sur-Loire
Arrivée entrée tunnel du Tracol (2016). Sarras et Serrières à long terme.
Altitude max. 910 m (Montfaucon et entrée tunnel du Tracol)
Altitude min. 130 m (vallée du Rhône)
Aménageur Communauté de communes de l'Emblavez, Communauté de communes des Sucs, Communauté de communes du Pays de Montfaucon, Communauté de communes des Monts du Pilat, Communauté d'agglomération du Bassin d'Annonay, Communauté de communes Vivarhône et Communauté de communes Porte de DrômArdèche
Attractions Vélorail de Dunières, train touristique "Velay Express" Raucoules / Saint-Agrève, Parc Naturel Régional du Pilat

Description du projet et historique[modifier | modifier le code]

Le projet de la Via Fluvia naît en 2013[1]. Le but est de relier la Loire au Rhône (avec la Via Rhôna) en passant par le col du Tracol.

  • 2006 - 2007 : Les premières sections réalisés sont celle de la "Tracolline Velay-Forez" entre Dunières et Riotord[2].
  • 2014 : Une voie cyclable est aménagée entre Lavoûte-sur-Loire et Rosières.
  • Eté 2015 : Une nouvelle section est ouverte entre Raucoules et Grazac sous le nom de "Voie des Sucs"[1].
  • 2016 : aménagement des abords de la gare de Raucoules et de la voie verte entre Dunières et Montfaucon-en-Velay.

L'aménagement de la voie verte entre Montfaucon-en-Velay et Raucoules, et sur Grazac est en cours. Les travaux du côté de Saint-Sauveur-en-Rue démarrent pendant l'hiver 2017, entre les Chavannes et la Gare.


À long terme, la voie verte passera par Annonay et descendra dans la vallée du Rhône par Serrières et par Andance - Sarras[3].

Coopération[modifier | modifier le code]

Une coopération est en cours entre les différentes collectivités partenaires (Communauté_de_communes_de_l'Emblavez, Communauté de communes des Sucs, Communauté de communes du Pays de Montfaucon, Communauté de communes des Monts du Pilat, Communauté d'agglomération du Bassin d'Annonay, Communauté de communes Vivarhône et Communauté de communes Porte de DrômArdèche) formalisée par une Entente Intercommunale.

L'Entente Intercommunale réfléchit à l'échelle de l'itinéraire global aux thématiques suivantes : promotion touristique, charte qualitative, lobbying auprès des financeurs et partenaires.

Tracé détaillé d'est en ouest (de la vallée du Rhône vers la Loire)[modifier | modifier le code]

De Sarras et Serrières à Annonay[modifier | modifier le code]

Une étude de faisabilité technique est en cours de réalisation entre la Communauté de communes Vivarhône et la Communauté de communes Porte de DrômArdèche pour déterminer le tracé le plus pertinent afin de relier Annonay à la ViaRhôna via Sarras et Serrières.

D'Annonay à Saint-Sauveur-en-Rue[modifier | modifier le code]

Le tracé empruntera majoritairement le tracé de l'ancienne voie ferroviaire (St-Marcel-les-Annonay / Annonay).

La traversée d'Annonay est à l'étude.

De Saint-Sauveur-en-Rue au Tracol[modifier | modifier le code]

Du côté du Pilat, des travaux devraient commencer en 2016 à Saint-Sauveur-en-Rue et Burdignes afin de prolonger la Via Fluvia.

Concernant le passage du Tracol, deux solutions sont possibles : soit le passage dans le Tunnel du Tracol (une réflexion est en cours entre les Communautés de Communes du Pays de Montfaucon et des Mont du Pilat, soit avec un itinéraire aérien par la forêt de Taillard.

  • Gare de Saint-Sauveur-en-Rue (km 0)
  • Le Sapet (km 1)
  • Les Chavannes (km 2,7)
  • [Tunnel du Tracol (km 3)]

Du Tracol à Dunières : La Tracolline Velay-Forez[modifier | modifier le code]

Statut actuel : ouvert à la circulation depuis 2007[4].

Le tracé entre l'entrée du tunnel du Tracol et le hameau de Maisonneuve n'est pas encore achevé (l'assise de la voirie est réalisé et les abords en cours de réalisation (2016).

Ce tracé reprend celui de l'ancienne ligne de chemin de fer de Firminy à Saint-Rambert-d'Albon.

  • La Maisonneuve (km 0)
  • La Goûte (km 0,9)
  • Mauras (km 2,6)
  • Gare de Riotord (km 3,5)
  • Leygas (km 5,5)
  • Pont et Tunnel de Sarcenas (km 6)
  • Viaduc de Faurie (km 7,7)
  • Gare de Dunières (km 9,1)

Les abords de la gare de Dunières vont faire l'objet d'un vaste aménagement en 2016 : réalisation d'un espace de stationnement, sécurisation de la traversée de la route départementale reliant les tronçons de voie verte, aménagements paysagers...

De Dunières à Montfaucon-en-Velay[modifier | modifier le code]

Tronçon ouvert au public au printemps 2016[5]).

Ce tracé reprend celui d'une ancienne ligne de chemin de fer.

  • Gare de Dunières (km 0)
  • Dunières - Rue du château (km 1,1)
  • Le Compty (km 2,4)
  • Cublaise (km 3,5)
  • Gare de Montfaucon (km 6,5)

De Montfaucon-en-Velay à Raucoules (Oumey)[modifier | modifier le code]

Statut actuel : en travaux. Ouverture prévue en août 2016.

Le site d'Oumey (Raucoules) est le départ du train touristique "Velay Express" (Raucoules / Saint-Agrève). Il a fait l'objet de nombreux aménagements : réhabilitation de la gare (espace d'accueil de l'Office de Tourisme Haut Pays du Velay en période estivale, accueil du train touristique et espace d'exposition du train touristique) et construction d'un atelier technique pour le train touristique.

De Raucoules (Oumey) à Grazac : La voie des Sucs[modifier | modifier le code]

Statut actuel : ouvert au public[6]

Ce tracé reprend celui de l'ancien chemin de fer de Raucoules à Yssingeaux.

  • Gare d'Oumey-Raucoules (km 0)
  • Lachaud (km 2,8)
  • Verne (km 3,8)
  • Oudreyches - Lapte sud (km 6,8)
  • Lapte (km 7,4)
  • Grazac (km 10,7)

De Grazac à Yssingeaux[modifier | modifier le code]

Statut actuel : en travaux.

Un appel d'offres de la communauté de communes du Pays de Montfaucon pour l'aménagement de cette portion se termine le 26 février 2016[7]. Selon la section de Haute-Loire de la Fédération française de cyclotourisme, le tronçon devrait ouvrir en 2017[8].

D'Yssingeaux à la gare de Bessamorel[modifier | modifier le code]

Statut actuel : portion non jalonnée de 8 kilomètres de voie bitumée et 500 mètres de chemin de terre.

Le tracé de l'ancienne voie ferrée a été réutilisé par des routes ou chemins et peut être suivi en empruntant la voie cyclable « chemin de la Galoche », en passant sous la voie rapide (N88) puis des routes à faible trafic[8]. Dans l'avenir, des aménagements vont être effectués pour passer cette section en statut de voie-verte.

De Rosières à Lavoûte-sur-Loire[modifier | modifier le code]

Statut actuel : ouvert à la circulation mais praticable uniquement pour les matériels avec de larges roues type VTT, VTC[9]...

Ce tracé reprend celui de l'ancienne voie de chemin de fer de Lavoûte-sur-Loire à Yssingeaux.

  • Lavoûte-sur-Loire (km 0)
  • Beaulieu (km 2,8)
  • Adiac (km 5)
  • Rosières (km 6,7)
  • Chastel (km 10)
  • Viaduc de Chavalamard (km 11,4)
  • Viaduc (km 12,2)
  • Les Barthes (km 12,8)

Marketing[modifier | modifier le code]

Un site internet devant assurer la promotion de l'itinéraire sera mis en ligne avant l'été 2017.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le Progrès », sur leprogres.fr (consulté le 16 février 2016)
  2. « DREAL Auvergne » (consulté le 16 février 2016)
  3. « Plaquette Via Fluvia », sur Site Internet de l'Office de tourisme des Sucs (consulté le 22 février 2016)
  4. « La voie verte Raucoules - Dunières », sur Site Internet de la communauté de communes du Pays de Montfaucon (consulté le 22 février 2016)
  5. « Bulletin d'information municipal "L'Echo de nos sapins" de Saint-Romain-Lachalm n°65 - janvier 2016 - page 8 » (consulté le 22 février 2016)
  6. « La Via Fluvia, véloroute entre Loire et Rhône », sur Site Internet de l'Office de tourisme des Sucs (consulté le 22 février 2016)
  7. Appel d'offres« Aménagement voie verte " via fluvia " 2016 - grazac / yssingeaux » (consulté le 22 février 2016)
  8. a et b « Document présentant l'état des réalisations de la Via Fluvia en janvier 2016 », sur Site Internet de la Fédération française de cyclotourisme de Haute-Loire (consulté le 22 février 2016)
  9. « L’itinéraire cyclable de la Galoche », sur Site de l'office de Tourisme d'Emblavez (consulté le 22 février 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]