Umi-Bozu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Umi.
L'Ukiyo-e : le marin Tokuso rencontrant un umibōzu, par Utagawa Kuniyoshi.

Les Umi-Bozu (海坊主, umibōzu?, bonze marin) sont des créatures fantastiques du folklore japonais.

Ce sont d'énormes yōkai marins naufrageurs[1]. Ils demandent aux équipages un tonneau qu'ils remplissent ensuite avec de l'eau de mer pour les noyer. Pour éviter ce funeste sort, il faut leur donner un tonneau sans fond.

Dans les œuvres de fiction[modifier | modifier le code]

  • Umibôzu est le surnom d'un personnage du manga City Hunter.
  • Umibôzu est un monstre marin dans l'anime one piece
  • Umibôzu est le nom du père de Kagura dans le manga Gintama.
  • Umibôzu est le nom d'un personnage du manga Lovely complex.
  • Un umibôzu est présent au chapitre 606 (Wadatsumi le moine des mers) ainsi que dans l'équipage de barbe noire dans le manga One Piece, de plus, dans le triangle de florian, il y a la silhouette de créatures ressemblant à des Umibozus.
  • Umibôzu est le nom de code d'exosquelettes de combat dans Ghost in the Shell: Stand Alone Complex
  • Un Umibôzu attaque le navire de William dans le jeu vidéo Nioh
  • L'Umibozu est un robot utilisé par Le Fantôme Noir, archenémésis de Mickey Mouse, dans la BD "Darkenbolt 3 : Némésis".
  • L'Umibozu apparaît également, comme bien d'autres yokaï, dans Pompoko, un des films d'animation japonais du Studio Ghibli .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hiroko Yoda, Matt Alt, Yokai Attack!: The Japanese Monster Survival Guide, Tuttle Publishing, , 208 p. (ISBN 9781462908837, lire en ligne), "The Umi-bozu have long struck terror into the hearts of Japanese mariners. Some say they are the vengeful spirits of drowned sailors; other say they are strange mutations of deep-sea life taking monstrous supernatural from."