Thivet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thivet
Thivet
Carte postale du château au début du siècle dernier.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haute-Marne
Arrondissement Arrondissement de Chaumont
Canton Canton de Nogent
Intercommunalité Communauté de communes du Bassin Nogentais
Maire
Mandat
Daniel Renard
2014-2020
Code postal 52800
Code commune 52488
Démographie
Gentilé Thivétains
Population
municipale
272 hab. (2017 en augmentation de 3,03 % par rapport à 2012)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 59′ 33″ nord, 5° 17′ 16″ est
Altitude Min. 296 m
Max. 466 m
Superficie 15,37 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Thivet
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Thivet

Thivet est une commune française située dans le département de la Haute-Marne, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Petit village de Haute-Marne, situé à 343 mètres d'altitude et voisin des communes de Nogent et de Rolampont, Thivet se trouve à 21 km au sud-est de la ville de Chaumont et à 22 km au nord de Langres. La commune est traversée par la rivière la Marne.

Communes limitrophes de Thivet
Vesaignes-sur-Marne Nogent
Thivet Vitry-lès-Nogent
Rolampont

Histoire[modifier | modifier le code]

Thivet doit son nom à un camp romain. On y a trouvé des monnaies gallo-romaines en bronze et des retranchements sont encore visibles au lieu-dit « Le Camp de Thivet ».

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  mars 2001 André Charrière    
mars 2001 En cours Daniel Renard    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[2].

En 2017, la commune comptait 272 habitants[Note 1], en augmentation de 3,03 % par rapport à 2012 (Haute-Marne : -3,57 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
351398380391367380360371396
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
397376392401383406363349328
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
316295292252260208205205233
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
223215187228295321301271273
2017 - - - - - - - -
272--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église de Thivet

La construction de l’église de Thivet se fit sur plusieurs époques et fut terminée en 1785.

Introduit en 1860 par l'Abbé Ferrand, curé de Thivet, un pèlerinage, à Sainte Philomène et au Saint Curé d'Ars, eut une grande renommée. Les pèlerins y venaient très nombreux de tous les points du département et de la région. La messe était célébrée dans le parc du château. L'après-midi, une longue procession se déroulait dans les lacets du parc, arrivait dans la cour du château où se dressait un reposoir. Ensuite la procession traversait le village, s’arrêtait à nouveau devant un second autel et regagnait l'église pour le Salut solennel.

Les calvaires

Certaines croix que l'on rencontre sur les chemins de la grange, sur le territoire des lavières ou sur le chemin du creux (chemin qui menait au Camp de Thivet) datent du XVIIe siècle.

Circuit de randonnée des « CAIVOTTES »

Ce chemin, praticable à pied, à vélo ou à cheval, permet la découverte de la commune sur une distance de 9,5 km. La randonnée propose plusieurs points de vue sur la ville de Chaumont et sur la vallée de la Marne. On y trouve aussi les vestiges d'un petit patrimoine très pittoresque, comme des anciennes cabanes de bergers, des cabanes pour la chasse au loup (au XVIIIe siècle) et des caivottes (petites caves à vin d'autrefois).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]