The Cool Kids

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Cool Kids
Description de cette image, également commentée ci-après

The Cool Kids, sur scène à Londres en 2008.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Midwest rap, hip-hop alternatif
Années actives 2007–2012
Labels Green Label Sound, C.A.K.E., XL, Fool's Gold[1]
Composition du groupe
Membres Chuck Inglish
Sir Michael Rocks

The Cool Kids est un groupe de hip-hop américain, originaire de Matteson, dans l'Illinois[2]. Il se compose des rappeurs Antoine « Sir Michael Rocks » Reed (originaire de Matteson, dans l'Illinois) et d'Evan « Chuck Inglish » Ingersoll (originaire de Mount Clemens, dans le Michigan). The Cool Kids est à l'origine publié par Chocolate Industries via leur propre label C.A.K.E. Recordings, mais ne collaborent plus avec Chocolate Industries à la suite de problèmes[3]. Reed et Ingersoll sont apparus dans plusieurs médias, et ont collaboré avec des artistes et groupes comme Chip tha Ripper, Asher Roth, Yelawolf, Kenna, Ivan Ives, The Bloody Beetroots, Drake, Travis Barker, Lil Wayne, Pac Div, Ludacris, Mac Miller, Maroon 5, Curren$y, et The O'My's. Cool Kids sont aussi membre du collectif de hip-hop All City Chess Club fondé en 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Reed étudie à la Walter Payton College Prep de Chicago, dans l'Illinois, tandis que Ingersoll étudie à la Notre Dame High School de Harper Woods, dans le Michigan, dans laquelle il est membre d'une équipe de football et de basketball. Reed et Ingersoll se rencontrent en 2005 après la découverte de Reed d'une chanson de Ingersoll sur MySpace[4]. Les deux se rencontrent physiquement et enregistrent finalement pendant deux heures[5]. Ils s'inspirent de l'âge d'or du hip-hop et de musiciens tels que LL Cool J et Eric B. & Rakim[6]. Ingersoll fait la promotion de leur nouvelle chanson, et le groupe est programmé par Josh Young de Flosstradamus pour une performance[5]. À cette performance, le duo fait la rencontre du DJ Diplo qui leur offre la possibilité de publier une mixtape de leur chanson Totally Flossed Out sur son label Mad Decent, mais elle est au final publiée par le label C.A.K.E. Recordings[7]. A-Trak leur propose également de signer à son label Fool's Gold Records[7], ce qu'ils acceptent, mais il n'y feront paraître qu'un single[8]. À leur période chez Fool's Gold Records, les Cool Kids ne se sentent pas pris au sérieux ; Chuck explique lors d'une entrevue : « Quand ton boss est en tournée avec Kanye West, c'est facile de perdre du temps[9]. »

Toutes leurs chansons sont publiées sur la page Myspace du groupe[6] ; un contrat d'enregistrement est signé aux festivals CMJ et Pitchfork Media, le 15 juillet 2007[4],[10]. Au final, les Cool Kids signent chez Chocolate Industries, un autre label indépendant[8]. le groupe révèle la sortie de leur premier album, When Fish Ride Bicycles, pour 2008, mais est finalement publié en 2011[11]. Ingersoll devient alors producteur du groupe[12], mais le deux membres rappent et produisent[13]. Le duo fait usage du logiciel Reason de Propellerhead Software pour produire leur musique[14]. Ils se lancent en tournée pour M.I.A.[15] et se joignent au festival Rock the Bells de 2008[16]. Le groupe se lance en tournée australienne en février 2008 et participe au Laneway Festival. Le groupe participe également à l'événement Culture Shock du SUNY Purchase en avril 2009[17]. D'un des singles du duo, Black Mags, est choisi pour une publicité pour Rhapsody avec Sara Bareilles[18]. La même année, le groupe collabore avec Lil Wayne et le DJ Benzi sur Internet pour le titre Gettin' It, qui est annoncé sur le futur album du DJ, Get Right[19].

The Cool Kids participent aux jeux vidéo NBA Live 08 et MLB 2K8 avec la chanson 88[20] à Need for Speed Nitro, avec The Bloody Beetroots pour la chanson Awesome[21] et à l'épisode The First Cut Is the Deepest de la série télévisée Entourage avec la chanson Mikey Rocks[22]. Son listé par le magazine Rolling Stone dans sa liste des 10 groupes à surveiller en 2008[23]. Selon Rolling Stone, « depuis les débuts de Black Mags, les Cool Kids sont passé d'inconnus dans leur ville natale de Chicago à groupe le plus connu du festival CMJ de New York[24]. »

Le 23 octobre 2011 Mikey Rocks signe chez Jet Life Recordings, une emprunte de Warner Bros. dirigé par le rappeur Curren$y. Chuck Inglish produit l'EP Candy Jams pour 10ille en février 2012, et travaille sur une mixtape avec Curren$y[25]. Le 25 avril 2015, le membre Mikey Rocks annonce « aucun retour possible » du groupe sur sa page Twitter[26].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

  • 2011 : When Fish Ride Bicycles

EPs[modifier | modifier le code]

  • 2008 : The Bake Sale
  • 2008 : Totally Flossed Out

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2007 : That's Stupid!
  • 2009 : Gone Fishing
  • 2010 : Tacklebox

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Cool Kids | FOOL'S GOLD », Foolsgoldrecs.com (consulté le 8 avril 2012).
  2. (en) Thomas Conner, « Sunday @ Lollapalooza: Perry's stage, Cool Kids, Kid Cudi - Music: Via Chicago », Blogs.suntimes.com (consulté le 15 juillet 2013).
  3. (en) « NME Reviews – The Cool Kids: The Bake Sale », NME, IPC Media,‎ (consulté le 25 juin 2008).
  4. a et b (en) Marisa Brown, « Biography », AllMusic (consulté le 8 mars 2008).
  5. a et b (en) Stacey Dugan, « The Cool Kids: Colorforms », URB, no 151,‎ (lire en ligne).
  6. a et b (en) Miles Raymer, « Where the Cool Kids Are », Chicago Reader,‎ (consulté le 8 mars 2008).
  7. a et b Stacey Dugan, « The Kids are all right », Time Out Chicago, no 124,‎ (lire en ligne).
  8. a et b David Maher, « The Cool Kids Sign to Chocolate Industries », Pitchfork Media,‎ (consulté le 8 mars 2008).
  9. (en) Tara Muldoon, « The Cool Kids Look Good • Interviews • », Exclaim.ca (consulté le 8 avril 2012).
  10. (en) Pitchfork Staff, « Pitchfork Music Festival 2007: Sunday », Pitchfork Media,‎ (consulté le 8 mars 2008), p. 3.
  11. (en) « Fire Starter: The Cool Kids », MTV News,‎ (consulté le 2 avril 2008).
  12. (en) Sasha Frere-Jones, « Cooler Talk », The New Yorker Online Only,‎ (consulté le 8 mars 2008).
  13. (en) Gary L. Blackwell, « The Cool Kids », Spin,‎ (consulté le 8 mars 2008).
  14. Max Herman, « The Cool Kids interview », Illinois Entertainer,‎ (consulté le 5 avril 2008).
  15. (en) Julianne Shepherd, « YOU DON'T KNOW ME: The Cool Kids », Vibe, Time Warner,‎ (consulté le 8 mars 2008).
  16. Mitchell Peters, « A Tribe Called Quest, Nas Lead Rock The Bells Bill », Billboard,‎ (consulté le 28 avril 2008).
  17. (en) « The Cool Kids Bringing ’88 Back Australian Tour », Sneaker Freaker,‎ (consulté le 13 juin 2008).
  18. (en) « Exclusive: CoolKids Q&A », Rhapsody,‎ (consulté le 8 mars 2008).
  19. « Audio: Lil Wayne f the Cool Kids, Gettin It », The Fader,‎ (consulté le 8 mars 2008).
  20. (en) Alexis Dunham, « EA Unveils NBA Live 08 Soundtrack », IGN, News Corporation,‎ (consulté le 8 mars 2008).
  21. (en) Lydiaand Sung, « Need for Speed NITRO soundtrack detailed », Neoseeker,‎ (consulté le 21 décembre 2010).
  22. (en) « HBO: Entourage Music: Season 04: Episode 44 », HBO (consulté le 8 mars 2008).
  23. (en) Evan Serpick, « Artist to Watch: The Cool Kids », Rolling Stone,‎ (consulté le 7 janvier 2008).
  24. (en) « News », Rolling Stone (consulté le 8 avril 2012).
  25. (en) « 10ille & Chuck Inglish Candy Jams », Gowherehiphop.com (consulté le 2 avril 2013).
  26. (en) « Sir Michael Rocks Says The Cool Kids Are “Never Coming Back” », BallerStatus.com,‎ .

Liens externes[modifier | modifier le code]