The Claws of Axos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Claws of Axos
Épisode de Doctor Who
Titre original The Claws of Axos
Numéro d'épisode Saison 8 (1re série)
Épisode 3 (ou 57)
Code de production GGG
Réalisation Michael Ferguson
Scénario Bob Baker
Dave Martin
Production Barry Letts
Durée 4 x 24 minutes
Diffusion au sur BBC One
Personnages Docteur :
3e
Compagnons :
Jo Grant
Brigadier Lethbridge-Stewart
Chronologie
Liste des épisodes

The Claws of Axos (Les pinces d'Axos) est le cinquante-septième épisode de la première série de la série télévisée britannique de science-fiction Doctor Who. Il fut originellement diffusé en quatre parties, du 13 mars au 3 avril 1971.

Résumé[modifier | modifier le code]

Des créatures extraterrestres se nommant elles-mêmes les Axons arrivent sur Terre avec une substance permettant de changer la structure de la matière appelée l'axonite. Mais le Docteur s'aperçoit que ces créatures entretiennent un rapport trouble avec le Maître

Distribution[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alors qu'un inspecteur de UNIT, Horation Chinn questionne le Brigadier sur la nécessité de maintenir le Docteur au sein de UNIT, un vaisseau extra-terrestre est signalé sur les écrans radars. Il ne tarde pas à s'écraser sur Terre. En mission d'exploration à l'intérieur de leur vaisseau, le Docteur, le Brigadier et Horatio Chinn rencontrent les occupants du vaisseau, des extra-terrestres issues de la planète Axos, les Axons. Ceux-ci ont besoin de fuel pour repartir. Ils proposent en échange de donner aux Terriens une substance miraculeuse, nommée l'axonite. L'axonite est un molécule "pensante" qui peut reproduire n'importe quelle substance à volonté. Malgré les réticences du Docteur, Chinn accepte de marchander avec eux.

Il s'avère qu'en réalité, le vaisseau est un seul et unique organisme nommé Axos et l'axonite n'est qu'une part de lui-même chargée d'absorber l'énergie tout autour. Dans l'intention de drainer l'énergie de la planète entière, les axons offre leur axonite afin de propager sa distribution à travers le monde. Les Axons ont été dirigés sur Terre par le Maître, qui a été capturé par eux. Il échange sa liberté contre ses connaissances de la Terre. Son TARDIS ayant été pris en otage à l'intérieur d'Axos, le Maître hypnotise des militaires d'UNIT afin de voler le TARDIS du Docteur, dans l'espoir de pouvoir le réparer.

Axos commence à devenir intéressé par la technologie des voyages dans le temps qui lui permettrait de se nourrir à travers l'espace et le temps. Il enlève le Docteur et Jo afin de puiser dans le cerveau du Docteur le savoir nécessaire. Le Docteur réussit à s'allier avec le Maître afin d'utiliser leurs deux TARDIS ensemble et de piéger Axos dans une boucle temporelle. Axos se dématérialise alors de la Terre ainsi que les axons et les axionites qui menaçaient alors les agents d'UNIT.

Le Maître réussit à s'enfuir à bord de son propre TARDIS, tandis que le Docteur revient sur Terre. Son TARDIS semble avoir été trafiqué par les seigneurs du temps afin que celui-ci revienne toujours sur cette planète, faisant de lui une sorte de "yo-yo intergalactique."

Continuité[modifier | modifier le code]

  • Le début de l'épisode résume, par la bouche de Chinn, la série telle qu'elle est : le Docteur travaille pour l'UNIT alors que personne ne connaît son nom et le Maître s'est enfui à bord de son TARDIS.
  • Après s'être enfuit de Terre au cours de l'épisode précédent, le TARDIS du Maître est capturé par les Axons.
  • Au cours de l'épisode, le Docteur explique que, suite aux événements de « The War Games », une partie de sa mémoire concernant les voyages temporels a été effacée.
  • Dans le second épisode du spin-off non officiel de Doctor Who, K-9, on peut voir un Axon emprisonné. Ceux-ci sont mentionnés par le Docteur dans l'épisode « Le Dernier Seigneur du temps. »
  • Après deux épisodes sans que son intérieur ne soit montré, c'est la première fois que l'on voit la nouvelle console du TARDIS.
  • Il n'est jamais expliqué clairement pour quelle agence Bill Filer travaille alors que le personnage revient souvent dans l'épisode (il est fait prisonnier par les Axons et révèle leur potentiel danger.)

Références Extérieures[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Scénarisation[modifier | modifier le code]

Les auteurs Bob Baker et Dave Martin, furent engagés pour travailler sur la série dès l'année 1969 lorsque le script editor (responsable des scénarios) Terrance Dicks était tombé sur un de leurs scripts pour la BBC nommé A Man's Life. L'épisode qu'ils proposent alors à la production est une histoire en sept parties nommée "The Gift" (le cadeau). Elle met en scène le second Docteur face à des extraterrestres ayant atterri dans Hyde Park puis à Londres dans un vaisseau en forme de crâne, un épisode qui devait mettre en scène des batailles spatiales et des carottes géantes. Hélas, lorsque le projet est soumis à la production au mois de décembre 1969, Jon Pertwee a déjà repris le rôle-titre[1] et il faut attendre avril 1970 pour que l'épisode soit définitivement écarté par le producteur Barry Letts car jugé trop coûteux[1].

Le 6 avril, une réunion entre Dicks et les deux auteurs débouche sur la décision de faire une version "raccourcie" de leur histoire, nommée temporairement "The Friendly Invasion" (l'invasion amicale) et qui raconterait l'arrivée d'extra-terrestres présentant un visage sympathique mais se révélant être nocifs. Néanmoins, Letts et Dicks estiment que l'épisode est composé d'éléments trop disparates et tentent de les canaliser. De plus, il leur demande d'ajouter la nouvelle némesis du Docteur, le Maître, dans l'épisode, mais les scénaristes ne savent pas comment l'intégrer. À ce stade, l'épisode se nomme "The Axons", un nom inspiré du nerf axillaire. Le script est officiellement commandé le 11 septembre 1970. Terrance Dicks suggère que le vaisseau soit d'origine organique et que l'axionite aspire l'énergie autour d'elle.

Vers la mi-décembre, l'épisode a maintenant pour titre "The Vampires from Space" (les vampires de l'espace) mais la production n'est pas très à l'aise avec le terme « vampire » pas assez proche de l'univers de Doctor Who[2].

Casting[modifier | modifier le code]

  • Fernanda Marlowe reprend le rôle du Caporal Bell qu'elle a joué durant l'épisode précédent.
  • Bernard Holley avait déjà joué dans « The Tomb of the Cybermen » et il reprit le rôle d'Axos en 2011 dans une pièce radiophonique nommée "The Feast of Axos" [3].
  • Peter Bathurst a joué le rôle d'Hensell dans « The Power of the Daleks »
  • Tim Pigott-Smith jouerait plus tard le rôle de Marco dans « The Masque of Mandragora. »

Tournage[modifier | modifier le code]

Le réalisateur engagé pour cet épisode fut Michael Ferguson qui avait réalisé à la saison précédente « The Ambassadors of Death. » Il s'agit de sa quatrième et dernière réalisation pour la série.

Le tournage des plans en extérieur débuta le 4 janvier 1971 dans le Kent à Lydd avec des plans de route. Du 5 au 7 janvier, les plans extérieurs de l'Axos et des batailles furent filmés dans la région. Enfin, le 8 janvier eut lieu un tournage à la Centrale nucléaire de Dungeness. Le tournage se passa dans de mauvaises conditions, la pluie et la neige obligeant la production à modifier certains plans ou à justifier certains plans enneigés par l'arrivée d'Axos[4]. Quelques tournages de maquette furent tournés afin de compléter l'épisode.

Le premier bloc de tournage se tint le 22 et 23 janvier 1971 au Studio 3 du Centre Televisuel de la BBC, avec l'enregistrement des scènes des deux premières épisodes se déroulant dans le QG de l'UNIT, dans le QG mobile de l'UNIT et dans le TARDIS. On voit pour la première fois la nouvelle console du TARDIS, construite par Kenneth Sharp. Le 5 et 6 février furent filmés les épisodes 3 et 4 au Studio 4 du Centre Télévisuel de la BBC. C'est durant cette semaine que le titre définitif de "The Claws of Axos" fut trouvé et que les génériques furent changés en conséquence, ainsi que le matériel publicitaire.

Post-production[modifier | modifier le code]

Pour une raison inconnue, le générique entendu au début des épisodes est celui du deuxième Docteur.

Diffusion et Réception[modifier | modifier le code]

Épisode Date de diffusion Durée Téléspectateurs
en millions
Archives
Épisode 1 13 mars 1971 23:51 7,3 Bandes PAL 2 couleurs
Épisode 2 20 mars 1971 24:00 8,0 Bande PAL colorisées
Épisode 3 27 mars 1971 24:05 6,4 Bande PAL colorisées
Épisode 4 3 avril 1971 25:16 7,8 Bandes PAL 2 couleurs
Diffusé en quatre parties du 13 mars au 3 avril 1971, l'épisode fit une audience assez moyenne[5].

Rétrospectivement la critique juge cet épisode assez moyen. Selon les auteur du livre, Doctor Who: The Discontinuity Guide (1995), l'épisode est une histoire routinière avec des aliens bizarres et des personnages stupides qui masquent l'intelligence du scénario. Pour ceux de Doctor Who: The Television Companion (1998), l'épisode combine "une histoire de menace E.-T. avec de bons plans d'extérieur se combinant avec une invasion par la force." Même s'ils estiment l'histoire assez peu originale, ils saluent un script qui sait être inventif.[6] Beaucoup relève assez intéressante l'idée des Axons qui possèdent des visages de statue grecque mais se révèlent en réalité être des monstres hideux et difformes.

En 2009, Max Braxton de "Radio Times" mit l'accent sur l'action, les efforts de la production et le jeu de Delgado, même s'il dénote un "manque de jugement et de qualité" et se dit peu fan de la partition électronique de Dudley Simpson[7].

En 2011, le magazine SFX lista cet épisode dans sa liste des "25 moments les plus stupides de Doctor Who" pour la mort du personnage de Pigbin Josh s'exclamant "“Oh ar? Oh ar? Aaargh!"[8]. Un épisode de la série de la BBC4, "Nebulous" parodie cet épisode.

Épisode Perdu[modifier | modifier le code]

Dans les années 1960 et 70 à des fins d'économie, la BBC détruisit de nombreux épisodes de Doctor Who. La BBC effacera les cassettes vidéos des enregistrement couleurs à 625 lignes des parties 2 et 3 et ne gardera que des enregistrements noir et blanc de l'épisode destinés à la vente à l'étranger. En 1982, des copies NTSC en couleurs à 525 lignes furent redécouvertes au Canada.

Novélisation[modifier | modifier le code]

L'épisode fut novélisé sous le titre Doctor Who and the Claws of Axos par Terrance Dicks et publiée en avril 1977 sous le numéro 10 de la collection Doctor Who des éditions Target Book[9]. Dans cette adaptation, de nombreux éléments supprimés de la version finale de l'épisode ont été inclus, comme l'intérêt du Docteur pour l'axonite afin de réparer son TARDIS. Ce roman n'a connu aucune traduction à ce jour. Il fut réédité en mars 1989 chez Star Classics Edition dans une édition double contenant cet épisode ainsi que "Doctor Who and the Mind of Evil." [9]

Éditions VHS et DVD[modifier | modifier le code]

L'épisode n'a jamais été édité en français, mais a connu plusieurs éditions au Royaume-Uni et aux États-Unis.

  • En 1992, l'épisode sort en VHS.
  • En 2005, l'épisode connaît une réadaptation dans son édition DVD afin de transformer les bandes NTSC des parties 2 et 3 en format PAL. Les bonus contiennent des commentaires audios de Barry Letts, Katy Manning et Richard Franklin, un making-of, un documentaire sur les changements ayant eu lieu dans la région de Dungeness, un documentaire sur la restauration de l'épisode et une interview du réalisateur Michael Ferguson.
  • En 2008, l'épisode est disponible à la vente sur itunes
  • Le 22 octobre 2012, l'épisode est réédité dans une version DVD remastérisée où les bandes NTSC sont retravaillées pour ressembler aux bandes PAL et donner une unité à l'épisode[10].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b "Production Subtitles", The Claws of Axos DVD release, 25 April 2005
  2. Pixley, Andrew, "In Production, Season 7: Instant Karma, " p. 13-14, "In Production, Season 8: Something Old, Something New," p. 23-24, & "The Claws of Axos Archive Update, " p. 29, Doctor Who Magazine Special Edition, #2 [The Complete Third Doctor], 5 septembre 2002, Panini Comics.
  3. Evelyn and Brewster return, Big Finish news, 23 September 2010
  4. Briggs, Nick, "The Nick of Time," Doctor Who Magazine, #227, 5 July 1995, Marvel Comics UK Ltd., p. 40 (interview with Nicholas Courtney)
  5. (en) « The Claws of Axos », Doctor Who Reference Guide (consulté le 31 août 2008)
  6. (en) Howe, David J & Walker, Stephen James, Doctor Who: The Television Companion, London, BBC Books, (ISBN 978-0-563-40588-7, lire en ligne)
  7. Mark Braxton, « Doctor Who: The Claws of Axos », Radio Times, (consulté le 25 février 2013)
  8. Steve O'Brian, « Doctor Who's 25 Silliest Moments », SFX, (consulté le 3 mars 2013)
  9. a et b (en) « The Claws of Axos », On Target (consulté le 15 janvier 2015)
  10. « Doctor Who: The Claws Of Axos », Play.com (consulté le 7 juillet 2012)