Le Dernier Seigneur du temps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Dernier Seigneur du temps
Épisode de Doctor Who
Titre original Last of the Time Lords
Numéro d'épisode Saison 3 (2de série)
Épisode 13
Réalisation Colin Teague
Scénario Russell T Davies
Production Phil Collinson
Durée 52 minutes
Diffusion
Personnages Docteur :
10e (David Tennant)
Compagnons :
Martha Jones, Jack Harkness
Époque 2008
Chronologie
Liste des épisodes

Le Dernier Seigneur du temps est le 13e et dernier épisode de la troisième saison de la deuxième série de la série télévisée britannique Doctor Who et conclut l'arc en trois parties commencé avec Utopia.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un an après les événements relatés dans l'épisode Que tapent les tambours, le Maître a conquis la Terre et asservi sa population. Il retient le Docteur prisonnier, et se prépare à déclencher une guerre avec le reste de l'univers. C'est désormais à Martha Jones de sauver à la fois le Docteur, et le monde.

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes sur le casting[modifier | modifier le code]

  • Reggie Yates est crédité dans le générique pour le rôle de Leo Jones, pourtant le personnage n'apparait jamais dans l'épisode. Selon les commentaires audio, il était censé aider sa sœur à rentrer en Grande-Bretagne, mais l'acteur était occupé par un autre tournage et son rôle a été changé.
  • Zoe Thorne qui joue les voix d'une partie des Toclafanes, jouait aussi la voix des Gelths dans Des morts inassouvis.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un an après l'apparition des Toclafane sur Terre, l'humanité est sur le point de s’éteindre. Après son évasion du Valiant, Martha a parcouru le monde entier en évitant la détection du Maître grâce à son filtre de perception. Elle a contacté différents groupes de personnes dans le but de trouver un pistolet spécial, créé par Torchwood et UNIT, qui peut tuer le Maître. Martha rencontre Thomas Milligan, un ancien médecin qui l'amène au professeur Docherty. Ensemble, ils réussissent à capturer un Toclafane. Après examen, ils découvrent que les Toclafane sont les humains du futur qui ont pris la navette pour Utopia. Ils sont devenus fous après s’être rendu-compte que Utopia était un mensonge. Le Maître a créé la machine à paradoxe afin de leur permettre de revenir dans le  passé et de tuer leurs ancêtres tout en évitant le paradoxe du grand-père. Martha et Thomas partent pour trouver le dernier composant de l'arme à feu, tandis que Docherty trahit Martha auprès du Maître, en échange d'informations sur son propre fils.

Les forces du Maître appréhendent Martha et Thomas. Tandis que Martha se rend, Thomas provoque le Maître et est abattu. Le Maître détruit le fusil de Martha et la ramène au Valiant afin de la tuer devant le Docteur. Le Maître prépare le lancement des Toclafane pour la conquête du reste de l'univers et exige que Martha s'agenouille devant lui. Le Maître jubile pendant les derniers moments du compte à rebours alors que Martha commence à sourire. Elle révèle que l'arme était une distraction du plan réel, elle a passé la dernière année à suivre les instructions du Docteur. Martha a préparé tous les survivants pour qu’ils concentrent leurs pensées sur le Docteur au moment de la fin du compte à rebours. Pour sa part, le docteur a passé l'année écoulée à s'introduire psychologiquement dans Archangel, le  réseau du Maître. Un Docteur rajeuni se délivre et force le Maître à reconnaître sa défaite.

Martha, sa famille et Jack Harkness commencent à détruire la machine à Paradoxe tandis que le Maître essaie de faire exploser la flotte. Le Docteur persuade le Maître de s'arrêter, et la machine à paradoxe est détruite. Le temps s'arrête ; les événements de l'année dernière sont effacés et les Toclafane disparaissent. Etant au centre des événements, les personnes à bord du Valiant se souviennent de ce qui s'est passé. Le Maître, blessé par sa femme Lucy, refuse de se régénérer et meurt dans les bras du Docteur, le laissant croire qu'il est le dernier Seigneur du Temps. Le docteur incinère le corps du Maître sur un bûcher funéraire et s'en va, mais, quelque temps plus tard, la main d'une femme retire le sceau du maître des cendres.

Le Docteur ramène Jack à Torchwood, tandis que Martha décide de quitter le Docteur pour s'occuper de sa famille et terminer son école de médecine. Elle lui donne son téléphone portable au cas où elle devait le contacter, en disant que si ça sonne, il doit venir tout de suite. Le Docteur se retrouve seul à bord du TARDIS, lorsque la proue d'un navire, appelé le Titanic, brise un des murs de la salle de contrôle, laissant le Docteur perplexe.

Continuité[modifier | modifier le code]

  • Dans les commentaires du DVD, Russell T Davies dit que la révélation finale sur la véritable identité de Face de Boe n'est qu'une « théorie ». La productrice Julie Gardner lui répond d'arrêter de changer d'avis sur l'identité de ce personnage. Davies dit aussi que cela pourrait expliquer pourquoi, à la fin de l'épisode L'Embouteillage sans fin, Face de Boe surnomme le Docteur son « vieil ami ».
  • Lors de leurs discussions, le Docteur et Le Maître parlent de leur combat contre les SeaDevils (The Sea Devils 1972) et les Axons (The Claws of Axos 1971)[1].
  • La Terre est appelée Sol 3 en début d'épisode, puisqu'elle est la 3e planète autour de l'étoile Sol, comme dans l'épisode The Deadly Assassin (1976)[1].
  • La main ramassant la bague du Maître a été incluse afin de laisser la possibilité de réintroduire le personnage du Maître plus tard dans la série[2].
  • Martha explique que UNIT et l'institut Torchwood ont étudié les Seigneurs du Temps durant plusieurs décennies. Torchwood fut construite après l'épisode Un Loup-garou royal dans le but précis de traquer le Docteur. Le Docteur dit aussi avoir travaillé pour UNIT durant le XXe siècle.
  • Le mini-épisode spécial pour Children in Need Time Crash prend place dans les dernières minutes de cet épisode.
  • Un roman The Story of Martha relate les voyages de Martha durant cette fameuse année.
  • À la fin de l'épisode, le Docteur dit vouloir rencontrer Agatha Christie, chose qu'il fait dans l'épisode Agatha Christie mène l'enquête.
  • L'épisode se termine de la même manière que Adieu Rose.

Références extérieures[modifier | modifier le code]

  • Le Maître surnomme le Docteur âgé « Gandalf » en référence au personnage du Seigneur des anneaux de J. R. R. Tolkien.
  • Tentant d'essayer de capter la télévision, le professeur Docherty fait la remarque qu'elle n'arrive plus à voir le jeu Countdown expliquant que ça n'est plus la même chose depuis que les « Des » sont partis. Cela fait référence à Des Lynam et Des O'connor, des invités célèbres de l'émission qui l'ont quittée en 2005.
  • Le professeur Docherty dit qu'elle se moque de Martha Jones comme de la Reine de Saba.
  • Bossant sur un ordinateur marchant mal, le professeur Docherty dit « qui aurait pensé que nous regretterions un jour Bill Gates ? »

Production[modifier | modifier le code]

  • Last of the Time Lords fut un temps le titre envisagé pour une version cinématographique de Doctor Who, entre 1987 et 1994[3].
  • Une diffusion de cet épisode devait se faire en live à Trafalgar Square, seulement, l'attentat terroriste ayant eu lieu le jour précédent a empêché l'événement de se produire[4],[5].
  • Tout comme pour l'épisode Adieu Rose, les copies de cet épisode furent très restreintes[6].
  • D'une durée initiale de 52 minutes, l'épisode est vendu hors Royaume-Uni dans une version de 47 minutes raccourcie à l'aide de plusieurs coupes au fil de l'épisode, dont la scène musicale sur la chanson « I Can't Decide ». France 4 a diffusé cette version écourtée en février 2008[7].

Musique[modifier | modifier le code]

  • I Can't Decide tirée de l'album Ta-Dah des Scissor Sisters (Le Maître entre sur le pont du Valiant et nargue le Docteur).
  • Cet épisode est le dernier épisode « canonique » à avoir le thème du générique arrangé par Murray Gold.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Doctor Who - Fact File - "The Last of the Time Lords" » (consulté le 1er juillet 2007)
  2. (en) « "Last of the Time Lords" Podcast », (consulté le 30 juin 2007)
  3. (en) Jean-Marc Lofficier, Doctor Who: The Nth Doctor - An in-depth Study of the films that almost were, London, Virgin Books, , poche (ISBN 978-0-426-20499-2, OCLC 70296244)
  4. en « Gripping finale of Doctor Who closes Pride show in Trafalgar Square », sur Pride London (consulté le 25 juin 2007)
  5. (en) « Doctor Who dropped at London Pride 2007 », Outpost Gallifrey,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « What did Lizo think of Doctor Who? », CBBC, (consulté le 21 juin 2007)
  7. Messages de France 4 sur la version diffusée.