Tetra Pak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tetrapak)
Aller à : navigation, rechercher
Tetra Pak
logo de Tetra Pak
illustration de Tetra Pak

Création 1951 à Lund (Drapeau de la Suède Suède)
Fondateurs Ruben Rausing
Forme juridique Société anonyme (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Protège ce qui est bon
Siège social Drapeau : Suisse Pully
Produits Emballage alimentaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère Tetra LavalVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.tetrapak.com

Tetra Pak est une entreprise suédoise spécialisée dans la fabrication de machines à emballer et d’emballages pour les boissons, particulièrement le lait, fondée par le Dr Ruben Rausing. Ces emballages sont vendus dans le monde entier. Son siège mondial se trouve à Pully, en Suisse, sur la rive du lac Léman.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • 1943 : création de l’emballage de forme tétraédrique, le « berlingot ».
  • 1944 : développement d’une machine à emballer les liquides.
  • 1951 : fondation de l’entreprise AB Tetra Pak à Lund en Suède par le Dr Ruben Rausing et Erik Wallenberg.
  • 1952 : la première machine est livrée.
  • 1954 : création de Tetra Pak France par Pierre Schmit PDG de 1955 à 1985.
  • 1959 : commencement du développement d’un emballage rectangulaire, la « brique ».
  • 1963 : commercialisation de la brique.
  • 1971 : démarrage de l’usine de production d’emballages à Dijon.
  • 1968 : première machine Tetra Brik Aseptic installé à Thun en Suisse.
  • 1981 : la direction du groupe Tetra Pak est transférée de Lund à Lausanne, en Suisse.
  • 8 octobre 1983 : décès du Dr Ruben Rausing, fondateur de Tetra Pak.
  • 1991 : achat de Alfa Laval et DeLaval.
  • 1993 : le groupe est baptisé Tetra Laval Group.
  • 1996 : l’emballage octogonal.
  • 2005 : la production totale d’emballages de Tetra Pak s’élève à plus de 120 milliards d’unités.

Tetra Pak aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • En 2005, la société Tetra Pak représente :
    • 8,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires
    • 20 261 collaborateurs
    • Sociétés de commercialisation : 57
    • Usines de production de matériau d’emballages : 48
    • Usines d’assemblage des conditionneuses : 12
    • Centres de Recherche et Développement : 19
    • Conditionneuses livrées en 2005 : 552 pour 8 673 en service
    • Systèmes de traitement livrés en 2005 : 1 847 pour 24 400 en service
    • Équipements de distribution livrés en 2005 : 1 191 pour 12 932 en service
    • Emballages livrés en 2005 : plus de 120 milliards
  • Tetra Pak est présent dans plus de 165 pays à travers le monde.

Concept[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Ruben Rausing, fondateur de Tetra Pak

L’invention du Tetra Pak repose sur l’optimisation de l’utilisation de l’espace que permet un emballage de forme cubique comparé à celui de forme cylindrique. Par exemple, vingt mille Tetra Pak de un litre occupent moins d’espace que vingt mille bouteilles de la même contenance et n’occupent pas plus de place qu’une citerne équivalente. Cette économie de place réduit les coûts de stockage tant du producteur que du distributeur et les coûts de transport[1].

Depuis les années 1960, le berlingot puis le Tetra Brik sont des emballages pour liquides alimentaires composés de plusieurs couches de carton, d’aluminium et de polyéthylène.

La brique, une fois vide, est remise à plat et occupe peu de place dans les déchets. Pour le recyclage, trois composants des briques alimentaires - carton, polyéthylène et aluminium - sont récupérés grâce à un procédé mécanique de détrempage et de brassage qui permet de les séparer. Cependant ce processus complexe ne semble pas évident à mettre en oeuvre[2].

On obtient ainsi de la pulpe de carton et des fragments de polyéthylène et d’aluminium.

La pulpe de carton récupérée permet la fabrication d’essuie-tout, de sacs en papier ou de papier toilette.

Le plastique et l'aluminium agglomérés peuvent être transformés en bancs publics, piquets de vigne ou poteaux de clôture[3].

On en recycle 43 % en 2009[2] et 45 % en 2013[4].

Il existe désormais un modèle de brique appertisable, le Tetra Recart qui permet la conservation des légumes en remplacement des bocaux en verre ou des boîtes en fer blanc.

Concurrence[modifier | modifier le code]

Le principal concurrent de Tetra Pak est SIG Combibloc, qui a introduit la possibilité d’incorporer des éléments solides dans le contenu des emballages. Il était, en effet, par exemple, impossible pour le procédé de Tetra Pak de conditionner du jus d’orange avec pulpe parce que celle-ci risquait de s’incorporer dans les joints de soudage et, ainsi, de compromettre l’étanchéité de l’emballage.

Il a suffi à Combibloc de placer, dans le haut de l’emballage, un peu de gaz inerte et stérile, permettant une soudure parfaite sans encombre. Tetra Pak a suivi dans cette voie.

Une autre entreprise majeure du secteur est Elopak.

Publicité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Exemple : Dans l’hypothèse où la solution Tetra Pak économiserait 10 % d’espace, dans un même linéaire, on stockera 10 % de plus de liquide en Tetra Pak qu’en bouteilles.
  2. a et b Voir : La brique alimentaire, un emballage difficile à recycler ?, sur notre-planete.info du 7 mars 2014, consulté le 11 mars 2017
  3. Recyclage, sur tetrapak.com, consulté le 11 mars 2017
  4. Briques Tetra Pak : d’où viennent-elles ?, sur natura-sciences.com du 13 novembre 2014, consulté le 11 mars 2017

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]