Julian Edelman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Julian Edelman
Description de l'image Julian Edelman.JPG.
Nom complet Julian Francis Edelman
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (31 ans)
à Redwood City (Californie)
Taille 1,78 m (5 10)
Poids 90 kg (198 lb)
Surnom Minitron, The Squirrel[1]
Numéro 11
Position Wide receiver/Punt returner
Carrière universitaire ou amateur
2005
2006-2008
College of San Mateo
Golden Flashes de Kent State
Carrière professionnelle
Choix draft NFL 232e au total en 2009 par les
Patriots de la Nouvelle-Angleterre
Depuis 2009 Patriots de la Nouvelle-Angleterre
Super Bowl XLIX et LI
Carrière pro. Depuis 2009

(en) Statistiques sur NFL.com

Julian Francis Edelman (né le à Redwood City) est un joueur américain de football américain. Il joue actuellement avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Edelman étudie à la Woodside High School de Woodside où il joue comme quarterback. Entraîné et poussé par son père à s'améliorer, Julian Edelman souffre d'un manque de croissance mais progresse[2]. Lors de sa dernière année, il aide les Wildcats de Woodside à afficher un score de treize victoires en treize matchs[2]. Il réalise 2 237 yards à la passe et envoie vingt-neuf passes pour touchdown ainsi que 964 yards à la course pour treize touchdowns.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Après ses années lycéennes, il fait une année au College of San Mateo avant d'être transféré à l'université d'État de Kent où il fait des études de management. Pendant trois saisons, il est le quarterback titulaire des Golden Flashes de Kent State. Lors de sa dernière saison, il réussit 56 % de ses passes (153 sur 275 pour 1 820 yards), trouvant treize touchdowns mais onze interceptions. Il bat le record de yards gagnées par un joueur de Kent State en une saison, détenu par Joshua Cribbs. Il occupe aussi les postes de punter à quatre reprises et de safety sur des punts.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Julian Edelman est sélectionné au septième tour du draft de la NFL de 2009 par les Patriots de la Nouvelle-Angleterre au 232e choix. Le 16 juillet 2009, il signe un contrat de quatre ans avec les Patriots.

Le 13 août 2009, lors du match de pré-saison contre les Eagles de Philadelphie, il retourne un punt en touchdown de soixante-quinze yards. Il se blesse à l'épaule avant l'ouverture de la saison contre les Bills de Buffalo mais revient dans le groupe pour le second match contre les Giants de New York, remplaçant Wes Welker. Lors du match contre les Titans du Tennessee (59-0), Edelman se blesse au bras et déclare forfait pour le match contre les Buccaneers de Tampa Bay à Londres. Il domine le classement des rookies pour les réceptions avec vingt-et-une réceptions. Il fait son retour lors de la dixième journée, contre les Colts d'Indianapolis, où il marque son premier touchdown officiel en NFL sur une passe de neuf yards de Tom Brady. Welker se blesse contre les Texans de Houston, Edelman le remplace et reçoit dix passes pour 103 yards (premier match au-dessus des cent yards). Plus tard, Welker est déclaré& out pour la saison, ce qui laisse le champ libre à Edelman.

En 2010, Julian joue quinze matchs dont trois comme titulaire et fait une bonne partie de la saison sur le banc. Lors de la quatorzième journée, il retourne un punt en touchdown de soixante-et-onze yards mais cela ne sera pas validé à cause d'une pénalité contre son coéquipier, le linebacker Dane Fletcher. Lors de la dix-septième et dernière journée de la saison régulière, Edelman profite de la blessure de Deion Branch et Aaron Hernandez pour gagner un peu de temps de jeu et réalise un punt return de quatre-vingt-quatorze yards (premier touchdown sur retour de punt depuis Troy Brown contre les Panthers de la Caroline lors de la dernière journée de la saison régulière 2001).

Lors du Super Bowl LI, Edelman réalise une réception impressionnante et chanceuse entre trois défenseurs lors de l'offensive pour égaliser[3]. Ne croyant pas à une réception, les Falcons d'Atlanta lance le drapeau rouge du challenge mais la révision vidéo confirme la réception. Cette action est l'un des plus marquante de l'histoire du Super Bowl[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En décembre 2014, la presse lui prête une relation avec l'actrice américaine AnnaLynne McCord[4]. En juillet 2016, les tabloïds américains lui prêtent une relation avec le mannequin brésilien Adriana Lima[5]. En juillet 2016, il est annoncé que son ancienne compagne, la mannequin suédoise Ella Rose qu'il fréquentait entre 2014 et 2016 attend leur premier enfant[6].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Julian Edelman en saison régulière
Année Équipe  MJ  MT Passes réceptionnées Courses Fumbles
 REC  %REC Yards  Y/P  TD Tentées Yards Moyenne  TD
2009 NE 11 7 37 68,5 359 9,7 1 2 5 2,5 0 1
2010 NE 15 3 7 50,0 86 12,3 0 2 14 7,0 0 1
2011 NE 13 0 4 44,4 34 8,5 0 4 8 2,0 0 3
2012 NE 9 3 21 65,6 235 11,2 3 4 45 11,3 0 1
2013 NE 16 11 105 69,5 1 056 10,1 6 2 11 5,5 0 6
2014 NE 14 13 92 68,7 972 10,6 4 10 94 9,4 0 5
2015 NE 9 9 61 69,3 692 11,3 7 3 23 7,7 0 1
2016 NE 16 13 98 61,6 1 106 12,5 3 12 57 4,8 0 3
Total 103 59 425 4 540 10,7 24 39 257 6,6 0 21


Statistiques de Julian Edelman en matchs éliminatoires
Année Équipe  MJ  MT Passes réceptionnées Courses Fumbles
 REC  %REC Yards  Y/P  TD Tentées Yards Moyenne  TD
2009 NE 1 1 6 75,0 44 7,3 2 0 0 0 0 0
2010 NE 1 1 1 100,0 12 12,0 0 1 11 11,0 0 0
2011 NE 3 0 2 40,0 19 9,5 0 1 -1 -1,0 0 0
2012 NE - - - - - - - - - - - -
2013 NE 2 1 16 66,7 173 10,8 1 0 0 0 0 0
2014 NE 3 3 26 70,3 281 10,8 1 2 19 9,5 0 2
2015 NE 2 2 17 58,6 153 9,0 0 1 11 11,0 0 0
2016 NE 3 3 21 58,3 342 16,3 1 2 14 7,0 0 0
Total 15 11 89 1 024 11,5 5 7 54 7,7 0 2

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Seconde équipe de la conférence MAC 2006
  • Joueur offensif des Golden Flashes de Kent State de l'année 2006
  • Vainqueur des Super Bowl XLIX et LI avec les New England Patriots

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [vidéo] « Edelman explains nicknames Minitron and The Squirrel », NFL (consulté le 7 février 2017)
  2. a et b (en) Ian O'Connor, « How Julian Edelman made himself into the perfect Patriot », sur ESPN.com, (consulté le 24 mars 2017)
  3. a et b (en) Greg Bishop, « Suspended Disbelief », Sports Illustrated, vol. 126, no 5,‎ , p. 26 à 41 (ISSN 0038-822X)
  4. « AnnaLynne McCord and Julian Edelman », sur Who's Dated Who? (consulté le 10 février 2017)
  5. « Adriana Lima : en couple avec un beau sportif... », sur www.purepeople.com, (consulté le 24 octobre 2016).
  6. « Adriana Lima : Son amoureux Julian Edelman bientôt papa avec une autre ! », sur www.purepeople.com (consulté le 6 janvier 2017)