Ligue des champions masculine de l'EHF 2015-2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ligue des champions masculine
de l'EHF 2015-2016
Description de l'image Ligue des champions masculine de l'EHF logo.svg.
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) EHF
Édition 56e
Lieu(x) Final Four :
Lanxess Arena
Cologne, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Date du
au
Participants 28 clubs européens
(+3 en qualifications)
Matchs joués 201
Affluence 843 367 (4 196 par match)
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Espagne FC Barcelone
Vainqueur Drapeau : Pologne KS Kielce
Finaliste Drapeau : Hongrie Veszprém KSE
Buts 11 168 (55,56 par match)
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Danemark Mikkel Hansen (141)

Navigation

L'édition 2015-2016 de la Ligue des champions de l'EHF met aux prises 28 équipes européennes. Il s'agit de la 56e édition de la compétition, anciennement Coupe d'Europe des clubs champions, organisée par l'EHF. Cette édition est marquée par la mise en place d'un nouveau format de compétition avec des poules hautes et basses.

Le club polonais du KS Kielce a remporté sa première Ligue des champions en disposant en finale du club hongrois du Veszprém KSE. Pour la première fois depuis 1989, la finale a été disputée ni par un club allemand, ni par un club espagnol.

Formule[modifier | modifier le code]

Le , le comité exécutif de l'EHF s'est accordé sur la mise en place d'un nouveau format de compétition[1],[2].

Qualifications

Vingt-sept équipes sont directement qualifiées (16 en poules hautes et 11 en poules basses) et quatre autres équipes s'affrontent lors d'un tournoi de qualification pour obtenir la dernière place qualificative. Ce tournoi se déroule les 5 et .

Phase de groupe (du au )

Les 28 équipes qualifiées sont réparties en quatre poules, deux poules hautes chacune composée de 8 équipes (groupes A et B) et deux poules basses chacune composée de 6 équipes (groupes C et D). Les matchs se disputent à la manière d'un championnat classique selon un format de matchs aller et retour. Toutefois, les deux types de poules se distinguent par les qualifications octroyées :

  • dans les poules hautes (groupes A et B), l'équipe terminant première de sa poule est directement qualifiée pour les quarts de finale, les équipes classées de la 2e à la 6e place sont qualifiées pour les huitièmes de finale et les équipes classées aux 7e et 8e places sont éliminées.
  • dans les poules basses (groupes C et D), les deux premières équipes de chaque poules se qualifient pour des demi-finales de qualification en format croisé (premier contre deuxième de l'autre poule) à l'issue desquelles les vainqueurs sont qualifiées pour les huitièmes de finale. Les équipes classées de la 3e à la 6e place sont quant à elles éliminées.
Huitièmes de finale (du 16 au )

Douze équipes, dix issues des poules hautes et deux issues des demi-finales de qualification des poules basses, jouent des matchs à élimination directe en matchs aller et retour.

Quarts de finale (du au )

Les 6 équipes vainqueurs des huitièmes de finale rejoignent en quarts de finale les deux équipes ayant terminé premières des poules hautes.

Final Four (28 et )

Point d'orgue de la saison, le Final Four reste sur le même format que les saisons précédentes. Il se déroule sur deux jours en un lieu unique : les demi-finales se jouent sur la première journée tandis que la finale et le match pour la troisième place se disputent le lendemain lors de la seconde journée.

Participants[modifier | modifier le code]

Un total de 31 clubs issus de 23 pays se sont directement qualifiés ou ont obtenu une invitation.

Équipes qualifiées via leur place en championnat[modifier | modifier le code]

Conformément au coefficient EHF établi pour la saison 2015/2016[3] et aux classements obtenus dans leurs championnats respectifs, 25 équipes représentant 23 champions nationaux ainsi que les vices-champions d'Allemagne et d'Espagne sont qualifiés[4] :

Rang[3] Pays Équipe Statut Répartition
1 Drapeau de l'Allemagne Allemagne THW Kiel 1er du Championnat d'Allemagne Poule haute : Groupe A
Rhein-Neckar Löwen 2e du Championnat d'Allemagne Poule haute : Groupe B
2 Drapeau de l'Espagne Espagne FC Barcelone 1er du Championnat d'Espagne Poule haute : Groupe B
Naturhouse La Rioja 2e du Championnat d'Espagne Poule basse : Groupe C
3 Drapeau de la France France Paris Saint-Germain 1er du Championnat de France Poule haute : Groupe A
4 Drapeau de la Hongrie Hongrie Veszprém KSE 1er du Championnat de Hongrie Poule haute : Groupe A
5 Drapeau du Danemark Danemark KIF Copenhague 1er du Championnat du Danemark Poule haute : Groupe B
6 Drapeau de la Slovénie Slovénie RK Celje Pivovarna Laško 1er du Championnat de Slovénie Poule haute : Groupe A
7 Drapeau de la Pologne Pologne KS Kielce 1er du Championnat de Pologne Poule haute : Groupe B
8 Drapeau de la Macédoine Macédoine RK Vardar Skopje 1er du Championnat de Macédoine Poule haute : Groupe B
9 Drapeau de la Suède Suède IFK Kristianstad 1er du Championnat de Suède Poule haute : Groupe B
10 Drapeau de la Biélorussie Biélorussie HC Meshkov Brest 1er du Championnat de Biélorussie Poule basse : Groupe C
11 Drapeau de la Suisse Suisse Kadetten Schaffhausen 1er du Championnat de Suisse Poule basse : Groupe D
12 Drapeau de la Roumanie Roumanie HC Minaur Baia Mare 1er du Championnat de Roumanie Poule basse : Groupe D
13 Drapeau de la Croatie Croatie RK Zagreb 1er du Championnat de Croatie Poule haute : Groupe A
14 Drapeau du Portugal Portugal FC Porto Vitalis 1er du Championnat du Portugal Poule basse : Groupe C
15 Drapeau de la Russie Russie Medvedi Tchekhov 1er du Championnat de Russie Poule basse : Groupe C
16 Drapeau de l'Ukraine Ukraine HC Motor Zaporijia 1er du Championnat d'Ukraine Poule basse : Groupe D
17 Drapeau de la Serbie Serbie RK Vojvodina Novi Sad 1er du Championnat de Serbie Poule basse : Groupe C
18 Drapeau de la Grèce Grèce PAOK Salonique 1er du Championnat de Grèce Non Non participant*
19 Drapeau de la Slovaquie Slovaquie HT Tatran Prešov 1er du Championnat de Slovaquie Poule basse : Groupe C
20 Drapeau de la Norvège Norvège Elverum Handball 1er du Championnat de Norvège   Tournoi de qualification
21 Drapeau de la Turquie Turquie Beşiktaş JK 1er du Championnat de Turquie Poule haute : Groupe A
22 Drapeau d’Israël Israël Hapoël Rishon LeZion 1er du Championnat d'Israël Non Non participant*
23 Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herz. RK Borac Banja Luka 1er du Championnat de Bosnie-Herzégovine   Tournoi de qualification
24 Drapeau du Luxembourg Luxembourg HB Dudelange 1er du Championnat du Luxembourg Non Non participant*
25 Drapeau de la Belgique Belgique United HC Tongeren 1er du Championnat de Belgique Non Non participant*
26 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas OCI Limburg Lions Geleen 1er du Championnat des Pays-Bas   Tournoi de qualification
27 Drapeau de l'Autriche Autriche Alpla HC Hard 1er du Championnat d'Autriche   Tournoi de qualification

* La Grèce, le Luxembourg, la Belgique et Israël ont abandonné leur place attribuée d'office[5].

Équipes ayant bénéficié d'une invitation[modifier | modifier le code]

Parallèlement aux clubs directement qualifiés, les clubs qualifiés pour la Coupe de l'EHF ont la possibilité de déposer un dossier auprès de l'EHF pour obtenir une qualification sur invitation (Wild-Card)[6]. Ainsi, un total de 12 clubs issus de 9 pays ont fait une demande pour obtenir une invitation. Mais, alors qu’initialement l'EHF avait prévu d’organiser trois tournois de qualification, le fait que quatre fédérations (Belgique, Grèce, Luxembourg et Israël) aient décliné leur participation font alors que 12 clubs devaient être invités pour remplir le quota de place. Finalement, à la surprise de nombreuses personnes[7], l’EHF a décidé de n’organiser qu’un seul tournoi de qualification. Dès lors, seulement 6 clubs obtiennent une invitation tandis que les 6 autres restent en Coupe de l'EHF[7] :

Rang[3] Pays Équipe Statut Décision
1 Drapeau de l'Allemagne Allemagne SG Flensburg-Handewitt 3e du Championnat d'Allemagne Poule haute : Groupe A
SC Magdebourg 4e du Championnat d'Allemagne Stop Non retenu, reversé en Coupe de l'EHF
3 Drapeau de la France France Montpellier Handball 2e du Championnat de France Poule haute : Groupe B
Saint-Raphaël VHB 3e du Championnat de France Stop Non retenu, reversé en Coupe de l'EHF
HBC Nantes Vainqueur de la Coupe de la Ligue Stop Non retenu, reversé en Coupe de l'EHF
4 Drapeau de la Hongrie Hongrie Pick Szeged 2e du Championnat de Hongrie Poule haute : Groupe B
5 Drapeau du Danemark Danemark Skjern Håndbold 2e du Championnat du Danemark Poule basse : Groupe D
6 Drapeau de la Slovénie Slovénie RK Gorenje Velenje 2e du Championnat de Slovénie Stop Non retenu, reversé en Coupe de l'EHF
7 Drapeau de la Pologne Pologne Wisła Płock 2e du Championnat de Pologne Poule haute : Groupe A
8 Drapeau de la Macédoine Macédoine RK Metalurg Skopje 2e du Championnat de Macédoine Poule basse : Groupe D
9 Drapeau de la Suède Suède Alingsås HK 2e du Championnat de Suède Stop Non retenu, reversé en Coupe de l'EHF
13 Drapeau de la Croatie Croatie RK Nexe 2e du Championnat de Croatie Stop Non retenu, reversé en Coupe de l'EHF

Répartition des équipes[modifier | modifier le code]

Après le tour de qualification, les 28 équipes qualifiées sont réparties entre les poules hautes et basses à partir d'un classement établi selon huit critères[4],[8] :

  • qualité de la salle (capacité, qualité du terrain, commodités pour les supporters et les médias, loges VIP...) ;
  • contrats de diffusion TV des pays concernés ;
  • classement dans le championnat national ;
  • spectateurs (nombre, ambiance...) ;
  • performances dans les compétitions européennes sur les trois années précédentes ;
  • respect du cahier des charges de l'EHF ;
  • utilisation des réseaux sociaux.

Finalement, même si ces répartitions n’ont pas été expliquées au cas par cas par l’EHF, on peut effectivement noter que le Coefficient EHF ne reflète pas à lui seul ces répartitions. Ainsi, l'Allemagne (n°1) compte 3 représentants en poule haute, la France (n°3), la Hongrie (n°4) et la Pologne (n°7) ont deux représentants en poule haute, l'Espagne (n°2), le Danemark (n°5) et la Macédoine (n°8) ont un représentant en poule haute et un en poule basse tandis que la Slovénie (pourtant n°6) n'est représentée que par seul un club en poule haute. A l’opposé, le Beşiktaş JK (Turquie, n°21) a obtenu quant à lui sa qualification en poule haute.

Phase de qualification[modifier | modifier le code]

Tournoi de qualification[modifier | modifier le code]

Les matchs du tournoi de qualification se déroule à Banja Luka en Bosnie. L'équipe vainqueur de ce tournoi est qualifiée pour la phase de groupe (Groupe C ou Groupe D)[9]. Les équipes classées 2e et 3e sont reversées au troisième tour de qualification de la Coupe de l'EHF et l’équipe classée 4e est reversée au deuxième tour de qualification de la Coupe de l'EHF[9].

Le tirage des demi-finales a eu lieu le 23 juin 2015 :

Demi-finales Finale
 5 septembre 2015      7 septembre 2015
 Drapeau : Norvège Elverum Handball  35
 Drapeau : Pays-Bas OCI Limburg Lions Geleen  30  
 Drapeau : Norvège Elverum Handball  28
 5 septembre 2015
   Drapeau : Autriche Alpla HC Hard  25
 Drapeau : Autriche Alpla HC Hard  35
 Drapeau : Bosnie-Herzégovine RK Borac Banja Luka  33  
Troisième place
 7 septembre 2015
 Drapeau : Pays-Bas OCI Limburg Lions Geleen  33
 Drapeau : Bosnie-Herzégovine RK Borac Banja Luka  29
Pl. Équipe
1 Drapeau : Norvège Elverum Handball
2 Drapeau : Autriche Alpla HC Hard
3 Drapeau : Pays-Bas OCI Limburg Lions Geleen
4 Drapeau : Bosnie-Herzégovine RK Borac Banja Luka

Phase de groupe[modifier | modifier le code]

Le tirage au sort de la phase de groupe s'est tenu le à Vienne.

Modalités[modifier | modifier le code]

Les équipes sont départagées selon les critères suivants :

  1. Nombre de points marqués,
  2. Nombre de points marqués lors des matchs entre les clubs à égalité,
  3. Différence de buts,
  4. Nombre de buts marqués.

Poules hautes[modifier | modifier le code]

L'équipe terminant première de sa poule est directement qualifiée pour les quarts de finale, les équipes classées de la 2e à la 6e place sont qualifiées pour les huitièmes de finale et les équipes classées aux 7e et 8e places sont éliminées.

Composition des chapeaux[modifier | modifier le code]

Chapeau 1 Drapeau : Espagne FC Barcelone Drapeau : Allemagne THW Kiel
Chapeau 2 Drapeau : Hongrie Veszprém KSE Drapeau : Pologne KS Kielce
Chapeau 3 Drapeau : France Paris Saint-Germain Drapeau : Macédoine du Nord RK Vardar Skopje
Chapeau 4 Drapeau : Danemark KIF Copenhague Drapeau : Slovénie RK Celje Pivovarna Laško
Chapeau 5 Drapeau : Hongrie SC Pick Szeged Drapeau : Pologne Wisła Płock
Chapeau 6 Drapeau : Croatie RK PDD Zagreb Drapeau : Allemagne Rhein-Neckar Löwen
Chapeau 7 Drapeau : Turquie Beşiktaş JK Drapeau : Suède IFK Kristianstad
Chapeau 8 Drapeau : Allemagne SG Flensburg-Handewitt Drapeau : France Montpellier Handball

Groupe A[modifier | modifier le code]

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (dom.\ext.) Drapeau : France Drapeau : Hongrie Drapeau : Allemagne Drapeau : Allemagne Drapeau : Croatie Drapeau : Pologne Drapeau : Slovénie Drapeau : Turquie
1 Drapeau : France Paris Saint-Germain 24 14 12 0 2 442 389 53 Drapeau : France Paris Saint-Germain 29-27 35-32 37-30 34-23 29-24 32-27 40-28
2 Drapeau : Hongrie Veszprém KSE 23 14 11 1 2 402 364 38 Drapeau : Hongrie Veszprém KSE 28-20 28-24 29-27 27-25 27-25 34-28 33-25
3 Drapeau : Allemagne SG Flensburg-Handewitt 20 14 10 0 3 429 380 49 Drapeau : Allemagne SG Flensburg-Handewitt 39-32 28-29 37-27 28-27 27-25 30-20 33-25
4 Drapeau : Allemagne THW Kiel 17 14 8 1 5 400 388 12 Drapeau : Allemagne THW Kiel 26-30 25-24 27-23 31-29 26-24 35-32 32-21
5 Drapeau : Croatie RK Zagreb 11 14 5 1 8 358 367 -9 Drapeau : Croatie RK Zagreb 23-25 20-21 23-30 29-22 29-25 24-23 32-26
6 Drapeau : Pologne Orlen Wisla Plock 8 14 3 2 9 372 397 -25 Drapeau : Pologne Orlen Wisla Plock 22-27 27-27 30-34 23-37 23-23 26-31 32-26
7 Drapeau : Slovénie RK Celje Pivovarna Laško 7 14 3 1 10 385 398 -13 Drapeau : Slovénie RK Celje Pivovarna Laško 30-32 27-30 26-30 23-23 20-21 25-28 43-29
8 Drapeau : Turquie Beşiktaş JK 2 14 1 0 13 382 487 -105 Drapeau : Turquie Beşiktaş JK 30-40 34-38 26-34 27-32 32-30 29-38 24-30
Légende liée au classement
Légende liée aux scores
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Défaite à domicile

Groupe B[modifier | modifier le code]

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép Résultats (dom.\ext.) Drapeau : Espagne Drapeau : Pologne Drapeau : Macédoine du Nord Drapeau : Allemagne Drapeau : Hongrie Drapeau : France Drapeau : Suède Drapeau : Danemark
1 Drapeau : Espagne FC Barcelone 23 14 11 1 2 423 372 51 - Drapeau : Espagne FC Barcelone 31-33 31-30 26-20 30-25 37-27 34-32 28-25
2 Drapeau : Pologne KS Kielce 21 14 9 3 2 425 399 26 - Drapeau : Pologne KS Kielce 30-30 23-20 28-27 27-26 30-23 35-27 33-31
3 Drapeau : Macédoine du Nord RK Vardar Skopje 18 14 9 0 5 416 373 43 - Drapeau : Macédoine du Nord RK Vardar Skopje 25-27 34-24 25-19 27-23 34-26 38-31 34-24
4 Drapeau : Allemagne Rhein-Neckar Löwen 17 14 8 1 5 369 353 16 - Drapeau : Allemagne Rhein-Neckar Löwen 22-21 32-32 28-27 30-25 25-21 29-20 24-20
5 Drapeau : Hongrie SC Pick Szeged 15 14 7 1 6 404 390 14 - Drapeau : Hongrie SC Pick Szeged 28-30 31-30 29-31 30-24 28-27 35-28 34-23
6 Drapeau : France Montpellier Handball 7 14 3 1 10 372 413 -41 2G Drapeau : France Montpellier Handball 23-31 27-32 25-30 28-30 29-29 30-26 30-25
7 Drapeau : Suède IFK Kristianstad 7 14 3 1 10 409 437 -28 2P Drapeau : Suède IFK Kristianstad 24-31 35-35 25-30 32-29 32-34 29-30 33-26
8 Drapeau : Danemark KIF Copenhague 4 14 2 0 12 348 429 -81 - Drapeau : Danemark KIF Copenhague 28-36 25-33 33-31 18-30 22-27 27-26 21-30
Légende liée au classement
Légende liée aux scores
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Défaite à domicile

Poules basses[modifier | modifier le code]

Les deux premières équipes de chaque poules se qualifient pour des demi-finales de qualification en format croisé (premier contre deuxième de l'autre poule) à l'issue desquelles les vainqueurs sont qualifiées pour les huitièmes de finale. Les équipes classées de la 3e à la 6e place sont quant à elles éliminées.

Composition des chapeaux[modifier | modifier le code]

Chapeau 1 Drapeau : Espagne Naturhouse La Rioja Drapeau : Macédoine du Nord RK Metalurg Skopje
Chapeau 2 Drapeau : Biélorussie HC Meshkov Brest Drapeau : Danemark Skjern Håndbold
Chapeau 3 Drapeau : Russie Medvedi Tchekhov Drapeau : Ukraine HC Motor Zaporijia
Chapeau 4 Drapeau : Portugal FC Porto Vitalis Drapeau : Suisse Kadetten Schaffhausen
Chapeau 5 Drapeau : Roumanie HC Minaur Baia Mare Drapeau : Serbie RK Vojvodina Novi Sad
Chapeau 6 Drapeau : Slovaquie HT Tatran Prešov Drapeau : Norvège Elverum Handball

Groupe C[modifier | modifier le code]

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép Résultats (dom.\ext.) Drapeau : Biélorussie Drapeau : Espagne Drapeau : Portugal Drapeau : Russie Drapeau : Serbie Drapeau : Slovaquie
1 Drapeau : Biélorussie HC Meshkov Brest 16 10 8 0 2 321 264 57 / Drapeau : Biélorussie HC Meshkov Brest 31-33 34-27 32-26 34-22 32-26
2 Drapeau : Espagne Naturhouse La Rioja* 14 10 7 0 3 298 270 28 +3 Drapeau : Espagne Naturhouse La Rioja 28-32 30-23 30-26 31-22 37-29
3 Drapeau : Portugal FC Porto* 14 10 7 0 3 296 265 31 -3 Drapeau : Portugal FC Porto 29-28 35-31 31-27 37-15 33-23
4 Drapeau : Russie Medvedi Tchekhov 8 10 4 0 6 271 292 -21 / Drapeau : Russie Medvedi Tchekhov 27-33 27-26 30-29 34-30 29-28
5 Drapeau : Serbie RK Vojvodina Novi Sad ** 4 10 2 0 8 241 297 -56 +7 Drapeau : Serbie RK Vojvodina Novi Sad 26-35 26-31 23-27 26-24 24-25
6 Drapeau : Slovaquie HT Tatran Prešov** 4 10 2 0 8 242 277 -35 -7 Drapeau : Slovaquie HT Tatran Prešov 20-30 19-21 24-25 27-21 19-27
Légende liée au classement
Légende liée aux scores
  • Victoire à domicile
  • Défaite à domicile

* Le Naturhouse La Rioja devance le FC Porto à la différence de buts particulière (victoire 30 à 23 et défaite 31 à 35, soit un total de 61 à 58).
** Le RK Vojvodina Novi Sad devance le HT Tatran Prešov à la différence de buts particulière (victoire 27 à 19 et défaite 24 à 25, soit un total de 51 à 44).

Groupe D[modifier | modifier le code]

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (dom.\ext.) Drapeau : Ukraine Drapeau : Danemark Drapeau : Suisse Drapeau : Roumanie Drapeau : Norvège Drapeau : Macédoine du Nord
1 Drapeau : Ukraine HC Motor Zaporijia 15 10 7 1 2 296 277 19 Drapeau : Ukraine HC Motor Zaporijia 31-26 31-23 25-23 33-30 30-24
2 Drapeau : Danemark Skjern Håndbold 14 10 6 2 2 293 270 23 Drapeau : Danemark Skjern Håndbold 36-36 25-29 32-28 34-29 20-19
3 Drapeau : Suisse Kadetten Schaffhausen 11 10 5 1 4 270 270 0 Drapeau : Suisse Kadetten Schaffhausen 30-27 24-30 24-23 30-31 27-17
4 Drapeau : Roumanie HC Minaur Baia Mare 9 10 3 3 4 264 268 -4 Drapeau : Roumanie HC Minaur Baia Mare 35-30 28-28 31-31 24-29 21-20
5 Drapeau : Norvège Elverum Handball 7 10 3 1 6 274 289 -15 Drapeau : Norvège Elverum Handball 29-30 23-37 27-28 28-28 29-23
6 Drapeau : Macédoine du Nord RK Metalurg Skopje 4 10 2 0 8 209 241 -32 Drapeau : Macédoine du Nord RK Metalurg Skopje 21-23 24-25 28-24 21-23 22-19
Légende liée au classement
Légende liée aux scores
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Défaite à domicile

Demi-finales de qualification[modifier | modifier le code]

Le vainqueur de chacune des deux demi-finales de qualification obtient sa qualification pour les huitièmes de finale. Les matchs allers se sont déroulés les 27 et 28 février et les matchs retours le 5 mars :

Club Match
aller
Total Match
retour
Club
Naturhouse La Rioja Drapeau : Espagne 30 - 31 67 - 70 37 - 39 Drapeau : Ukraine HC Motor Zaporijia
Skjern Håndbold Drapeau : Danemark 31 - 31 54 - 58 23 - 27 Drapeau : Biélorussie HC Meshkov Brest

Cliquez sur un résultat pour accéder à la feuille de match

Le HC Motor Zaporijia et le HC Meshkov Brest sont qualifiés pour les huitièmes de finale.

Phase finale[modifier | modifier le code]

Douze équipes, dix issues des poules hautes et deux issues des demi-finales de qualification des poules basses, jouent des matchs à élimination directe en matchs aller et retour. Les 6 équipes victorieuses rejoignent en quarts de finale les deux équipes ayant terminé premières des poules hautes. Concernant le Final Four, un tirage au sort détermine les équipes qui s'affrontent en demi-finales.

Voir l’image vierge
Localisation des clubs qualifiés pour la phase finale.
City locator 5.svg 1/8e de finalistes, City locator 3.svg 1/4 de finalistes, City locator 13.svg Demi-finalistes, City locator 1.svg Finaliste, City locator 11.svg Vainqueur


Huitièmes de finale Quarts de finale Demi-finales
(tirage au sort)
Finale
19 et 27 mars 23 et 27 avril 28 mai, Lanxess Arena, Cologne 29 mai, Lanxess Arena, Cologne
B6 Drapeau : France Montpellier Handball 27 30
A3 Drapeau : Allemagne SG Flensburg-Handewitt 28 31    
A3 Drapeau : Allemagne SG Flensburg-Handewitt 28 28
19 et 26 mars
B2 Drapeau : Pologne KS Kielce 28 29    
K2 Drapeau : Biélorussie HC Meshkov Brest 28 30
23 avril et 1er mai
B2 Drapeau : Pologne KS Kielce 32 33
B2 Drapeau : Pologne KS Kielce 28
19 et 27 mars
    A1 Drapeau : France Paris Saint-Germain 26    
A5 Drapeau : Croatie RK Zagreb 23 31
28 mai, Lanxess Arena, Cologne
B4 Drapeau : Allemagne Rhein-Neckar Löwen 24 29    
A5 Drapeau : Croatie RK Zagreb 20 32
A1 Drapeau : France Paris Saint-Germain 28 32
24 et 30 avril
B2 Drapeau : Pologne KS Kielce 39tab
20 et 23 mars
    A2 Drapeau : Hongrie Veszprém KSE 38
B5 Drapeau : Hongrie SC Pick Szeged 33 29
A4 Drapeau : Allemagne THW Kiel 29 36    
A4 Drapeau : Allemagne THW Kiel 29 30
B1 Drapeau : Espagne FC Barcelone 24 33    
23 et 30 avril
A4 Drapeau : Allemagne THW Kiel 28
16 et 26 mars
    A2 Drapeau : Hongrie Veszprém KSE 31ap
A6 Drapeau : Pologne Wisła Płock 30 24
B3 Drapeau : Macédoine du Nord Vardar Skopje 30 25    
B3 Drapeau : Macédoine du Nord Vardar Skopje 26 30 Troisième place
19 et 26 mars
    A2 Drapeau : Hongrie Veszprém KSE 29 30 29 mai, Lanxess Arena, Cologne
K1 Drapeau : Ukraine HC Motor Zaporijia 24 28
A1 Drapeau : France Paris Saint-Germain 29
A2 Drapeau : Hongrie Veszprém KSE 29 41
A4 Drapeau : Allemagne THW Kiel 27
Remarques

Le classement indiqué devant chaque équipe est celui du la poule haute (par exemple, A4 signifie 4e de la poule A). De plus, K1 et K2 désignent les deux équipes issues demi-finales de qualification.
L'équipe la mieux classée reçoit au match retour.

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les huitièmes de finale se déroulent du 16 au 20 mars et du 23 au 27 mars 2016.

Club Match
aller
Total Match
retour
Club
HC Motor Zaporijia Drapeau : Ukraine 24 - 29 52 - 70 28 - 41 Drapeau : Hongrie Veszprém KSE
HC Meshkov Brest Drapeau : Biélorussie 28 - 32 58 - 65 30 - 33 Drapeau : Pologne KS Kielce
Montpellier Handball Drapeau : France 27 - 28 57 - 59 30 - 31 Drapeau : Allemagne SG Flensburg-Handewitt
Wisła Płock Drapeau : Pologne 30 - 30 54 - 55 24 - 25 Drapeau : Macédoine du Nord RK Vardar Skopje
SC Pick Szeged Drapeau : Hongrie 33 - 29 62 - 65 29 - 36 Drapeau : Allemagne THW Kiel
RK Zagreb Drapeau : Croatie 23 - 24 54 – 53 31 - 29 Drapeau : Allemagne Rhein-Neckar Löwen

Cliquez sur un résultat pour accéder à la feuille de match

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Les quarts de finale se disputeront entre le 23 avril et le 1er mai 2016.

Club Match
aller
Total Match
retour
Club
RK Zagreb Drapeau : Croatie 20 - 28 52 - 60 32 - 32 Drapeau : France Paris Saint-Germain
THW Kiel Drapeau : Allemagne 29 - 24 59 - 57 30 - 33 Drapeau : Espagne FC Barcelone
RK Vardar Skopje Drapeau : Macédoine du Nord 26 - 29 56 - 59 30 - 30 Drapeau : Hongrie Veszprém KSE
SG Flensburg-Handewitt Drapeau : Allemagne 28 - 28 56 - 57 28 - 29 Drapeau : Pologne KS Kielce

Cliquez sur un résultat pour accéder à la feuille de match

Final Four[modifier | modifier le code]

Le Final Four aura lieu dans la Lanxess Arena de Cologne, les 28 et .

Demi-finales, 28 mai 2016 Finale, 29 mai 2016
 Lanxess Arena, Cologne, 15h15      Lanxess Arena, Cologne, 18h00
 Drapeau : Pologne KS Kielce  28
 Drapeau : France Paris Saint-Germain  26  
 Drapeau : Pologne KS Kielce  39tab
 Lanxess Arena, Cologne, 18h00
   Drapeau : Hongrie Veszprém KSE  38
 Drapeau : Allemagne THW Kiel  28
 Drapeau : Hongrie Veszprém KSE  31ap  
Match pour la 3e place, 29 mai 2016
 Lanxess Arena, Cologne, 15h15
 Drapeau : France Paris Saint-Germain  29
 Drapeau : Allemagne THW Kiel  27

Les champions d'Europe[modifier | modifier le code]

Champion d'Europe - Ligue des champions 2015-2016
Drapeau : Pologne KS Kielce
1er titre

Statistiques et récompenses[modifier | modifier le code]

Equipes-types[modifier | modifier le code]

Meilleur défenseur :
Meilleur espoir :
Meilleur entraîneur :
Meilleur buteur :
Drapeau : Danemark Mikkel Hansen (141 buts)
Équipe-type des internautes

Le , à la veille du Final Four, l'équipe-type de la Ligue des champions 2015-2016 a été désignée par 81 476 internautes[10] :

Poste Joueur Club Pourcentage
Gardien de but Drapeau : Danemark Niklas Landin Jacobsen Drapeau : Allemagne THW Kiel 27,18%
Ailier gauche Drapeau : Croatie Manuel Štrlek Drapeau : Pologne KS Kielce 22,71%
Arrière gauche Drapeau : Serbie Momir Ilić Drapeau : Hongrie Veszprém KSE 25,16%
Demi-centre Drapeau : Slovénie Dean Bombač Drapeau : Hongrie SC Pick Szeged 24,61%
Pivot Drapeau : Serbie Rastko Stojković Drapeau : Biélorussie HC Meshkov Brest 55,94%
Arrière droit Drapeau : Macédoine du Nord Kiril Lazarov Drapeau : Espagne FC Barcelone 25,54%
Ailier droit Drapeau : Slovénie Gašper Marguč Drapeau : Hongrie Veszprém KSE 25,16%
Défenseur Drapeau : Hongrie Timuzsin Schuch Drapeau : Hongrie Veszprém KSE 27,65%
Espoir Drapeau : Serbie Darko Ðukić Drapeau : Turquie Besiktas JK 40,01%
Entraîneur Drapeau : Espagne Xavier Sabaté Drapeau : Hongrie Veszprém KSE 27,28%

De plus, tous les entraîneurs ont été interrogés pour désigner leur équipe-type (un joueur par poste en dehors des joueurs de sa propre équipe), le meilleur entraîneur (3 votes) et leur salle préférée en terme d’ambiance[11] :

Équipe-type selon les entraîneurs.
Catégorie Joueur Catégorie Joueur
Meilleur gardien de but Drapeau : Danemark Niklas Landin Jacobsen (THW Kiel, 7) Meilleur pivot Drapeau : Espagne Julen Aguinagalde (KS Kielce, 17)
Drapeau : Espagne Arpad Šterbik (RK Vardar Skopje, 6) Drapeau : France Cédric Sorhaindo (FC Barcelone, 2)
Drapeau : France Thierry Omeyer (Paris S-G, 4) Drapeau : Danemark René Toft Hansen (THW Kiel, 2)
Meilleur arrière gauche Drapeau : Danemark Mikkel Hansen (Paris S-G, 12) Meilleur demi-centre Drapeau : France Nikola Karabatic (Paris S-G, 11)
Drapeau : Serbie Momir Ilić (Veszprém KSE, 6) Drapeau : Slovénie Uroš Zorman (KS Kielce, 5)
Drapeau : Croatie Domagoj Duvnjak (THW Kiel, 4) Drapeau : Islande Aron Pálmarsson (Veszprém KSE, 4)
Meilleur arrière droit Drapeau : Hongrie László Nagy (Veszprém KSE, 15) Meilleur entraîneur Drapeau : Espagne Talant Dujshebaev (KS Kielce, 13)
Drapeau : Croatie Luka Stepančić (RK Zagreb, 2) Drapeau : Suède Ljubomir Vranjes (Flensburg, 9)
Drapeau : Macédoine du Nord Kiril Lazarov (FC Barcelone, 2) Drapeau : Espagne Raúl González (RK Vardar Skopje, 6)
Drapeau : Allemagne Holger Glandorf (Flensburg, 2) Drapeau : Islande Alfreð Gíslason (THW Kiel, 6)
Meilleur ailier gauche Drapeau : Allemagne Uwe Gensheimer (RN Löwen, 10) Drapeau : Monténégro Veselin Vujović (RK Zagreb, 6)
Drapeau : Espagne Cristian Ugalde (Veszprém KSE, 4) Drapeau : Espagne Javier Sabaté (Veszprém KSE, 4)
Drapeau : Islande Guðjón Valur Sigurðsson (RN Löwen, 3) Drapeau : Espagne Xavi Pascual (FC Barcelone, 4)
Drapeau : Russie Timour Dibirov (RK Vardar Skopje, 3) Drapeau : Espagne Juan Carlos Pastor (Pick Szeged, 4)
Meilleur ailier droit Drapeau : France Luc Abalo (Paris Saint-Germain, 7) Meilleure salle Drapeau : Hongrie Veszprém Aréna (Veszprém KSE, 10)
Drapeau : Espagne Victor Tomas (FC Barcelone, 4) Drapeau : Allemagne Sparkassen-Arena (THW Kiel, 6)
Drapeau : Allemagne Tobias Reichmann (KS Kielce, 4) Drapeau : Macédoine du Nord CS Yané Sandanski (RK Vardar Skopje, 5)
Drapeau : Danemark Lasse Svan Hansen (Flensburg, 3) Drapeau : Pologne Hala Legionów w Kielcach (KS Kielce, 4)
Drapeau : Slovénie Blaž Janc (RK Celje, 3) Drapeau : Allemagne Lanxess Arena (Final-Four Cologne, 3)

On peut remarquer que seul Niklas Landin Jacobsen fait l'unanimité entre les internautes et les entraîneurs. A l'inverse, Manuel Štrlek, Dean Bombač, Rastko Stojković et Gašper Marguč, plébiscités par les internautes, n’ont pas été nommés par les entraîneurs.

Statistiques[modifier | modifier le code]

À l'issue de la compétition, les meilleurs buteurs, hors tours de qualification, sont[12] :

Rang Joueur Club Buts MJ Moy.
1 Drapeau : Danemark Mikkel Hansen Drapeau : France Paris Saint-Germain 141 18 7,8
2 Drapeau : Serbie Momir Ilić Drapeau : Hongrie Veszprém KSE 120 19 6,3
3 Drapeau : Macédoine du Nord Kiril Lazarov Drapeau : Espagne FC Barcelone 109 16 6,8
4 Drapeau : Serbie Marko Vujin Drapeau : Allemagne THW Kiel 103 20 5,0
5 Drapeau : Slovénie Dean Bombač Drapeau : Hongrie SC Pick Szeged 101 16 6,3
6 Drapeau : Croatie Domagoj Duvnjak Drapeau : Allemagne THW Kiel 93 19 4,9
Drapeau : Pologne Michal Jurecki Drapeau : Pologne KS Kielce 20 4,7
8 Drapeau : Biélorussie Barys Pukhouski Drapeau : Ukraine HC Motor Zaporijia 90 14 6,4
Drapeau : Danemark Anders Eggert Drapeau : Allemagne SG Flensburg-Handewitt 18 5,0
Drapeau : France Nikola Karabatic Drapeau : France Paris Saint-Germain 18 5,0
Remarque : avec 141 buts marqués, Mikkel Hansen bat le record du nombre de buts marqués sur une saison.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « EHF Executive meets in Vienna », sur Site officiel de l'EHF, EHF, (consulté le 12 juin 2015)
  2. (en) « Champions League Playin System 2015-16 » [PDF], sur Site officiel de l'EHF, EHF (consulté le 12 juin 2015)
  3. a b et c (en) « European Cup 2015/2016 Men(Classement européen des clubs pour la saison 2015/2016) » [PDF], sur Site officiel de l'EHF, EHF, (consulté le 13 juin 2015)
  4. a et b (en) « 37 teams submit registration for the VELUX EHF Champions League 2015/16 », sur Site officiel de l'EHF, EHF, (consulté le 13 juin 2015)
  5. « Les candidats aux wild cards connus », sur Handnews.fr, (consulté le 13 juin 2015)
  6. « Les critères de sélection connus », sur Handnews.fr, (consulté le 12 février 2015)
  7. a et b « LDC: OK pour PSG et Montpellier, Nantes et St Raph' recalés », sur Handzone.net/, (consulté le 2 juillet 2015)
  8. « Les critères de sélection connus », sur Handnews.fr, (consulté le 13 juin 2015)
  9. a et b (en) «  Semi-final pairings for the qualification tournament set », sur Site officiel de l'EHF, EHF, (consulté le 25 juin 2015)
  10. (en) « All-star team fan vote soars to new heights as over 80,000 take part », sur Site officiel de la Ligue des champions, (consulté le 27 mai 2016)
  11. (en) « Aguinagalde, Dujshebaev and Veszprém Aréna top the coaches’ ranking », sur Site officiel de la Ligue des champions, (consulté le 27 septembre 2016)
  12. (en) « Meilleurs buteurs de la Ligue des champions 2015-2016 », sur Site officiel de la Ligue des champions (consulté le 30 mai 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]