Synanthropie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la zoologie
Cet article est une ébauche concernant la zoologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Rat.

La synanthropie (du grec ancien syn qui signifie « ensemble », « avec » et anthrôpos qui signifie « homme », « humain ») est un phénomène écologique décrivant un type particulier d'interaction durable liant certains animaux non domestiques spécifiquement avec des humains à proximité desquels ils vivent. C'est une forme particulière de commensalisme axé autour des humains.

Relation avec l'Homme[modifier | modifier le code]

Certaines espèces d’hirondelles construisent leur nid presque exclusivement sur des constructions humaines (ici, un nid d’hirondelle de fenêtre au château de Schwerin, en Allemagne).

En théorie, ce terme s'applique pour des espèces animales :

  1. sauvages ou retournées à l'état sauvage ;
  2. qui vivent à proximité des humains ;
  3. tirant un certain profit d'une quelconque association avec les humains (par exemple en mangeant sa nourriture, ses déchets ou en utilisant l'architecture et le bâti, ou l'agriculture, les décharges, ou les jardins comme habitats ou lieu de nidification).

La catégorie des synanthropes ne comprend donc pas les espèces domestiquées (tels que le chat, le chien ou les animaux d'élevages) mais elle inclut un grand nombre d'espèces considérées par les humains comme nuisibles ou déprédatrices.

Cependant, on peut aussi considérer dans un certain cas que l'homme retire un intérêt potentiel de la proximité de certaines de ces espèces (ex : les hirondelles des maisons mangent les moustiques et mouches qui risquent d'infecter les animaux domestiques ; les araignées comme la Steatoda grossa en consommant des nuisibles peuvent être considérées comme utiles ; des espèces détritivores peuvent être vecteur d'épidémies, mais semblent aussi jouer un rôle d'éboueurs). Ainsi animaux synanthropes ne sont pas automatiquement considérés comme nuisibles (ex : les coutumes de plusieurs régions africaines considèrent les araignées des maisons comme une bénédiction, ce qui peut se comprendre aisément car elles mangent les moustiques et mouches vecteurs de maladies).

Le terme de synanthropie est utilisé en écologie et en biologie de l'évolution. En effet, bon nombre de ces espèces se sont adaptées et ont subi une sélection naturelle depuis des millénaires pour une vie parfaitement adaptée auprès des humains.

Exemples d'animaux synanthropes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]